Fédérale 3 – Tournefeuille trop fort pour Revel

0

Pour son retour à l’échelon fédéral, Revel n’a pas à rougir de la prestation proposée lors de cette première journée et la défaite 21 à 15 face à Tournefeuille. Mais quand on est promu, avec des soucis d’absences et blessures d’entrée, et qu’on rencontre une formation qui vise le haut du tableau, l’envie ne suffit pas. Chacun aura trouvé son compte avec son point de bonus, les deux formations étant encore perfectibles… (par Mic le Toutou)

RCR-AST-1
Tournefeuille a dominé en mêlée fermée

Les locaux prennent de suite leur adversaire à la gorge et une pénaltouche les envoie sur les 22. Deux en-avants suivront et voilà Tournefeuille qui prend d’assaut le camp lauragais avec un premier déploiement au large qui voit Damien Lyet servir Alexandre Teillol pour un premier essai. Mathieu Gratton ne convertit pas la transformation  mais les visiteurs donnent le ton (0-5, 3e). Les Revélois ne s’en laissent pas compter et jouent rapidement les pénalités à la main, mettent beaucoup de rythme et se voient récompensés par deux pénalités à 30 mètres en face des poteaux que le demi de mêlée, Gérald Mercier, parvient à convertir (15e, 18e) pour donner l’avantage aux siens (6-5). Au passage, les Tournefeuillais perdent leur 8, Nicolas Berdja sur carton blanc. Toutefois, Gratton permet à l’AST de reprendre une courte avance sur un pénalité de 25 mètres en face des perches (6-8, 26e). À la demi-heure de jeu, Tournefeuille commence à imposer son rythme, Gratton rate une pénalité et les promus font mieux que tenir le choc bien que totalement dominés en mêlée fermée. Leur capitaine, Adrien Ourliac, écopera d’un carton blanc avant la pause et Revel résiste sur sa ligne.

A quelques détails près…

RCR-AST-3
A l’image de son équipe, Aurélien Impérial n’a pu trouver de faille dans la défense de l’AST

Dès la reprise, le RCR bénéficie d’une pénalité à 35 mètres légèrement à gauche. Mercier permet aux Lauragais en infériorité numérique de passer devant (9-8, 42e). Aurélien Impérial prend un carton jaune à son tour et Revel ne payera son temps de jeu à 13 contre 15 que par une pénalité de Gratton (9-11, 47e). Tournefeuille vient presser et hérite d’une mêlée à 5 qui conduira l’arrière, Damien Lyet, derrière la ligne sur le côté droit. Gratton ne transforme pas (9-16, 52e). Revel se retrouve en position d’attaque sur les 22 de l’AST et un turn over voit les riverains du Touch remonter tout le terrain pour un essai assassin de Lionel Pinède. Gratton ne se réconcilie pas avec les transformations (9-21, 57e). Avec le bonus offensif à l’heure de jeu et un écart maintenant significatif, on se dit que Revel va craquer sur la fin de la rencontre mais il n’en sera rien car la vaillance et la générosité seront de mise jusqu’au bout. Mercier démarre derrière le pack et réalise une percée de 30 mètres qui fait monter la défense tournefeuillaise en température. Les Revélois progressent en mettant l’adversaire à la faute et deux pénalités successives de Mercier leur permettent de prendre le bonus défensif (15-21, 71e). Ils peuvent espérer arracher la victoire sur une mêlée centrée à 30 mètres mais sont pénalisés pour une fin de match conclue sur leur ligne des 22. Si mathématiquement et à deux ou trois détails près, Revel pouvait s’imposer, c’est toutefois la meilleure équipe qui s’impose.

Les réactions

Claude Guiraud (co-entraîneur de Tournefeuille) : Le contrat est rempli au niveau du résultat et des points comptables. Après, c’est vrai qu’il y a beaucoup à dire sur le contenu. On est tombé sur une équipe accrocheuse qui a tenu le score. Nous avons été efficaces sur quelques actions, par contre, sur la conquête et particulièrement en touche, nous n’avons pas été bons. Nous avons construit notre match à partir de la mêlée et de la défense et c’est sur des ballons de récupérations que nous avons réussi à marquer des essais. 

Michel Blanc (co-entraîneur de Revel) :  On ne peut pas être satisfait de perdre un match mais nous sommes satisfaits du comportement du groupe qui a répondu présent, malgré la difficulté que nous avons en ce moment avec énormément d’absences et de blessures. Les joueurs ont été remarquables dans la générosité et ça, c’est positif. Maintenant, on sait que Tournefeuille a mérité sa victoire. Ils marquent un essai en contre alors que c’est nous qui devons marquer et un en début de match qui nous fait mal. Nous avons été un peu timide sur ce match là mais il faut reconnaître que Tournefeuille est un gros calibre, bon dans tout et plus solide que nous. Après, si on arrive à prendre confiance, on a démontré qu’on peut mettre ces équipes à la faute. On espère que certains éléments vont pouvoir revenir rapidement pour nous donner de l’oxygène. Nous ne sommes pas loin mais un turn over nous coûte 5 points et ça fait mal dans les têtes. Il faut surtout retenir la générosité des joueurs qui étaient sur le terrain aujourd’hui. 

Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel) : Déçu par le résultat mais pas par le comportement des joueurs. Je pense que ce match arrive trois semaines trop tôt. On a manqué d’effectif durant toute la préparation. Maintenant, il faut se mettre sérieusement au boulot mais je pense que si on garde le groupe bien soudé, on peut faire quelque chose parce que le cœur de ce groupe est bon. Depuis que nous sommes là avec Michel Blanc et avec les dirigeants, nous ne recrutons pas sur les seules qualités rugbystiques mais sur l’état d’esprit et la capacité à se fondre dans le moule. 

RCR-AST-4
L’ancien demi de mêlée de Castelnaudary, Gérald Mercier, n’a pas raté ses débuts revélois et signe un sans faute au pied.

LA FEUILLE DE MATCH
Revel 15 – 21 Tournefeuille
MT: 6 – 8 ; 800 spectateurs ; arbitre : Frédéric Fourcade (Armagnac Bigorre).

Evolution du score: 0-5, 3-5, 6-5, 6-8 / 9-8, 9-11, 9-16, 9-21, 12-21, 15-21.

Pour Revel : Cinq pénalités de Mercier (13, 18, 42, 67, 71).
Pour Tournefeuille : Trois essais de Teillol (4), Lyet (52), Pinède (57) ; Deux pénalités de Gratton (26, 47).

REVEL : Faucon ; Debeaux, Chaffre, Barnagaud, M.Cabanel ; (o) Impérial, (m) Mercier ; A. Ourliac (cap.), F.Gasc, Mackowiak ; Mignot, Tournier ; S.Cabanel, Cancian, Lux.
Remplaçants : Puech, Morin, Daragon, Fabre, Gaillac, Truchard, Estieu.
Entraîneurs : Michel Blanc et Jean-Christophe Lanta.
Cartons blancs : Ourliac (38), Impérial (46).
Buteur : Mercier (5/5P).

TOURNEFEUILLE : Lyet ; Pinède, Desprez, Pinarello, Teillol ; (o) Gratton, (m) Arif (cap.) ; Guiral, Berdja, Coudrais ; Garaud, Tremolieres ; Saliba, Richard, Marty.
Remplaçants : Bousquet, Possamai, Gonzalez, Boistard, Katz, Eridia, Abadie.
Entraîneurs : Claude Guiraud et Laurent Cettolo.
Carton blanc : Carton blanc : Berdja (17).
Buteur : Gratton (2/3P, 0/3T).

Note du match : 12/20

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here