Féminines : BSORF 1, Lille 0

0

Visages fermés et dents serrées, les Lilloises ne sont pas descendues sur Blagnac pour visiter la région. De leur côté les filles du BSORF paraissaient plus détendues. Héritage sans doute d’une confiance acquise lors des deux succès glanés contre les nordistes en phase de poule. Cette troisième opposition a toute fois une saveur particulière, puisque les deux formations s’affrontaient pour une place en finale du championnat, en formule aller-retour…

bsorf lille serge gonzalez (2)
Duel d’internationales entre Romane Menager stoppée ici par Carla Neisen (photo Serge Gonzalez)

Les vice-championnes de France 2015 comptent dans leur rang quelques internationales des équipes à XV et à 7, et ont endossé le costume de favori de cette double confrontation. Mais pas de quoi impressionner les BSORFeuses, surtout quand le public est au rendez-vous et pousse derrière. Cependant ce soutien moral n’aura été d’aucune aide face à un pack nordiste conquérant, qui impose sa puissance en mêlée tout au long de la première mi-temps. Les avants de Lille sont d’ailleurs récompensées par un essai collectif à la 13ème minute puis en fin de mi-temps par un essai de pénalité. Abadie sauve les meubles grâce à deux pénalités entre les perches (6-15, score à la pause)

En seconde mi-temps le BSORF, vent dans le dos, montre un tout autre visage, bien mené par Audrey Abadie à l’ouverture qui peut s’appuyer sur ses avants, remontés comme des pendules. A l’image des Manon (Bigot au talon et André en 3ème ligne centre). Les lilloises déjouent, s’agacent et encaissent deux cartons qui les réduiront à 14 pendant 20 minutes. Les locales en profitent et Lagarrigue, poussée par le pack bleu et rouge, aplatit le premier essai à la 57ème mi-temps. Bigot n’attendra pas longtemps pour en offrir un deuxième à la 64ème, et passer devant au score (20-15). Peu avant le coup de sifflet final, Bigot encore, charge dans les 5 mètres nordistes, la défense plie mais ne cède pas. Mais c’est sans compter la vista d’Élodie Martin à la mêlée, qui sort vite le ballon pour le pilier Laure Touyé qui se lance et atterrit dans l’en-but. Abadie bonifiant l’ensemble des essais au pied. 27-15, score finale, peut être que ce dernier essai comptera au moment du décompte final ce dimanche à Lille.

Car si le BSORF a montré l’image d’une équipe soudée, persévérante et patiente pour saisir sa chance sur des coups de génie ou des coups de force, il ne faudra pas encaisser plus de 12 points pour accéder à la finale du TOP 8. Les Bsorfeuses seraient donc bien inspirées de jouer les deux prochaines mi-temps, comme la deuxième de dimanche dernier…

bsorf lille serge gonzalez (5)
Audrey Abadie, précieuse dans son jeu au pied (photo Serge Gonzalez)

bsorf lille serge gonzalez (1)

bsorf lille serge gonzalez (3)
La défense blagnacaise devra répondre présente à Lille pour préserver les 12 points d’avance (photo serge Gonzalez)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here