Féminines (Seven) – La sélection M18 Championne de France

0

Aucamville et les installations du TLA ont été le théâtre des finales nationales inter-comités du Seven Féminin le week-end dernier. Pendant deux jours, douze sélections, qui s’étaient qualifiées quinze jours plus tôt lors d’inter-comités, avaient rendez-vous pour décrocher le titre national. Et devinez qui a gagné ? (par Jonah Lomu)

10665095_865697780107552_618990715501608255_n
Nouveau bouclier pour les M18

Habituellement programmée en avril, cette édition 2014 avait la particularité de réunir les sélections en octobre cette fois-ci. Sylvie Denot, la sélectionneuse midi-pyrénéenne, a donc modifié ses habitudes “Nous avons fait un stage début juillet à la Maison du Rugby, avec une trentaine de filles. Il y avait des “anciennes” plus des plus jeunes issues du Pôle espoirs”.

10523943_878929338798579_4487038145564005158_n
Echauffement rigoureux avant la finale

Les 12 délégations qualifiées étaient réparties en trois poules de quatre équipes, puis classées de 1 à 12 selon le modèle Seven international. Les quatre premières équipes disputaient les 1/2 finale de la Cup. Celles classées de 5 à 8 jouaient les finales “Plate”, et de 9 à 12, on se dispute la “Bowl”. C’est ainsi que nos représentantes, après avoir écarté facilement la sélection des Flandres en 1/2 finale (42-0), se retrouvaient face au Pays Catalan. Une rencontre qui aura tenu toutes ses promesses, les deux équipes restant au coude à coude jusque dans les derniers instants. Les Catalanes mènent 15-14, il ne reste qu’une poignée de secondes à jouer. La suite, c’est la 1/2 de mêlée, Marie Guichou qui la raconte : “On n’a rien lâché, et on a donné tout ce qu’on avait, et j’ai la chance d’inscrire l’essai de la victoire !  Sur l’action qui suit, je dégage en touche et l’arbitre siffle la fin”. Un victoire à l’arrachée donc, 19 à 15 et une immense joie pour tout le groupe midi-pyrénéen. Charlotte Rufas ne cachait pas sa satisfaction : “Malgré la pression, on a su rester soudées pour l’emporter, c’est génial”. Mathilde Coutouly, n°10 de l’équipe appuyait : “C’était un week-end riche en émotions, avec des moments uniques et inoubliables. On se devait de répondre présentes chez nous, on l’a fait, et avec la manière”. Pour l’anecdote, Mathilde, victime d’un coup d’épaule sévère, a été obligée de quitter ses co-équipières après avoir perdu…une dent (!), mais était bien là pour la finale “avec un énooorme sourire” blague Charlotte. Pour Fiona Lecat : “Merci à tout le staff de nous avoir autant suivi, et aussi un grand merci à des copines au top qui n’ont rien lâchées lors de cette finale. Encore un rêve de plus réalisé, c’est vraiment le top !”

Une émotion toute particulière pour Sylvie Denot aussi : “On travaille de pair entre le Pays Catalan et Midi-Pyrénées, voir les deux équipes en finale signifie beaucoup pour moi, mais aussi pour tous ceux qui défendent le rugby féminin”. Et pour cause, la sélectionneuse est, depuis 2000 la grande coordonnatrice du suivi des jeunes filles, et travaille à temps plein pour le comité pour en assurer le meilleur développement et promotion possibles. Une rareté en France. Sans doute ne faut-il pas aller chercher plus loin les raisons de ces excellents résultats, puisque les jeunes demoiselles de notre région ont remporté dimanche leur cinquième titre national consécutif ! Sylvie Denot tient à préciser : “Nous avons de plus en plus de filles qui pratiquent, donc le niveau est meilleur, et la sélection toujours performante. Chaque titre est différent, porteur de nouvelles émotions, pour le staff et les joueuses. c’est une grande fierté et une grande joie”.

seven feminin
Victoire !

Qu’elles soient du BSORF, Valence d’Agen, Millau, Grenade ou du Stade Toulousain, clubs pourvoyeurs de cette sélection gagnante, ces filles ont fait honneur au rugby féminin et à la formation régionale. Bravo donc à : Charlotte Rufas, Mélanie Combebias, Mathilde Coutouly, Marie Guichou, Fiona Lecat, Margot Dolphin, Morgane Deschamps, Brandy Cazorla (Stade Toulousain), Amanda Agueron (Valence d’Agen), Noémie Sanch (Millau), Claudia Lamarre (Saint-Orens) et Axelle Guyomard (Grenade).

10171705_739455519453028_3917539203985687364_n
Oeil pour oeil, dent pour dent ! Mathilde avant…
mathilde coutouly et melanie combebias
…Mathilde après ! En compagnie de Mélanie Combebias à gauche. Le rugby féminin tout sourire.
10658952_1581553022073556_4420473451629840842_o
Le staff et les joueuses posent pour la photo souvenir. A gauche, en polo noir, Sylvie Denot, qui attend un heureux évènement d’ici quelques semaines…
15287_973761649308054_8521073856060882369_n
Chapeau les filles !

 

Tout le staff dirigeant tient à remercier la très belle organisation et la disponibilité du club de Toulouse Lalande Aucamville, qui a largement contribué à faire de ce week-end, une réussite complète.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here