Féminines – Le Débriefing

0

Par Wildon et David Campese

ELITE 1 (J7)

Poule 1

Ce qu’il faut retenir, c’est que les Rouennaises ont sans doute longtemps cru tenir leur première victoire de la saison. Dans le score étriqué qui a été celui de ce match (3-5), ce sont pourtant les Béarnaises “Lons” emporté avec un essai contre une pénalité, “Lons” s’en contente largement. Avec six défaites en autant de rencontres (et un match en retard), Rouen reste scotché en queue de classement avec un tout petit point de bonus obtenu en cours de route.

On retiendra, par contre, que Montpellier n’a cillé (du verbe ciller oui, oui) contre Chilly-Massy, déroulant son match pour une victoire sans encombre (3-57) qui ne fait que confirmer la suprématie des Héraultaises dans cette poule 1. On retiendra d’ailleurs que leurs poursuivantes sont toutes déjà, au moins, à dix points derrière : l’AS Bayonne, vainqueur de Grenoble 38-7 ou Bobigny, vainqueur du Stade Français 15-29, n’ont rien de faire-valoir mais sont tout simplement les meilleures de ce championnat dans le championnat. On retiendra enfin que si le Stade Français, Lons et Grenoble sont déjà bien décramponnés au général, la situation devient franchement compliquée pour Chilly-Massy et Rouen. Mais ça, on l’a déjà dit…

Le prochain match à suivre : Bobigny – Lons

FEM ELITE 1 P1

78366580_2374561696187205_657289777661345792_o
Les Pink du Stade Français n’ont  rien pu faire contre Bobigny (photp Pink rockets)

Poule 2

Ce qu’il faut retenir, c’est le carton du jour signé par le Stade Bordelais dans l’affiche des mal-classés. Les Girondines ont littéralement croqué Caen (15-53) sur la pelouse des Normandes, mais ont aussi signé leur premier succès de la saison. Avec les points de la victoire et le point de bonus dans la poche, on doit bien soupirer du côté de la Gironde. Pas sûr qu’on fasse de même chez les Caennaises, qui misaient beaucoup sur ce face à face pour débloquer son compteur.

On retiendra, en revanche, que le Stade Toulousain a bien voyagé dans les Hauts-de-France, ramenant de son périple les quatre points de sa septième victoire consécutive de la saison. Villeneuve-d’Ascq est définitivement rentrée dans le rang de la hiérarchie féminine. On retiendra que Blagnac a aussi bien fait que sa voisine toulousaine en muselant le LOU dans un match à sens unique (38-0). Et continue son mano a mano avec Romagnat, vainqueur sans trembler, à Rennes (5-32). Le duel entre ces deux-là pour le podium risque bien d’être le seul piment d’une poule visiblement promise au Stade Toulousain.

Le prochain match à suivre : Villeneuve d’Ascq – Stade Rennais

FEM ELITE 1 P2

78284351_10157698156993320_5458570349912260608_o
Tout va bien pour les Blagnacaises… (photo C. Fabriès)
les filles du LOU L'équipe Elite s'incline 38 0 à Blagnac et se positionne 6ème au classement avec 11 point
Les filles du LOU s’inclinent 38 0 à Blagnac, mais profiteront de la fête des lumières ce weekend. Veinardes !
78427712_10156881994926309_267150951540850688_o
Les Lionnes du Stade Bordelais sont dans la plaque avec une victoire bonifiée contre Caen
78378287_751646888645281_5567019017165602816_o
Elles se trouvent les yeux fermés ! (photo As Romagnat – Rennes)

ELITE 2 (J6)

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’en l’absence du chat (Limoges), les souris de La Valette et de La Rochelle en ont profité pour danser la gigue en croquant respectivement Narbonne (15-10) et Tarbes (3-22), ce qui permet à tout ce petit monde de recoller au train des Limougeaudes. On retiendra, par contre, que Montpellier a aussi manqué cette occasion de rouler en Limousines, en se faisant surprendre du côté de Bruges-Blanquefort par des Girondines entreprenantes (14-10).

On retiendra encore que l’équipe réserve du Stade Toulousain a l’a courtement emporté contre Perpignan (10-8), ce qui permet aux Toulousaines de se replacer dans le peloton des poursuivantes. Une déception côté catalan, tant les usapistes étaient tout proche de l’exploit.

On retiendra enfin que les six premières équipes du classement général se tiennent en seulement trois points, Perpignan étant un peu en retrait des débats. Par contre, Bruges-Blanquefort et Tarbes semblent désormais largués et n’auront plus que le souci de leur maintien pour occuper leurs longs dimanches de fiançailles…

Le prochain match à suivre : La Rochelle – La Valette

FEM ELITE 2

79390106_2515344652085605_2033123104292601856_o
Les Toulousaines ont eu chaud mais ont assuré l’essentiel (photo club)
70287979_974232932941138_5289891128711807456_n
A m’en donné, faut quand même jouer en crampons !

FÉDÉRALE 1 (J7)

Poule 3

Ce qu’il faut retenir, c’est que Castres continue de diriger les débats dans cette poule 3 après son succès à Nîmes (13-17). Blagnac vainqueur dans la boue, de Gaillac 22-7 reste à un point derrière. Toulouse Cheminots vainqueur du derby face au Pays Sud Toulousain (20-24) est à deux points. Béziers tombeur de Toulon, se trouve à trois points.

