Fédérale 3 – Uzerche – Nontron, remontada et victoire à la 82ème minute

0

Onze mois après la fin précoce de la saison 2020-2021 (pour les raisons sanitaires que l’on connait), la Fédérale 3 retrouvait officiellement les terrains ce weekend. Une organisation remaniée et des poules avec un nombre d’équipes réduites, nombreux sont les clubs avouant (ou murmurant) viser une qualification en phase finale au printemps. Parmi eux, Uzerche (qui accusait quelques départs de cadres mais l’arrivée d’un contingent malemortois) et Nontron (avec un effectif stable et expérimenté) se retrouvaient pour l’ouverture de la saison. Après un duel chaud bouillant en réserve (remporté par les locaux corréziens 20-10), les équipes fanions rentraient sur la pelouse. Devant un public chaleureux et conséquent,  qui allait assister àok j’a un match aux nombreux rebondissements… (Résumé et photos par Jérémy VdC)

Aucun round d’observation entre les deux formations, les joueurs étant bien trop motivés pour en découdre après tant de mois sans matchs. Mais qui dit « surplus d’envie », dit également fautes à répétition. De quoi mettre les buteurs en évidence, le local Rossignol s’offrant deux tirs longue distance à plus de quarante mètres, tandis que le Coutelier (surnom des Nontronnais) Leprêtre répond après une mêlée gagnée en puissance par les visiteurs (6-3, 8’).

Le buteur corrézien aura réussi plusieurs pénalités à plus de quarante mètres (crédit Jeremy VdC)
Le buteur corrézien aura réussi plusieurs pénalités à plus de quarante mètres (crédit Jeremy VdC)

Juste avant le quart d’heure de jeu, Nontron confirme sa domination grâce à ses avants, avec une percée du rideau défensif corrézien de Pampouille, stoppé à quelques mètres du bonheur ; le jeu s’écarte vite, et son camarade de première ligne Amimi trouve finalement la faille (6-10, 14’). Dans la foulée, le duel de buteur tourne également à l’avantage des Rouge et Bleu, avec une pénalité manquée pour le RCU, quand le CSN ajoute trois points de plus (6-13, 18’). Avec un départ canon, il faut le temps de prendre une respiration, le temps de voir les Uzerchois s’offrir une belle occasion dans le camp adverse, stoppée irrégulièrement ; le « Beauxis » bleu et blanc ne tremble pas cette fois, et permet aux locaux de rester dans le coup (9-13, 24’).

Le pack nontronnais aura fait parler sa puissance sur les groupés (crédit Jeremy VdC)
Le pack nontronnais aura fait parler sa puissance sur les groupés (crédit Jeremy VdC)

Les débats sont décidément très engagés, trop parfois, avec quelques échanges animés entre avants. Vayne est envoyé dix minutes au frigo, tandis que les buteurs continuent à tenter leur chance, avec plus ou moins de réussite. Le score évolue ainsi jusqu’à la mi-temps : 9-16, 30’ ; 12-16, 34’ ; 15-16, 40’+2’.

Comme son vis-à-vis, Leprêtre aura pesé sur le score par ses coups de pied (crédit Jeremy VdC)
Comme son vis-à-vis, Leprêtre aura pesé sur le score par ses coups de pied (crédit Jeremy VdC)

11 points d’avance en faveur de Nontron à la 60ème, un finish de folie pour Uzerche

Menés d’un petit point aux citrons, les Uzerchois reviennent avec des intentions dès la reprise. Sur leur première grosse offensive du deuxième acte, ils trouvent des failles dans la défense nontronnaise. Dans un ultime élan de sauvetage sur sa ligne, Leprêtre se met à la faute et voit l’arbitre sanctionner le CSN avec la double peine : carton jaune pour l’arrière visiteur, et essai de pénalité pour le RCU (22-16, 44’). En double infériorité numérique après le carton blanc de Chevallier, les Couteliers restent toutefois dans le match grâce à une pénalité de l’ex-Gantier Ginestie (22-19, 53’).

La double peine dès la reprise pour le CSn avec le carton jaune et l'essai de pénalité (crédit Jeremy VdC)
La double peine dès la reprise pour le CSN avec le carton jaune et l’essai de pénalité (crédit Jeremy VdC)

Et à treize contre quinze, ce sont bien les Rouge et Bleu qui se procurent des occasions, avec notamment un surnombre négocié au pied, Pigeon devant sortir finalement la gonfle en ballon mort sous la pression. Uzerche se met d’ailleurs à la faute sur l’action suivante (carton blanc pour Cadieu), et les Nontronnais en profitent pour repartir en touche et lancer un groupé pénétrant. La récompense tombe de suite : essai signé Pampouille (22-26, 59’). Le RCU a la tête sous l’eau, et offre un « bis repetita » aux visiteurs sur le renvoi. Sur une nouvelle pénaltouche obtenue sur les cinq mètres, le pack du CSN se met de nouveau en évidence, pour prendre le large au score tout en puissance (22-33, 63’).

