Fédérale 3 – La Vallée du Girou a fait trembler le leader beaumontois

0

Beaumont de Lomagne, invaincu, se déplaçait à la Vallée du Girou. Fort de son début de saison remarquable, Les Lomagnols étaient en confiance, légitimement, et espéraient bien garder la tête de cette poule, sachant que se profile à l’horizon une série de matchs déterminante. En face, la Vallée avait pour obligation de réagir après un début de saison mi-figue mi-raisin. Plutôt convaincant à domicile mais friable à l’extérieur. Le match s’annonçait indécis, il le fut, et jusqu’à la dernière seconde… (par Beud Spencer, photo JR Huc).

vallée beaumont 11 17 (2)
Le capitaine Gasc, ballon en mains, a encore montré le chemin

L’entame du match est en faveur des locaux, dominant dans tous les secteurs. Une pénal touche, bien captée, finit sa course dans l’en-but, le ballon bien couvé par le seconde ligne Tournay. Cesses transforme, 7-0, on joue la deuxième minute. Le ton est donné, les visiteurs sont sur le reculoir, encore. La Vallée va bénéficier d’une pénalité pour un plongeon dans un ruck, mais le ballon de Cesses passera de peu à côté. Il se rachètera cinq minutes plus tard suite à un maul effondré volontairement (10′, 10-0). Les visiteurs vont ensuite sortir de leur tanière. Une fois l’orage passé, le huit de devant prend les choses en mains : pénalité que Pays enquille (12′, 10-3). Le cuir a changé de camp, les Jaune et Bleu maîtrisent dorénavant leur sujet. Landry (Beaumont) va même conclure un mouvement remarquable de la part des troisièmes lignes qui franchiront deux fois le rideau défensif local. Essai transformé, et voilà les deux formation à égalité (10-10). Sur cet action Bosch (Vallée) écope en plus d’un carton jaune pour plaquage haut. Tout est à refaire pour la Vallée. On assiste à du bon rugby, avec beaucoup d’intensité entre deux équipes très joueuses.

Malgré l’infériorité numérique, les locaux auront la possibilité de prendre l’avantage sur une pénalité  de Cesses (19′) mais les poteaux auront le dernier mot. Il règle la mire deux minutes plus tard (21′, 13-10). Par la même occasion,  le capitaine de Beaumont Landry reçoit un carton jaune pour anti-jeu. Il sera vite rejoint par le talonneur Malzac (Vallée)  pour la même faute (25′). Réduits à treize, les locaux récitent leur partition tranquillement : nouvelle pénalité, nouvelle touche, nouvel essai cette fois-ci c’est le centre Delpech  qui marque, et toujours  Cesses qui transforme (30′, 20-10). Les Beaumontois réagiront avant la pause, grâce à Alunni Bravi, qui va fausser compagnie à tout le monde pour s’offrir un essai, transformé par Pays (35′, 20-17). Beaumont aura à nouveau l’opportunité de revenir au score juste sur la sirène mais la pénal touche ne donnera rien.

vallée beaumont 11 17 (6)
Beaucoup d’intensité durant toute la partie, comme ici Roucou qui tente de créer une brèche dans la défense tarn et garonnaise

Un chassé-croisé… et du suspense jusqu’au bout

Retour des vestiaires. Les intentions des deux équipes sont identiques à celles de la première période. Le combat devant est rude. La Vallée domine, Cesses concrétise (42′, 23-17). Il sera imité par son vis-à-vis Pays qui passera lui aussi une pénalité (47′, 23-20). Les entraîneurs opèrent leurs premiers changements. Le rythme est identique, même s’il faut attendre l’heure de jeu pour voir une action se concrétiser. Suite à un dégagement qui ne sortira pas du rectangle vert, le contre est fatal aux locaux. Allal va en terre promise pour inscrire son essai qui donne l’avantage à son équipe (23-27). Comme c’est souvent le cas depuis le début de saison côté local, après l’heure de jeu, le moteur se grippe. La profondeur du banc semble faire la différence.

Le leader veut enfoncer le clou, mais Pays rate la cible (66′). Cinq minutes plus tard il se rachète sur pénalité suite à un ballon gratté au sol (71′, 23-30). On avance tout doucement vers la fin de ce match, que la Vallée ne veut visiblement pas lâcher. Encore une pénal touche, encore un ballon récupéré au sol par les Lomagnols qui pensent avoir fait le plus dur. Cependant, sur le dégagement le ballon reste dans l’aire de jeu… et cela donne une dernière cartouche à Astolfi et ses coéquipiers.  Après plusieurs mauls portés, une cocotte de treize joueurs, va derrière la ligne. Essai, qu’il reste à transformé. Cesses, pourtant bien décalé sur la gauche ne tremblera pas et égalise à 30-30.

Un grand bravo à ces deux équipes qui nous ont proposé un très bon rugby ainsi qu’un état d’esprit remarquable. Félicitations aussi à l’arbitre qui a bien géré sa partie. Le leader conserve sa place et reste invaincu, la Vallée se rassure.  Pas sûr pour autant que tout le monde soit content du résultat final, et/ou du contenu…

vallée beaumont 11 17 (3)
La Vallée avait commencé la partie sur les chapeaux de roue pourtant

Les Réactions

David Landry (troisième ligne et capitaine Beaumont): “On connait bien cette équipe de la Vallée, ce n’est pas facile de venir gagner. On commence mal ce match, on est menés treize à zéro, on réagit bien, mais au final, le match nul est mérité.”                                                                                

Frédéric Decotte (entraîneur Beaumont): “On savait que le début de ce match serait compliqué, ça l’a été. Il faut féliciter cette équipe de la Vallée qui a été entreprenante. Ils ont battu Saint Sulpice, donc c’est une équipe de haut de tableau. Nous restons invaincus, c’est bien pour nous.”                                                                                                

Didier Herrerias (entraîneur Vallée du Girou): “Nous avons bien commencé. Beaumont est une très belle équipe, il a fallu vraiment aller au bout de nous-mêmes pour faire match nul. Le bon dieu était avec nous aujourd’hui. Ce dernier ballon qui ne sort pas, on marque derrière, il faut que l’on exporte cet état d’esprit, cette intensité. Pour l’instant on ne le fait pas, mais je ne serai heureux que si dimanche prochain on réalise ce même match.”         

Fabien Gasc (troisième ligne et capitaine Vallée du Girou): “On a fait de belles choses. Beaumont est une belle équipe, nous avons la possibilité de réaliser des choses bien meilleures que ce que l’on produit depuis le début du championnat. Nous faisons de belles prestations à la maison, mais pas à l’extérieur. A nous de rectifier cela”


Composition des équipes

La Vallée du Girou : Saurin, Malzac, Mizzi, Tournay, Lemaitre, Ponsol, Roucou, Gasc, Janeczek, Cesses, Bosch, Pemeja, Delpech, Sournia, Astolfi, Marth, Moder, Piu, Dupres, Beneyton, Poux, Beulaguet,

Beaumont de Lomagne : Bedouche, Baron, Manet, Lafont, Maccari, Allal, Landry, Alunni Bravi, Begue, Loukili, Lafite, Barbe, Pays, Nicosia, Thau, Heligon, Manet, Dabat Payou, Guirbal, Mankowski, Roussel, Rachou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here