Mais on retiendra aussi que cette domination non feinte des Castraises reste en trompe l’œil puisque la mise à jour qui interviendra, tôt au tard, dans le calendrier, risque de bien changer la donne dans ce même classement : Blagnac compte, en effet, deux matches en retard pendant que Toulouse Cheminots et Béziers en comptent un.

On retiendra donc le carton du jour à l’actif de Béziers qui a atomisé Toulon (50-7), et que la situation des joueuses de Pays Sud Toulousain mais aussi et surtout des Toulonnaises, en rade avec – 2 points, demeure terriblement compliquée.

Le prochain match à suivre : TCMS – Blagnac

FEM F1 P3

78614282_2602757629806620_6966093253649104896_n
Jeu de boue entre Blagnacaises et Gaillacoises (photo Christophe Fabriès)
79003051_2667125629999877_5200558500366778368_o
Les Cherminotes récupèrent de précieux points au PSTFR

Poule 4

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on ne s’est pas mis grand-chose sous la quenotte ce dimanche dans une poule 4 amputée de deux rencontres sur les quatre administrativement annoncées. Si le match Poitiers-AS Bayonne a été reporté à cause de la météo, le match Agen – Brive, lui, n’aura jamais lieu du fait du forfait général des Agenaises. On retiendra, en revanche, que le choc de la journée entre Clermont-La Plaine et Dax a bien eu lieu avec le succès des premières sur les secondes 27-17. Et faisant d’une pierre deux coups, les Clermontoises s’offrent au passage la première place du classement, éjectant Dax à la seconde. On retiendra encore que le duel du milieu de tableau n’aura donné aucun vainqueur puisque Périgueux et le Stade Bordelais se sont quittés sur un score de parité (15-15). Ce qui ne fait, au final, les affaires ni des unes ni des autres.

On retiendra enfin que le sort d’Agen étant scellé de longue date, l’unique place de relégable est donc définitivement attribuée. Poitiers, 9e du général n’a donc plus de souci à se faire même si la saison risque d’être longue et sans saveur.

Le prochain match à suivre : Romagnat – Clermont La Plaine

FEM F1 P4

79014715_2543007142473409_4344746714284949504_n
Les Capistes, réduites à 14 suite à un carton rouge, ont concédé le match nul contre les Bordelaises (photo FB  club)

FEDERALE 2 (J5)

Poule 9

Ce qu’il faut retenir, c’est que la poule est littéralement coupée en deux parties, entre Millau, leader atomique contre Toulouse Cheminots (7-62), et Rodez, vainqueur à Balma (3-22), d’un côté et les deux battus de l’autre, relégués à plus de quinze points derrière pour les Cheminotes toulousaines et carrément vingt points pour Balma. Pas sûr que les dimanches soient bien passionnants pour l’ensemble des équipes.

Le prochain match à suivre : Millau – Rodez

FEM F2 P9

nouvelle défaite (22 3) face au tCMS mais les Balmanaises sont en progrès
Les Balmanaises gardent le sourire malgré un 5 sur 5 négatif et leur défaite contre Rodez
78589812_1033478397003728_373963970693824512_n
… et les Ruthénoises aussi ont le sourire, mais pour leur victoire contre les Balmanaises elles…

Poule 10

Ce qu’il faut retenir, c’est que dans l’affiche des extrêmes, Montauban (1er) n’a fait qu’une bouchée de Saverdun (4e), signant par là-même, et sans surprise, le carton du jour (62-5). L’autre match, entre Grenade et le FCTT, a été reporté pour cause de météo.

Le prochain match à suivre : FCTT – Montauban

FEM F2 10

78434190_1223964761137644_5375423682892005376_n
Les Montalbanaises reçues 5 sur 5, et d’ores et déjà qualifiées

Poule 11

Ce qu’il faut retenir, c’est que les Petitas du Piémont continuent de dérouler leur saison après leur cinquième succès de rang face à Auch (17-0). Seules devant et invaincues, les Petitas n’ont, a priori, que les Suricates de Moissac-Castelsarrasin-Valence d’Agen comme rivales. On retiendra d’ailleurs que les Tarn-et-Garonnaises ont fait passé un dimanche particulièrement terribles aux deux équipes de Cœur de Lomagne, la réserve de ces dernières ayant été atomisé 0-76 pendant que l’équipe 1 s’est inclinée 15-57. Si les Suricates sautent un peu partout, la Lomagne a le cœur fendu d’avoir subi deux fessées en un seul après-midi. On retiendra enfin que cette phase du championnat est d’ores et déjà jouée puisque le play-off est largement promis aux Petitas et aux Suricates.

Le prochain match : Suricates du MCV – Petitas du Piémont

FEM F2 P11

Poule 12

Ce qu’il faut retenir, c’est que là aussi, la phase de poules est jouée depuis bien longtemps, les deux places qualificatives étant promises à Peyrehorade, vainqueur de Bagnères-de-Bigorre (8-15) et à Lons, large vainqueur des Coteaux de Chalosse (43-7).

Le prochain match à suivre : Peyrehorade – Lons

FEM F2 P12

Poule 13

Ce qu’il faut retenir, c’est que même si le derby a tourné à l’avantage de Layrac devant Nérac (24-5), le rugby lot-et-garonnais continue de bien se porter dans cette poule puisque Layracaises et Néracaises ont déjà validé leurs tickets pour la phase suivante.

Le prochain match à suivre : Puy L’Evêque – Trélissac

FEM F2 P13

78357922_684668408723459_8031742109427957760_o
Le secret de la réussite des Layracaises ? Elles mangent 5 fruits et ramassent 5 légumes par jour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here