Les Couteliers pensaient avoir fait le plus dur avec deux essais inscrits coup sur coup (crédit Jeremy VdC)
Les Couteliers pensaient avoir fait le plus dur avec deux essais inscrits coup sur coup (crédit Jeremy VdC)
22-33 à dix minutes du terme, c'était la grise mine sur le banc uzerchois, devant les nombreux supporters venus au stade (crédit Jeremy VdC)
22-33 à dix minutes du terme, c’était la grise mine sur le banc uzerchois, devant les nombreux supporters venus au stade (crédit Jeremy VdC)

Le long de la main courante, plusieurs visages semblent déconfis, mais les locaux tentent le tout pour le tout dans les ultimes minutes. Et les efforts corréziens payent, par l’intermédiaire d’avants revanchards après la double bataille perdue sur les groupés périgordins. Sur une touche à une vingtaine de mètres de l’en-but visiteur, ils forment un maul et s’écroulent derrière la ligne ; l’arbitre estimant que des bras se trouvent sous le ballon, il revient à une pénalité pour le RCU. Celle-ci est vite jouée, et Pouget est trouvé pour un essai en coin face à une défense nontronnaise surprise par ce coup de filou (27-33, 72’).

Auteur de l'essai de l'espoir, Pouget aura été aussi très présent en défense (crédit Jeremy VdC)
Auteur de l’essai de l’espoir, Pouget (de dos) aura été aussi très présent en défense (crédit Jeremy VdC)

Les dernières secondes ne sont pas conseillées aux supporters cardiaques, tant l’ambiance est irrespirable. Uzerche campe dans le camp adverse, mais se heurte sur une défense de fer. Nontron est toutefois réduit à quatorze, après un plaquage illicite de Bardoulat. La touche est trouvée à quelques pas de l’en-but du CSN, et les visiteurs se mettent une nouvelle fois à la faute en déséquilibrant le sauteur local. Réactifs, les avants Bleu et Blanc jouent vite la pénalité, pour un essai tout en puissance de Rossolini.32-33 avant la transformation ! Et malgré une position sur la gauche des perches, Rossignol ne tremble pas, et offre le succès aux siens sur le fil (34-33, 80+2’).

Le soulagement pour Uzerche au coup de sifflet final (crédit Jeremy VdC)
Le soulagement pour Uzerche au coup de sifflet final (crédit Jeremy VdC)

Dans cette partie très équilibrée entre deux prétendants aux premières places, le gain de la rencontre sera donc tombé du côté des locaux, qui auront refait leur retard malgré onze unités en moins peu après l’heure de jeu. Nontron repart de Corrèze avec des regrets et un maigre bonus défensif, nul doute que les Couteliers voudront se rattraper lors de la venue dans le Périgord de Riom, autre favori de la poule et tombeur de Figeac ce dimanche. Quant aux Uzerchois, ils auront à cœur de confirmer avec la réception d’Ussel, pour un derby sentant bon le duel du terroir corrézien.

Les réactions

César Mendès (co-entraîneur du RC Uzerche) : « On a eu pas mal de matchs amicaux annulés, entre les absences et les histoires de pass sanitaires, donc on ne savait pas trop où on en était. Le point positif, c’est qu’on a mis du cœur jusqu’au bout pour arracher la victoire. On va retenir ça, parce qu’après il va falloir qu’on retravaille sur les fondamentaux, sur le combat. On sent qu’il nous manque du temps de jeu. Et puis on est tombé sur une très belle équipe de Nontron. Devant, ils sont bien organisés, c’est solide, ils savent faire leur jeu. Leurs mauls nous ont fait mal, ils ont joué avec leurs capacités là-dessus. On va retenir la victoire je le répète, il n’y a pas mieux pour bien débuter, et puis comme on reçoit deux fois de suite à la maison, on va se remobiliser la semaine prochaine pour le derby contre Ussel. »

Du soulagement pour les coachs du RCU (crédit Jeremy VdC)
Du soulagement pour les coachs du RCU (crédit Jeremy VdC)

Lucas Faugeron (demi de mêlée du RC Uzerche) : « Le match a été tendu, mais on va surtout retenir le résultat ! C’est un premier match, on a eu qu’un seul match de préparation, donc les automatismes ne sont pas encore tous en place. Plus de trente points marqués, une victoire, il fait beau pour la troisième mi-temps, tout va bien ! (rires) Ils ont joué sur leurs forces, notamment devant, on a su répondre en mettant pas mal de mouvement, un peu de vitesse et enchaîner les temps de jeu. Le rugby est un sport de combat, mais il ne faut pas oublier d’envoyer sur l’extérieur et mettre en place ce qu’on sait faire. On va espérer enchaîner avec le beau petit derby contre Ussel !»

