Féminines : la France ré-Galles à Montauban

0

L’équipe de France féminines a surclassé le Pays de Galles à Sapiac vendredi soir et reste en lice pour décrocher un nouveau Grand Chelem. Les régionales de l’étape Marjorie Mayans, Carla Neisen et Audrey Forlani ont participé à la fête. (par Jeremy Guscott, photos @Pamisire)

Alors que l’équipe de France masculine va de désillusion en désillusion et cristallise de nombreuses critiques, les féminines elles, n’en finissent plus de séduire et d’asseoir une notoriété et une côte de sympathie grandissantes depuis la Coupe du Monde. Après une victoire inaugurale convaincante face à l’Ecosse et un succès solide et rocambolesque en Irlande, les protégées de Jean-Michel Gonzalez ont disposé facilement du Pays de Galles 28 à 7 ajoutant la manière à cette troisième victoire consécutive dans ce Tournoi des 6 Nations 2015.

D’entrée de jeu, la capitaine Gaëlle Mignot mettait ses coéquipières sur la voie en inscrivant un essai (6′). Devant un public montalbanais qui avait répondu présent avec plus de 10 000 spectateurs, Tremoulière par deux pénalités (19′, 40′) dessinait un peu plus les contours d’une victoire, 11-0 à la pause.

Les Galloises ont vite été débordées par l'enthousiasme des Francaises. (photo @Pamisire)
Les Galloises ont vite été débordées par l’enthousiasme des Francaises. (photo @Pamisire)

Le doublé pour Billes

Au retour des vestiaires, les Bleues ne lâchaient pas l’étreinte et inscrivaient un deuxième essai de pénalité (49′). Alors que l’issue du match ne faisait plus de doute, la France continuait à accélérer et Julie Billes marquait une troisième fois dans la foulée (51′). Mais le meilleur restait à venir puisque l’ailière catalane réalisait le doublé à l’issue d’une superbe action (70′). Une séquence de jeu interminable où les phases de jeu s’enchaînaient. Le jeu rebondissait grand champ, Mayans en pivot créait le décalage et Neisen fixait la dernière galloise pour envoyer Billes à dame. Le public était aux anges devant un tel spectacle. Seul bémol, l’essai encaissé dans les arrêts de jeu qui n’enlève rien à ce probant succès.

Billes conclut le superbe mouvement tricolore (photo @Pamisire)
Billes conclut le superbe mouvement tricolore (photo @Pamisire)

Côté régional, remplaçantes au coup d’envoi, les joueuses du BSORF ont grandement contribué à cette belle rencontre. Audrey Forlani est rentrée dès la 3ème minute suite à la blessure de l’infortunée de Nadaï. Marjorie Mayans, après une parenthèse avec les Bleues du 7, retrouvait le groupe en rentrant à la pause. Enfin, Carla Neisen continue son apprentissage avec une 3ème sélection et un geste décisif sur le quatrième essai pour la Montalbanaise.

L’équipe de France se rendra désormais en Italie pour continuer à croire un éventuel Grand Chelem. Pour ce qui est de l’opération séduction, le contrat est d’ores et déjà rempli.

Entrée à la pause, Marjorie Mayans a vite retrouvé ses repères. (photo @Pamisire)
Entrée à la pause, Marjorie Mayans a vite retrouvé ses repères. (photo @Pamisire)

Pour retrouver l’album photos de cette rencontre réalisé par @Pamisire : https://www.facebook.com/media/set/set=a.935176419848514.1073742693.545539855478841&type=3&uploaded=97

Réactions

Gaëlle MIGNOT (capitaine et talonneur France féminines) : Nous sommes vraiment très contentes du résultat, c’est un nouveau groupe, et même si l’on prend les matchs les uns après les autres, on commence à sentir des choses se mettre en place. Nous poursuivons l’aventure en gravissant cette 3ème marche. Même s’il y a encore des erreurs à corriger, le groupe se construit !

Carla Neisen (joueuse France Féminines)Nous sommes contentes de cette victoire dans l’ensemble, même si nous avons fait des erreurs de choix par moment. Il faut continuer à travailler pour gommer ces erreurs. Ça fait plaisir de voir ce monde qui nous a supporté tout le long et ça donne envie de donner encore plus et de travailler encore et encore.

Feuille de match

Stade de Sapiac (Montauban) – France bat Pays de Galles 28-7 (mi-temps : 11-0) 

Arbitre : Alhambra NIEVAS (Esp)

France : 4 essais Mignot (6), de pénalité (49), Billes (51, 70), 1 transformation Trémoulière (50), 2 pénalités Trémoulière (19, 40+5)

Pays de Galles : 1 essai de pénalité (80+3), 1 transformation Harries (80+3)
Cartons jaunes : Harries (40+4), Thomas (45) pour le Pays de Galles

FRANCE : Tremoulière (Neisen, 63) – Izar, Poublan, Héguy (Mayans, 40), Billes – (o) Cabalou (Boujard, 55), (m) Rivoalen – N’Diaye, Grand, Diallo (Rayssac , 55) – Ferer, De Nadaï (Forlani, 3) – Chobet (Duval, 40), Mignot (cap.) (Divoux, 72), Arricastre (Carricaburu, 72)

PAYS DE GALLES : Hywell (Davies, 47) – E. Evans (Lake, 65), Taviner, Wilkins (Rowland, 57), Harries – (o) Snowsill, (m) Day (Bevan, 78) – Powell Hughes (Clay, 63), Harries, Williams – Taylor, Rowe – Edwards (Evans, 78), Phillips (Lawrence, 63), Thomas (J. Davies, 58)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here