Fédérale 3 – Revel met Grenade au pied du mur

0

Sur le papier la logique a été respectée. Revel, quatre victoire à domicile, en a ajouté une cinquième, pour conforter sa place parmi les prétendants aux bonnes places finales (4ème à ce jour). Grenade de son côté ne sort pas de sa terrible spirale négative et une huitième défaite consécutive, synonyme de lanterne rouge…

Oui mais voilà, dans le contenu, et sur le terrain, la différence n’était pas aussi flagrante. Revel a démontré ses qualités et que son bon début de saison n’est pas le fruit du hasard. Grenade a prouvé que sa place au classement n’est pas forcément logique. Les jaune et noir peuvent tout de même compter sur une victoire fictive contre Vic Bigorre, qui a déclaré forfait général, et va donc récupérer 4 points de plus au classement, qui viendront s’ajouter à leurs quatre bonus défensifs. Un détail qui change la donne, et qui relance le GS vers la course à un maintien toujours d’actualité. Mais il faudra pour cela s’imposer impérativement contre un concurrent direct, ce dimanche, qui a au moins autant de valeurs, à savoir Laroque Belesta….

revel-grenade
Une belle photo qui résume le bon état d’esprit qui régnait dimanche à Revel, et le respect mutuel entre deux équipes aux trajectoires pourtant opposées (photo Serge Gonzalez)

David Bégu (entraîneur de Revel) : « Nous sommes tombés sur une équipe qui n’est pas à sa place, il faut être clair. C’est une équipe qui envoie du rugby, nous avons essayé de le faire aussi mais ils étaient bien en place défensivement. Ça a buté des deux côtés. Nous marquons un essai par de l’envie et de la fougue devant. On les a un peu contrés en touche mais malheureusement, nous commettons trop de fautes. Il y a encore des erreurs de jeunesse mais on ne peut pas le reprocher à ce groupe qui est justement jeune. Nous prenons trois cartons qui nous coûtent très cher car on laisse Grenade tout le temps dans le match. On se précipite aussi, quand on droit prendre le temps, on ne le prend pas. Quand on doit jouer rapidement, on ne le fait pas. Nous avons confondu vitesse et précipitation mais ce groupe grandit et commence à faire du jeu et tenir le ballon. On a vu des 8, 9, 10 temps de jeu. Nous n’avons pas réussi à marquer mais c’est positif. Il ne faut pas oublier qu’on tombe face à une équipe de Grenade qui a sept défaites, qui s’accroche avec l’envie d’aller chercher quelque chose et aujourd’hui, je tiens vraiment à féliciter cette équipe qui nous a montré beaucoup d’humilité et de respect. On souhaite qu’ils s’en sortent. De notre côté, nous allons continuer à avancer et prendre du plaisir. »

Pierre Pélissier (entraîneur de Grenade) : Quand on est dans une spirale négative, on a du mal à s’en sortir. On bosse de plus en plus toute la semaine. Le week-end dernier, nous avons eu une touche très performante et on ne gagne pas parce qu’on ne met pas les ingrédients derrière. Là, on a une touche très défaillante alors qu’on met les ingrédients. Quand tout voudra bien se mettre en route en même temps, ça ira. Encore une fois, je n’en veux à personne parce que nous sommes très impliqués et sérieux. Il y a des intentions et ça fait plaisir de voir ça. On va chercher un point de bonus malgré tout que nous n’avons pas réussi à prendre à la maison contre Tournefeuille. Le gros match, ce sera la semaine prochaine face à Laroque-Bélesta. Ce sera un peu le tournant de notre saison. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here