Fédérale 2 : UBJ – ASSJ, duel au bout de la nuit

0

Positionné en début de soirée samedi, le duel entre Saint-Junien et Barbezieux Jonzac voyait s’affronter deux équipes aux formes bien différentes. D’un côté, les locaux de l’ASSJ devaient se rassurer et s’imposer après un début de saison mitigé (une défaite à Bergerac, un court succès contre Tulle et un match reporté face à Belvès). De l’autre, l’UBJ, promu durant l’intersaison, avait réalisé un beau premier bloc avec deux victoires (à Isle et contre Malemort) pour un revers (à Sarlat). Après un match des réserves ouvert, soldé par un nul 25-25, les équipes premières rentraient donc avec beaucoup d’envie dans la nuit de Haute Vienne, qui allait s’éterniser… (Résumé et photos par Jérémy VdC)

Tout au long de la partie, les avants se sont livrés un féroce duel (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Devant des supporters de chaque camp venus en nombre, le match débutait par une minute de silence en hommage à Claude Villeléger, surnommé Le Lion, figure emblématique du club Saint-Juniaud. Une fois l’hommage passé et le début de partie sifflé, Barbezieux Jonzac était la première équipe à s’offrir une occasion, stoppée par la défense locale. En infériorité numérique suite au carton blanc de Brahmi-Noel, Saint-Junien lançait toutefois plusieurs offensives. Les Gantiers, ne trouvant pas la faille, et s’en remettaient au pied de Veyssière, auteur de trois pénalités réussies (10’, 16’, 24’), consécutives aux fautes défensives de l’UBJ.

L’ouvreur Gantier aura inscrit tous les points de son équipe (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Piqués à vif, les Blanc et Rouge réagissaient, et profitaient d’une mêlée conquérante pour voir l’ancien pro Ric Lombard (arrivé de Dijon cet été, et après plusieurs années à Soyaux-Angoulême) débloquer la marque autour de la demi-heure de jeu (9-3, 30’, puis 9-6, 35’). Entre-temps, l’UBJ s’était procuré une belle occasion, Mousseau trouvait l’espace dans la défense locale, remontait quarante mètres avant d’être repris sur la ligne par Matijasevic, auteur d’un solide plaquage.

Le retour in extremis de Matijasevic sur l’offesive de Mousseau (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Ce n’était que partie remise pour les Barbezo-Jonzacais, qui enfonçaient le clou juste avant la pause. Après plusieurs échanges de coups de pied de recentrage entre les deux camps, Gillier récupérait le cuir sur sa ligne des quarante, éliminait ses vis-à-vis avant de servir sur un plateau Boineau, qui parcourait la vingtaine de mètres restant pour plonger dans l’en-but Haut-Viennois malgré un gros retour défensif (9-13, 37’). L’UBJ était même à deux doigts d’aggraver la marque sur la sirène, mais les locaux sortaient les barbelés sur leur ligne.

Ric Lombard a permis aux siens de reprendre le dessus en fin de première période (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

De la tension, des cartons et une fin de match frustrante pour l’ASSJ

Dès la reprise, les visiteurs se retrouvaient à quatorze suite à un carton blanc pour Iacob. Cela n’empêchait toutefois pas les Blanc et Rouge de profiter des fautes répétées des Saint-Juniauds dans les rucks pour passer une pénalité (9-16, 44’). Mais après un nouveau carton côté UBJ, l’ASSJ réagissait et répondait également au pied pour rester dans le coup au score (12-16, 46’). Le jeu se voyait être plus haché, avec de nombreuses fautes de part et d’autre, la tension étant de plus en plus visible avec des plaquages rudes et des rucks très disputés. À ce jeu, Barbezieux Jonzac se montrait plus appliqué, avec deux pénalités inscrites avant l’heure de jeu (51’, 59’).

