Féminines : La coupe du Monde et l’entraîneur anglais s’invitent au Stade Toulousain

0

On savait déjà le Stade Toulousain Rugby Féminin performant sur le terrain avec la première place en Elite 2 Armelle Auclair à la mi-championnat sans n’avoir jamais perdu. Mais le club rouge et noir l’est tout autant en coulisses et s’active dans d’autres domaines notamment la communication et les actions caritatives. Mais cette semaine, c’est dans le cadre d’échanges que l’entraîneur champion du monde avec l’Angleterre, Gary Street, est venu aux Sept Deniers partager son expérience et découvrir un club ambitieux.

imageC’est ainsi que trophée de la Coupe du Monde de rugby féminin remporté par le XV de la Rose après avoir fait le tour de l’Angleterre est revenu le temps d’un week-end dans la Ville rose. En effet, vendredi, le Stade Toulousain Rugby Féminin accueillait sur ses installations Gary STREET, l’entraîneur de l’équipe d’Angleterre Championne du Monde de rugby féminin 2014 face au Canada, la France ayant fini troisième.

Cet entraîneur en chef de l’équipe d’Angleterre de rugby à XV féminin depuis 2007, ancien demi de mêlée, vient de remporter 2 récompenses :  entraîneur de l’année au Royaume-Uni et celui de la plus haute performance d’entraîneur de l’année aux UK Awards de Glasgow.

Cette rencontre est l’occasion pour les staffs technique et sportif du STRF et de l’équipe d’Angleterre de partager et d’échanger sur l’accompagnement des joueuses de rugby vers le haut et le très haut niveau. L’entraîneur David Gérard ne pouvait masquer sa satisfaction : “Il m’a contacté après avoir entendu parler de ce que nous faisions, c’est une récompense pour tout le club ! “ Preuve de la notoriété grandissante du jeune club au delà des frontières de l’Hexagone. Mais la venue du coach anglais sur les bords de la Garonne ne sera pas sans suite, l’ancien champion de France et d’Europe avec le stade poursuit : “Des échanges vont être mis en place avec la RFU (NDLR : fédération anglaise) et Gary pour pérenniser ce premier rendez-vous.” Une rencontre qui en amènera d’autres et pas uniquement outre-Manche. “Nous allons en faire de même avec l’Université de Laval au Québec et le Canada.” Bref, vous l’aurez compris, les dirigeants ne sont pas avares d’efforts pour développer leur club et la venue de cette emblématique personnalité du rugby féminin est là pour le prouver, “cela légitimise notre investissement et nos résultats” se réjouit David.

Pas nombriliste, le STRF avait convié l’équipe de Montaudran afin qu’elles vivent elles aussi ce moment, un joli geste au passage. La délégation anglaise a pu donc assister à l’entraînement des coéquipières de Marion Peyronnet vendredi soir avec ensuite une présentation du trophée aux membres du club autour d’une pinte pour honorer leur hôte, une visite de Toulouse samedi et cette rencontre Franco-Britannique s’est clôturée au Stade Ernest-Wallon avec la rencontre de Top 14, Stade Toulousain/Grenoble, sous un temps typiquement britishGary Street a pu retrouver un de ses compatriotes, Toby Flood.

Une belle initiative qui tend à démontrer qu’on n’a pas fini de parler du Stade Toulousain Rugby Féminin.

Gary Street, lors de l'après match ST/FCG, bien entouré par David Gérard et Toby Flood (photo @RugbyAmateur)
Gary Street, lors de l’après match ST/FCG, bien entouré par David Gérard et Toby Flood (photo @RugbyAmateur)

image

image

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here