Fédérale 3 – Revel prend sa revanche sur Tournefeuille

0

Revel qui menait à Rieumes à cinq minutes du terme, pour finalement s’incliner, a manqué de peu de finir la phase aller en seconde position puisque dans le même temps, les Tournefeuillais s’inclinaient à Layrac. Au lieu de ça, les Revélois passaient la trêve à la quatrième place. La défaite à Layrac pour la reprise leur faisait perdre une marche de plus, alors que Tournefeuille redémarrait du bon pied face à Vic-Fezensac. Ce dimanche, les riverains du Touch se déplaçaient au pied de la Montagne Noire avec l’intention de gagner, afin de contredire le leadership de Tournon. Quant aux Revélois, ils avaient la même intention, pour rester au contact du podium, surmotivés par le fait d’avoir posé des problèmes à Tournefeuille au match aller (18-12). Bref, un match au sommet s’annonçait … (résumé par Mic le toutou – Photos JM Rouire)

Revel - Tourtnefeuille 2017-1
Au bout du long groupé revélois, Yannick Poret va s’extirper pour inscrire le seul essai du match.

Tournefeuille qui s’était présenté en noir, s’est fait prêter un jeu de maillot pour rentrer sur le terrain exceptionnellement en…rouge. A la sortie du couloir, Grégory Morin, le capitaine revélois, ne cesse de fixer l’adversaire en allant se positionner. Cela en dit long sur la motivation des locaux. Les visiteurs le sont aussi visiblement, et sont les premiers à se mettre en évidence. Sur un lancement au milieu du terrain, Eridia remet intérieur pour Sanchez lancé qui transperce plein axe. Un en-avant à 5 mètres des perches le privera d’un essai mais Baptiste Eridia ouvre la marque sur pénalité (0-3, 5e). La réaction ne se fait pas attendre et sur une touche aux 22 de Tournefeuille, Revel enclenche un long ballon porté conclu par Poret dans le coin droit (5-3, 9e).

Sous une pluie fine avec deux grosses défenses bien en place, les deux équipes privilégient le jeu au pied et la conquête à l’avant. Après un long pilonnage sur les 22 adverses, Revel obtient une pénalité excentrée et préfère aller chercher la touche à 5m. Un groupé se structure et le RCR obtient une nouvelle pénalité face aux perches que prend Gérald Mercier (8-3, 15e). Eridia lui répondra deux fois de loin (8-9, 22e et 25e). Lancé et décalé par une passe courte, c’est au tour de Gayraud de partir dans un long raid à travers les rideaux défensif tournefeuillais. Il est repris dans les 22 mais le centre de l’AST, Desprez, écope d’un carton jaune et Mercier ajoute une pénalité (11-9, 36e). Revel est très pénalisé mais Eridia connaîtra son seul échec de 35 mètres en bord de touche. Les esprits s’échauffent avant la pause mais rien de plus qu’une “bousculade maîtrisée”.

Duel Eridia – Mercier…

Revel - Tourtnefeuille 2017-2
Pas un lancer perdu de tout le match et une multitude de récupérés pour Revel, la clé du match sûrement

Bien que les équipes tentent le mouvement quand une bonne occasion se présente, l’essentiel se résume à de longs coups de pied pour l’occupation et des chandelles. Ce sera le cas toute la partie d’ailleurs. Morin fait du sans faute au lancer et l’alignement revélois gagne des touches adverses. Il en sera de même durant le second acte et Tournefeuille manquera toujours de munitions. Les locaux emballent et provoquent une pénalité à 25 mètres en bord de touche. Mercier voit sa frappe prendre le poteau (49e). L’AST enfermé, tente de progresser par chandelles, Mercier hérite d’une nouvelle occasion de 45 mètres face au poteau mais la frappe est courte (53e). Quant à Eridia, il reste dans la réussite et permet aux siens de passer devant au score de 30 mètres légèrement décalé à gauche (11-12, 58e). Les équipes se prennent devant et la tension est palpable sur les points de rencontre. Tournefeuille perd son talonneur, Marcet, pour dix minutes, Mercier, lui, retrouve le chemin des pagelles de 40 mètres (14-12, 64e). Voilà Revel qui repasse devant. La tension monte d’un cran avec une nouvelle bousculade, toujours maîtrisée, et sans mauvais gestes, en bonne intelligence quoi.

Revel - Tourtnefeuille 2017-3
Le Tournefeuillais « Benji » Garaud a fait preuve de beaucoup d’investissement

Les dix dernières minutes voient les Tournefeuillais envoyer du mouvement, mais trop de fautes de main redonnent le ballon aux Lauragais qui camperont dans le camp adverse pour une succession de pénalités à 5 mètres de la terre promise. Dominateurs en touche (pas un lancer perdu de tout le match et une multitude de récupérés), ils choisissent l’option d’aller chercher un essai qui sortirait Tournefeuille du bonus défensif. Pari risqué car les riverains du Touch récupèrent le ballon et entament la remontée du terrain. Les Revélois ne commettent pas de faute, récupèrent le cuir et mettent fin aux débats sur une victoire au forceps, mais précieuse.