Les contacts, plus rudes, ont obligé les soigneurs à faire de nombreuses interventions (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Saint-Junien ne lâchait rien, et lançait de belles offensives grâce notamment à Cibot ou Rateau, mais ces derniers se voyaient stoppés par une défense visiteuse, sanctionnée plusieurs fois pour des plaquages hauts. L’ailier Renard se voyait d’ailleurs exclu pour un plaquage illicite sur Razet, déclenchant quelques échanges virils entre les deux formations. Le temps s’écoulait, et l’ASSJ n’abdiquait pas, puisque Veyssière continuait son 100% au pied pour remettre les siens dans le bonus défensif (15-22, 74’). Si les trois-quarts locaux poursuivaient leurs offensives à travers les course de Ramisse ou encore l’entrant Hivert, l’UBJ sortait les barbelés en défense mais se mettait plusieurs fois à la faute, obligeant l’arbitre à sortir plusieurs cartons durant les arrêts de jeu.

Les trois-quarts Gantiers ont multiplié les offensives, sans succès, se heurtant à une défense visiteuse sanctionnée pour plusieurs plaquages illicites (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Face à des visiteurs réduits à douze, et alors que les quatre-vingt minutes étaient dépassées depuis de nombreux temps de jeu, les Gantiers multipliaient les pénalités jouées à la main, pour tenter d’aller décrocher le match nul. Et alors que le chronomètre atteignait un temps de jeu digne d’un match de football, une touche locale sur les cinq mètres adverses permettait à l’ASSJ de structurer un maul, composé de quasiment tous les joueurs présents sur le pré, ce dernier termine sa course derrière la ligne. On croit à l’essai mais hélas pour les Rouge et Noir, l’arbitre estimait que le ballon n’avait pas été aplati et revenait à une faute de l’UBJ. Sur l’ultime action, Bofferon tentait de percer la défense, mais voyait le visiteur Giraud arracher le ballon au contact et terminer en touche, signifiant la fin de la partie au bout de… quatre-vingt-onze minutes à notre chronomètre !

Le maul de l’espoir pour l’ASSJ… (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)
… Mais qui ne permettra pas d’inscrire un essai, au grand regret des locaux (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Avec ce deuxième succès hors de ses bases, l’Union Barbezieux Jonzac confirme son beau début de saison, avec treize unités au compteur et une troisième place provisoire au classement de la poule 8. À l’opposé, pour l’AS Saint-Junien, cette défaite dans son antre du Chalet, combinée au fait de n’avoir toujours pas inscrit le moindre essai sur ses terres, plonge les Rouge et Noir dans la difficulté, avec un onzième place, avec deux longueurs d’avance sur le voisin Saint-Yrieix, lanterne rouge. Le déplacement à Causse Vézère sera donc déjà capital pour les Gantiers, dans l’objectif de ne pas revivre la même saison galère que l’an passé…

Ultime action du match, où Bofferon (6 Noir et Rouge) va se faire arracher le ballon par la défense de l’UBJ (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Les réactions

Vincent Wintrebert (co-entraîneur de l’AS Saint-Junien) : « Un peu d’amertume vu le résultat. On rentre bien dans le match, après on perd un peu pied. On essaie de revenir dans le match, mais c’est compliqué avec une belle équipe en face. On ne se cherche pas d’excuses, mais la préparation a été tronquée avec le virus, ça n’a pas été évident. Le bonus défensif est un moindre mal, parce que les garçons s’y sont filés, mais on aurait pu aller chercher autre chose. C’est au moins ça, mais là, à chaud, c’est dur à accepter. »

Constat amer pour le staff de Saint-Junien (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Clément Ramisse (arrière de l’AS Saint-Junien) : «C’est compliqué de gagner quand on fait autant de fautes. C’est là-dessus qu’on perd le match, surtout avec un buteur en face qui enquille toutes les pénalités ou presque. On a manqué de discipline, et puis on a joué un peu à l’envers sur la fin. On décide d’aller péter avec les avants alors qu’ils sont plus solides que nous, on aurait peut-être mieux fait d’écarter le ballon vers les ailes, vu qu’on avait eu deux-trois occasions avec cette méthode durant la partie. Le bonus défensif, on ne peut pas s’en contenter. On aurait dû gagner, il y avait la place pour ça, mais on se réveille trop tard. Il reste maintenant à réagir pour le match contre Causse Vézère.»

