Féminines : Castres, elles veulent aller au bou…clier

0

Certains auraient pu penser que les castraises allaient subir en début de partie. Or pendant vingt minutes, ce sont elles qui vont enfoncer les rouennaises. Et concrétisent cette bonne entame en marquant une pénalité par le pied d’Isabelle Madaule. Mais le score ne bouge plus ensuite. Le CRF va même y laisser Sarah Marty, la pilier se blesse au genou et doit quitter le terrain. Elle est néanmoins bien remplacée par Anna Cabrera. En face, Rouen réagit, tente de déborder la défense tarnaise et parvient à ses fins à la demi-heure de jeu, en marquant un essai, non transformé (3-5). Dans la foulée, Audrey Bral écope d’un carton jaune pour un plaquage haut. La pilier sortie, les mêlées sont donc simulées, pourtant point fort des castraises. Juste avant la pause, un carton jaune est adressée à la numéro huit normande pour un plaquage haut également. A la pause le score est de 5-3 en faveur des rouennaises, qui commenceront la deuxième période en infériorité numérique. D’entrée de seconde mi-temps, l’arrière Madaule passe à nouveau trois points et permet à ses coéquipières de reprendre l’avantage au score (6-5). Revenues à 15 contre 15, Les rouennaises repassent à l’attaque. Le CRF plie mais ne rompt pas. Seul un carton jaune infligé à la seconde ligne Aurélie Maurel (55ème) peut mettre en difficulté les tarnaises. Même à 7 contre 8 devant, les tarnaises sont au-dessus. Rouen s’en remet à ses trois-quarts. Par trois fois, les normandes vont tomber le ballon ou être propulsées en touche alors que l’essai leur était promis. Les castraises, toujours à 14, sont héroïques en défense. A moins d’un quart d’heure de la fin, elles reviennent dans le camp adverse. Une pénalité de Nadège Cabanes met son équipe à l’abri d’une pénalité ou d’un drop à moins de dix minutes du terme (9-5).

La machine rouennaise est en panne, et les efforts non-récompensés touchent le moral. Au contraire des tarnaises, bien soutenues par les supporters. A une minute de la délivrance, Isabelle Madaule obtient ce qui pourrait être la pénalité de la gagne. Le ballon passe largement à côté des perches. Le renvoi aux 22 mètres se fait, et sur le temps de jeu suivant, l’arbitre siffle bien la fin du match. Les castraises sont en finale !

Dans l’autre demi-finale, Gaillac affrontait Nérac. Après un match particulièrement serré, les gaillacoises se sont imposées finalement 9 à 7. Il y aura donc bien une finale tarno-tarnaise pour la finale du championnat de France Fédérale 1. Rendez-vous est pris ce dimanche à 15h30 à Albi pour connaître le nom des championnes de France.

Photos par Aubin Lipke

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here