Alexis Jolivet (co-entraîneur du CS Nontron) : « Oui, forcément déçu. Après j’estime qu’on a joué à seize contre quinze, donc c’est compliqué de gagner un match comme ça. J’ai félicité mes joueurs pour leur état d’esprit et leur envie d’envoyer du jeu. Et puis on ne gère pas assez bien la fin de match. À 33-22, à dix minutes de la fin, on doit gagner ce match. On prend deux essais, casquettes en plus, à chaque fois sur des pénalités jouées rapidement… Il y a du boulot, mais il y a quand même du positif pour la suite de la saison. On est bien organisé, on a fait de belles relances, mais bon, on a des regrets. On devait repartir avec la victoire aujourd’hui. »

Des regrets pour Nontron, qui espérait mieux (crédit Jeremy VdC)
Des regrets pour Nontron, qui espérait mieux (crédit Jeremy VdC)

Théau Silbermann (trois-quarts du CS Nontron) : « Il y a de la déception, on peut être amer de notre fin de match. On n’a pas su gérer, on a onze points d’avance, on doit mieux terminer la partie. On aurait pu mieux conserver le ballon, on n’a pas su le faire, et derrière, ça finit comme ça. Bravo à Uzerche, ils n’ont pas lâché et ont envoyé du jeu jusqu’au bout, ils ont mis de la pression jusqu’à la fin. Malheureusement pour nous, ça se finit avec un point d’avance pour eux. Il y a du positif sur ce match, on va construire là-dessus pour préparer la venue de Riom la semaine prochaine. On va se servir de ça pour gommer nos points faibles et essayer de leur rouler dessus Mais que ça fait du bien de retrouver les terrains après tout ce temps, ça fait très plaisir de rejouer, ! »


La feuille de match

Au Stade Nelson-Mandela d’Uzerche (19) :

Rugby Club Uzerchois 34-33 Club Sportif Nontronnais (mi-temps : 15-16)

Arbitre : M. Xavier Barbosa (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Représentant Fédéral : M. Philippe Lacroix (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Uzerche : trois essais de pénalité (44’), Pouget (72’) et Rossolini (80’+2’), une transformation (80’+2’) et cinq pénalités (4’, 8’, 24’, 34’, 40’+2’) de Rossignol

Carton blanc : Cadieu (57’, plaquage illicite)

Carton jaune : Vayne (30’, anti-jeu)

Pour Nontron : trois essais de Amimi (14’), Pampouille (59’) et collectif (63’), trois transformations (14’, 59’, 63’)  et trois pénalités (6’, 18’,30’) de Leprêtre, une pénalité de Ginestie (53’)

Cartons blancs : Chevallier (48’, fautes répétées), Bardoulat (80’, plaquage illicite)

Carton jaune : Leprêtre (44’, anti-jeu)

RC Uzerche

Pigeon ; Lagnoux, L. Boucharenc, Morelli, Pouget ; Rossignol (o), Freyssinet (m) ; Bourg (cap), Rauflet, R. Calmon ; Caronne, Lafon ; Rossolini, Marande, Vayne

Remplaçants : Cadieu, Courbier, Veyssière, A. Calmon, Faugeron, Lassudrie, Laval

Staff : Mendes, Bertrand

Buteur : Rossignol (pénalités : 5/8 ; transformations : 1/2)

CS Nontron

Leprêtre ; Changeur, Bardoulat, Savy, Magnaudeix ; Ginestie (o), Rebiere (m) ; Vermandel, Mussini, Chevallier ; Bollo, Cormenier (cap) ; Amimi, Collin, Pampouille

Remplaçants : Chanaud, Montalescot, Jean, Rejou, Murrieri, Fournier, Silbermann

Staff : Jolivet, Charbonnet

Buteurs : Leprêtre (pénalités : 3/3 ; transformations : 3/3), Ginestie (pénalité : 1/1)

Quelques clichés supplémentaires du match (l’album complet est à retrouver en cliquant ici)

La première ligne uzerchoise aura été très active dans le jeu courant (crédit Jeremy VdC)
La première ligne uzerchoise aura été très active dans le jeu courant (crédit Jeremy VdC)
Un public très présent le long de la main courante, avec modération bien sûr (crédit Jeremy VdC)
Le verre de l’amitié, avec modération bien sûr (crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here