Ramisse et ses coéquipiers auront beaucoup tenté, sans succès (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Remus Lungu (co-entraîneur de l’Union Barbezieux Jonzac) : « C’est que du bonheur pour nous cette victoire. On est un peu le petit poucet promu en Fédérale 2, et vu la situation on ne sait pas trop où on met les pieds chaque dimanche et quel va être le niveau des matchs. On a bien commencé la saison, ça permet de se mettre en confiance, de travailler sereinement. Je suis fier des gars, c’est une belle bande de copains, et il fallait avoir du mental en fin de match pour tenir le score. On fait pas mal de fautes, certes, après est-ce que tous les cartons sont justifiés, je ne sais pas trop… Mais voilà, le gros point positif reste ce groupe qui reste uni dans la difficulté, et on va fêter cette victoire. »

Le staff de l’UBJ savourait cette deuxième victoire à l’extérieur de la saison (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Thomas Berlato (deuxième-ligne de l’Union Barbzieux Jonzac et international du XV de France Militaire) : «Ah oui elle fait plaisir cette victoire, surtout qu’à la fin on joue à onze ou douze contre quinze pendant de longues minutes. On y va à l’orgueil, et c’est super d’avoir pu tenir le score face à une grosse équipe. Dès les vingt premières minute, on a su que ce serait compliqué, c’était solide en face et on faisait trop de fautes. Après, au fur et à mesure, on a pu gérer le match et tenir bon. Mais on a été trop indiscipliné, il nous manquait un ou deux joueurs cadres. On gagne, c’est le principal. Pour un promu, c’est un très bon début de saison ! Après pour nous, chaque match va être joué comme si c’était la survie, le maintien reste l’objectif premier, on va jouer avec la hargne à chaque match ! Mais on va bien arroser cette victoire, en plus on a un nouveau bus, donc on va l’inaugurer, on va lui faire une belle crémaillère ! (rires) »

Vu la joie des visiteurs au coup de sifflet final, le retour a dû être animé (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

La feuille de match

Au Stade du Chalet de Saint-Junien (87) : Association Sportive Saint-Junien Rugby 15-22 Union Barbezieux Jonzac (mi-temps : 9-13)

Arbitre : M. Denis Caussanel (Ligue Occitanie)
Représentant Fédéral : M. Gilbert Uhart (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Saint-Junien : cinq pénalités de Veyssière (10’, 16’, 24’, 46’, 74’)

Cartons blancs : Brahmi-Noel (6’, fautes répétées) ; Salabaraas (59’, fautes répétées)
Carton jaune : Bofferon (65’, échange de coups)
Carton bleu : Rulmont (80’+7’)

Pour Barbezieux Jonzac : un essai de Boineau (37’), cinq pénalités (30’, 35’, 44’, 51’, 59’) et une transformation (37’) de Ric Lombard

Cartons blancs : Iacob (41’, fautes répétées) ; Berlato (46’, fautes répétées) ; Bonnet (74’, plaquage haut) ; Ric Lombard (80’+6’, en-avant volontaire)
Carton jaune : Cardona (80’+3’, plaquage illicite)
Carton rouge : Renard (65’, plaquage dangereux)

AS Saint-Junien

Ramisse ; Buisson, Razet, Matijasevic, Rateau ; Veyssière (o), Cibot (m) ; Saune (cap), Mamy, Bofferon ; Texier, Brahmi-Noel ; Tufele, Salabaraas, Yoboue

Remplaçants : David, Gourlain, Lacour, Rulmont, Lang, Hivert, Thomas
Staff : Wintrebert, Dauba, Faure, Labarthe
Buteur : Veyssière (pénalités : 5/5)

Union Barbezieux Jonzac

Gillier ; Bouaouinate, Mousseau, Bonnet, Renard ; Ric Lombard (o), Boineau ; Bonnefon, Berthonnaud, Reulet ; Cosson, Berlato ; Iacob, Barre, Chabernaud (cap)

Remplaçants : Cardona, Coquard, Jair, Decourt, Bisserier, Giraud, Coiteau
Staff : Lungu, Joubert, Gimaux, Guenand, Boulestreau
Buteur : Ric Lombard (pénalités : 5/7 ; transformation : 1/1)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here