Fédérale 2 – Villefranche-de-Lauragais fait tomber Lavaur

0

Lavaur, leader incontesté et invaincu se déplaçait à Villefranche, qui réussit une première partie de saison solide malgré une dernière défaite frustrante à Belves (16-15). La météo écossaise, voire irlandaise, sous les yeux de Trévor Brennan, qui s’est abattue dimanche sur le Parc des sports de Villefranche ne laissait guère planer de doutes quant au jeu qui serait proposé. Le résultat lui, était plus incertain, à l’image des réserves qui n’ont pas réussi à se départager (6-6)… (par Jonah Lomu – Photos L’Ovalie de Valou)

FCV Lavaur l'ovalie de valou (1)
Combat debout… (photo l’Ovalie de Valou)

Le choc attendu n’a pas tardé à faire des étincelles, et l’arbitre sortait un carton rouge pour chaque camp au bout de cinq minutes de jeu. Sur un terrain détrempé, les avants s’en donnaient à coeur joie pour un bras de fer boueux. Lavaur prenait quelque peu le dessus, et Delbos, l’artificier maison, trouvait la mire à quatre reprises. Mais Ricardo, lui répondait par trois pénalités. Les Tarnais revenaient se mettre au sec à la pause avec un avantage de trois points (9-12).

FCV Lavaur l'ovalie de valou (2)
…et de boue !

A la reprise, les locaux prennent le jeu à leur compte et égalisent (12-12, 45ème). Le match, qui se déroule dans des conditions dantesques, sous une pluie continue et une obscurité renforcée, fait ressortir un peu plus les vaillants aux maillots détrempés. A commencer par captain Patey, qui, à moins d’un quart d’heure de la fin, contre un dégagement vauréen et s’en va aplatir le premier essai du jour…qui sera aussi le dernier. Le bras de fer durera bien jusqu’au coup de sifflet final, sans que le tableau d’affichage ne bouge pour autant. Le FCV vient de remporter un succès de prestige, mais seulement. Cette victoire signifie également qu’il faudra compter sur les hommes du Lauragais. Quant à Lavaur, cette première défaite de la saison était relativisée du fait des conditions, mais nul doute que le déplacement à Malemort sera l’occasion  de remettre les pendules à l’heure.

Les réactions :

Julien Sidobre (entraîneur des avants Villefranche-de-Lauragais) : C’était un match au sommet. Eux étaient invaincus cette saison, et nous, nous avions à cœur de préserver la nôtre à domicile qui dure depuis 3 ans. Il y avait donc tous les ingrédients, même si les conditions de jeu étaient difficiles. Les garçons avaient énormément envie, on est très fier d’eux. Lavaur s’est présenté comme une équipe à l’extérieur, avec un jeu restrictif, fait d’occupation alors que nous avons essayé de jouer, sans réussite. Ils mènent 12-9 à la pause mais on a dit aux joueurs de continuer, d’essayer de les consommer devant. Tous nos joueurs cadres ont répondu présent, à commencer par notre capitaine Julien Patey auteur d’un excellent match et qui a montré la voie. C’est lui qui inscrit l’essai de la victoire en venant contrer un dégagement et aplatir à 10 minutes du terme. On a 15 jours pour bien préparer Decazeville, sereinement même si on va devoir s’adapter au climat et laisser reposer le terrain. Les joueurs se sont également investis dans la troisième mi-temps aussi bien que pendant le match…mais ils avaient l’autorisation et le méritaient.

Alexandre Martinez (président Lavaur) : Les conditions de jeu étaient très difficiles, et se sont détériorées au fil de la rencontre. Face à une belle formation de Villefranche-de-Lauragais, chaque équipe a eu sa mi-temps. Nous faisons un bon premier acte mais l’analyse de la partie ce soir est simple : Villefranche-de-Lauragais a mieux su s’adapter aux conditions atmosphériques que nous. Nous encaissons un essai un peu casquette mais Villefranche a dominé son sujet. Le match a été plaisant malgré les conditions, les deux équipes sont d’un niveau similaire. Villefranche-de-Laragais mérite son succès et jouera les premiers rôles cette saison en Fédérale 2. Quant à nous, nous ne sommes plus invaincus, on termine la phase aller sur une défaite mais il ne faut pas oublier que sur neuf rencontres, nous comptons seulement un revers et un match nul. Nous aurions signé pour un début de saison de la sorte. Cette première défaite de la saison nous rappelle la réalité du rugby et démontre que d’autres formations d’excellent niveau composent cette poule relevée. Nous ne sommes peut-être pas l’épouvantail que tout le monde décrit et il faudra encore travailler pour la suite de la saison. Nous terminons premiers à la moitié de la saison avec quatre points d’avance et des résultats honorables. Nous ne sommes pas invulnérables, cela s’est prouvé aujourd’hui. Il va falloir réagir et manager la situation sans soucis. Je ne suis pas inquiet car les garçons qui composent ce groupe ont pour la plupart connu la Fédérale 1 et savent que toutes les grosses écuries peuvent avoir des accidents, aujourd’hui c’est ce qui s’est produit. Le mauvais temps a nivelé la valeur des deux formations et un essai casquette sur un dégagement contré sont les ingrédients d’une défaite non alarmante car notre adversaire n’a pas eu une domination totale durant la rencontre. Il faut bien négocier la suite de la saison et ce revers peut être un mal pour un bien, si les garçons se remettent positivement en question. Nous irons à Malemort pour rectifier le tir et faire un résultat afin de retrouver notre belle dynamique de début de saison.

FCV Lavaur l'ovalie de valou (3)
Julien Patey vient de marquer (photo l’Ovalie de Valou)

Composition des équipes

FCV: Mercier ; Tekurio, Courthieu, Patey (cap.), Linger ; Ricardo (o), Saffon (m) ; M. Mignonat, Berdja, Blache ; Sottero, Antequera ; Chobet, Falco, Pradalié.

Remplaçants : Sanchez, J. Prax, G. Prax G, T. Mignonat, Delbosc, Castell, Molinier.

Carton rouge : Pradalié, carton blanc : Ricardo, carton jaune : Tékurio

 

AS LAVAUR : Atché ; Delbos, Lazies, Omez, Lasme ; (o) Diez, (m) Dalla Riva ; Galinier, Rey, Peguillan ; Gauthier, Escarnot ; Bertrand, Galy, Segur (cap.).

Sur le banc : Bortolozzo, Giraudeau, Faurois, Sanda, Brayette, Jalabert, Marion.

Carton rouge : Galy, carton blanc : Bortolozzo

FCV Lavaur l'ovalie de valou (4)
Villefranche a réalisé un joli coup et salue le nombreux public (photos l’Ovalie de Valou)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here