Revel - Tourtnefeuille 2017-6
Les chamailleries n’ont jamais débordé malgré l’atmosphère de cocotte-minute. Preuve de l’intelligence et des valeurs

LES RÉACTIONS

David Bégu (co-entraîneur de Revel) :« Fier des joueurs, fier de cette victoire qui nous permet de continuer à croire à une qualification pour ce club où il y a beaucoup de valeurs et d’humilité. On voulait vraiment battre Tournefeuille qui est un gros de la poule. On leur doit une fière chandelle parce que pour faire un gros match, il faut être deux. Après, je vais vraiment féliciter les joueurs un par un. Techniquement, on a eu des ballons en conquête, on a réussi à leur en voler en touche. C’est ce qui nous a permis de les empêcher un peu de jouer. Alors bien sûr, on a eu encore un jeu au pied un peu approximatif par moment mais on a su se resserrer pour être bons sur les fondamentaux, sur le combat et l’agressivité. Défensivement, on a continué d’avancer et on n’a pas pris d’essai, c’est vraiment positif. Je tiens aussi à féliciter tous ces jeunes : Cancian, Gayraud, Pitton, Péchard, Gaillac … Bien sûr, au niveau du jeu aujourd’hui, c’était compliqué contre une équipe qui défend très bien. Maintenant, on va se déplacer deux fois. On sait que ça va être très dur mais on va y aller avec moins de pression pour pouvoir prétendre faire du jeu ».

Claude Guiraud (co-entraineur de Tournefeuille) :C’était un match où nous n’avons eu le ballon que de manière trop aléatoire notamment en touche. À partir de là, nous n’avons pas pu vraiment mettre notre jeu en place. On est tombé sur une équipe qui est vaillante et qui a des grosses valeurs. On vient mourir à deux points mais je pense que ça ne tient pas à grand-chose tant d’un côté que de l’autre. Revel manque trois pénalités, nous on en loupe une. On voit deux équipes bien organisées défensivement, pas vraiment de turn over dans les rucks mais beaucoup de combat. Par contre, nous avons été énormément pénalisés en deuxième mi-temps. On prend deux cartons dans le match et en infériorité numérique pendant 20 minutes, notamment notre talonneur, donc on n’a plus de lanceur. C’était difficile d’espérer mieux.

Rémy Fabre (co-entraineur de Revel) : Satisfait de l’état d’esprit, de l’engagement comparé à dimanche dernier où nous n’avions pas été présents et de la victoire surtout. On n’a pas vu trop de jeu mais c’est l’hiver, le ballon glisse un peu, malgré que le terrain soit bon, donc ça réduit forcément le jeu. Les consignes, c’était de sortir du camp, occuper, bien défendre et pas faire de fautes. Ça, on l’a vu. Après ça se joue à des détails. L’essentiel était de gagner, c’est fait.

Laurent Cettolo (co-entraineur de Tournefeuille) :Très déçu du résultat parce que nous étions venus chercher quelque chose de différent. Notre conquête en touche a été très faible. On ne peut pas espérer gagner à l’extérieur avec un manque de ballons aussi important. Sur les mêlées fermées, les ballons portés, nous avons réussi globalement à les contrer. Ça a été bien défendu. On les savait bien organisés là-dessus mais on doit être à plus de la moitié de pertes de balle en touche donc pour lancer le jeu, c’est compliqué. Malgré les conditions climatiques, ça reste décevant et ce n’est pas du tout un bon point de bonus.

Revel - Tourtnefeuille 2017-5
Le seconde ligne transfuge de Villefranche-de-Lauragais, Sylvain Antequera, a souvent permis aux siens d’avancer.

LA FEUILLE DE MATCH
REVEL 14 -TOURNEFEUILLE 12 (MT : 11 – 9)
400 spectateurs ; arbitre : Pierre Alquier (Pays Catalan).

Vainqueurs : 1 E Poret (9) ; 3 P Mercier (20, 36, 64).
Vaincus : 4 P Eridia (7, 22, 26, 58).

Evolution du score : 0-3, 5-3, 8-3, 8-6, 8-9, 11-9 / 11-12, 14-12.

REVEL : Rallier ; Faucon, Alquier, Chaffre, Cancian ; (o) Barrau, (m) Mercier ; Ourliac, Gayraud, Poret ; Antequera, Mackowiak ; Prax, Morin (cap.), Hamda.
Sur le banc : Pitton, Mbenoun, Péchard, Gaillac, Sansus, Barnagaud, Raybaud.

TOURNEFEUILLE : Lyet (cap.) ; Sanchez, Desprez, Ferrie, Dandrau Cabarrou ; (o) Eridia, (m) Lacassagne ; Darrieussecq, Suchaud, Coudrais ; Garaud, Tremolieres ; Bassani, Marcet, Marty.
Sur le banc : Bazet, Sicre, Gonzalez, Ducasse, Duvignacq, Abadie, Teillol.

Cartons jaunes : Desprez (36), Marcet (61).

Réserves : RCR 0 – 57 AST.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here