Fédérale 3 : les poules « Occitanie » dévoilées avec deux promus supplémentaires

0

L’Assemblée Générale de la Ligue Occitanie qui s’est tenue à Bagnères de Bigorre ce weekend, a permis de révéler les contours d’une fédérale 3, largement impactée par la refonte des niveaux, avec les futures poules « régionales »… 

243034065_10159448262503320_7811474290959065851_n
Le Canton d’Alban passé tout près d’une montée en fédérale 2, repartira au combat dans la nouvelle formule de fédérale 3 (©photo Christophe Fabriès)

La Ligue Occitanie dispose d’un quota de cinq montées d’Honneur à Fédérale 3, du n°1 à 5, soit : Sète, La Salvetat, Cazères le Fousseret, Mauvezin et Sigean. La saison prochaine, les clubs d’Occitanie évoluant en Fédérale 3 seront au nombre de 36. Compte-tenu du nombre de montées déjà acquises de Fédérale 3 à Fédérale 2 (7) et du nombre de barrages d’accession en Fédérale 2 opposant des clubs d’Occitanie entre eux (2), deux places supplémentaires en Fédérale 3 étaient disponibles. Le RC Muret et l’US Pouyastruc, respectivement n°6 et 7 du classement, prioritaires pour accéder à la Fédérale 3, ont accepté la demande officielle de la Ligue.

Gwen Faulong, entraîneur à Pouyastruc nous fait part de sa grande satisfaction : « Il était important après les deux années COVID de reprendre du plaisir à l’USCP et remettre le groupe senior en lumière. Cette montée ne vaut pas un titre mais elle récompense l’investissement et la très belle saison du club à tous les niveaux : d’avoir qualifié les deux équipes, l’aventure jusqu’au quart de finale du championnat de France et finalement la montée. C’est une très belle saison. C’était l’objectif du club. On a un groupe jeune, très bien entouré par des hommes d’expériences, amoureux de leur maillot, présents au club depuis toujours. C’est une grande fierté d’avoir partagé ça avec eux. Maintenant on va se reposer pour attaquer la fédérale 3 avec gourmandise, bonheur et ambition. »

Du côté de Muret, même son de cloche avec Benoît Segarra. L’entraîneur-joueur savoure : « On a été mis au courant il y a quelques temps, on s’était préparés à cette montée, elle est acquise et officielle désormais. Muret revient à une place plus conforme. Nous avons beaucoup travaillé pour y parvenir, c’est donc une satisfaction, mais pas un aboutissement. On sait qu’il va falloir se préparer en conséquence, surtout au vu de notre poule. A nous sur le terrain et en dehors d’être prêts à relever ce nouveau challenge. »

La répartition de l’ensemble de ces équipes a été présentée comme suit (en italique les promus) :

Poule A : RC Les Angles – RC Cévenol – Rass. Jacou-Mauguio – Saint-Affrique – RC Uzès – RC Sète

Poule B : Rivesaltes Espira Agly – Vendres – Elne – Thuir – Quillan Limoux – Sigean Port la Nouvelle 

Poule C : Caussade – Figeac – Moissac – Lacapelle Marival – Vallée du Girou – Muret 

Poule D : Canton d’Alban – Saverdun – Sor Agout – La Saudrune – Revel – La Salvetat Plaisance

Poule E : Nogaro – Gimont – Tournefeuille – Argelès Gazost – Cazères le Fousseret – Pouyastruc

Poule F : L’Isle en Dodon – Juillan – Riscle – Saint-Gaudens – Condom – Mauvezin

Une fédérale 3 en deux phases…

A la fin de cette phase de brassage, de septembre à décembre, les premiers de chaque poule ainsi que les quatre meilleurs seconds joueront des play-off nationaux. Pour toutes les autres formations, elles devront en passer dès le mois de janvier, par des play-down avec relégation à la clé (en Régionale 1) pour celles qui auront le moins de points. Cette formule a soulevé bon nombre d’interrogations de la part des présidents concernés, notamment concernant les équipes réserves, qui à partir du mois de janvier, pourraient être séparées des équipes fanions, si celles-ci ne disputent pas le même championnat. Certains aussi se montrent dubitatifs quant à la pertinence d’avoir changé une formule à 10 clubs sur 18 poules, avec quatre qualifiés. Un débat qui sera sûrement mis sur la table d’ici le congrès de la FFR, qui se tiendra à Marseille du 30 au 2 juillet prochain.

282868440_10159873042198320_8897196311705890083_n
Cazères le Fousseret (à gauche) et Sète, s’étaient affrontés en finale Honneur d’Occitanie. Les deux équipes ne se croiseront pas en phase de brassage. Mais peut-être en play-off ou play down… (©photo Christophe Fabriès)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here