Fédérale 2 – Rieumes déjà bien en jambes face à Castelnaudary

0

En ce weekend de fête locale, le SC Rieumois recevait le RO Castelnaudary pour un match de préparation. L’occasion pour les deux staffs de jauger tant les progrès réalisés depuis la reprise, que les détails restant à peaufiner d’ici au début du championnat, le 17 septembre prochain… (par Marco Matabiau).

SAM_5666
Les avants rieumois ont fourni de nombreux ballons d’attaque à leurs lignes arrières (Photo RugbyAmateur).

Si le début de match apparaissait équilibré, les deux équipes s’évertuant à faire vivre le ballon, elles voulaient avant tout se rassurer, comme en témoignent les diverses pénalités tentées (et réussies) par les Audois. Ces derniers s’en tenaient, la plupart du temps, à un jeu dans la zone de leur demi d’ouverture, s’appuyant sur leur puissant et athlétique paquet d’avants, mais butaient sur une défense locale mobile et fort bien organisée. Pour leur part, les Rieumois, vêtus de leur tout nouveau maillot blanc, ne s’en laissaient pas compter et proposaient un jeu complet, fait de liaison entre avants et trois-quarts. Même si de nombreux joueurs faisaient leurs débuts, la cohésion du groupe à cette date avancée de la saison faisait plaisir à voir. Peu à peu, au fil de la rencontre, les bleu et blanc allaient peser dans les duels et mettre leur emprise sur le match face à une équipe visiteuse courageuse, ne fermant pas le jeu mais diminuée par de nombreuses absences préjudiciables.

SAM_5674
Castelnaudary était trop diminué pour pouvoir vraiment rivaliser avec Rieumes (Photo RugbyAmateur).

Au final, après une fin de rencontre enlevée où les actions spectaculaires se succédaient, Rieumes s’imposait 44 à 9 (en inscrivant 7 essais) après avoir proposé bon nombre de séquences de jeu abouties. Si Castelnaudary n’a jamais lâché et a continué à proposer du jeu malgré un effectif amoindri, ce sont bien les locaux qui ont fait forte impression. Les recrues (notamment trois “Gauchos” originaires de Mendoza dont on entendra certainement parler cette saison) ont été à la hauteur et les “anciens” ont montré que l’on pouvait toujours compter sur eux. Pour n’en citer que quelques-uns, chez les avants, Aka (replacé en pilier gauche) a été très actif dans le jeu, tout comme le troisième ligne Beyne, toujours aussi précieux. Chez les “maigres”, Delahaye a une fois encore fort bien géré le jeu des siens, bien épaulé par Conduché, aussi à l’aise balle en main qu’utile par son jeu au pied long. De bon augure et de quoi aller sereinement boire un verre ou deux à la fête locale et profiter du repas… un cassoulet!!! Quoi de plus logique en somme après un match contre les Chauriens du ROC!

SAM_5671
Le groupe rieumois a déjà montré de belles qualités et de la précision dans ses lancements (Photo Rugby Amateur).

A l’issue de la rencontre, Rugby Amateur a réalisé une interview croisée entre le manager rieumois Patrick Miquel, et le co-entraîneur audois Romain Fauré. L’occasion de parler préparation, recrutement et objectifs pour la saison à venir… (par Marco Matabiau).

Rugby Amateur: Tout d’abord, quelles sont vos impressions à chaud, quelques minutes après la fin de cette rencontre?

Patrick Miquel: On a fait preuve d’un excellent état d’esprit même si on a eu des débuts difficiles en première période. On a résolu les problèmes en seconde en proposant un peu plus de jeu, en étant plus propres sur la conquête, notamment dans les rucks.

Romain Fauré: Une rencontre très compliquée. Après avoir encaissé 44 points, on essaie toujours de chercher du positif. On était venus pour faire tourner un maximum de joueurs. On n’avait pas non plus l’effectif au complet quant à l’équipe première. On se déplace avec seulement deux remplaçants derrière, on joue avec un troisème ligne au centre, on repart en plus avec deux blessés. Le score est lourd. On peut se trouver des excuses mais il faut avant tout saluer la performance des Rieumois, une équipe très solide qui a très bien joué le coup. Nous, on a été en-dedans, on a perdu la majorité des duels et tu te rends compte que quand tu perds les duels à ce jeu, ça va très très vite.

RA: Au niveau préparation de la future saison, où en êtes-vous?

PM: C’était aujourd’hui notre deuxième et dernier match amical (après Saverdun la semaine précédente). On part en stage la semaine prochaine afin de préparer au mieux le premier match de championnat contre Fleurance (à domicile, le 17 septembre), une équipe qui se présente un peu comme l’épouvantail de la poule.

RF: On en a terminé avec les matchs amicaux. La semaine prochaine sera consacrée à la régénération puisqu’on avait déjà commencé la préparation physique en juin. On a coupé en juillet puis on est revenus le 2 août. On se préparera ensuite en vue de la réception de Villefranche de Lauragais pour l’ouverture du championnat.

SAM_5670
Patrick Miquel (au centre): “J’ai le sentiment que nous pouvons tirer notre épingle du jeu”.

RA: Parlons un peu du recrutement. En êtes-vous satisfaits?

PM: Oui, satisfait. On a recruté des joueurs qui ont bie sûr de la qualité mais également un excellent état d’esprit. C’est une notion à laquelle on accorde beaucoup d’importance. Aujourd’hui, on a fait la démonstration qu’une équipe est en train de naître et qu’on saura utiliser au mieux ces joueurs de qualité.

RF: Cela a été difficile pour nous. A  vrai dire, on n’a pas pu recruter. On a tout de même réussi à conserver un effectif stable même si nous avons perdu des éléments de qualité. Après, c’est le groupe qui fait la force de Castelnaudary. On va s’appuyer là-dessus.Il n’empêche que l’on va s’accrocher. On connait nos valeurs. Certes aujourd’hui, on a pris une leçon. A nous d’en tirer les enseignements et de nous remettre au travail pour préparer au mieux la venue des voisins du FCV. On se doit de faire évoluer notre rugby. Les joueurs ont accepté cette évolution, mais cela prend du temps. Le temps où il suffisait d’avoir un gros pack et un bon buteur est selon moi révolu. En Fédérale 2, ça ne passe plus.

SAM_5676
Romain Fauré (à gauche): “La force de Castelnaudary, c’est le groupe”.

RA: Quelle a été votre première réaction quand vous avez vu la poule dans laquelle vous alliez évoluer cette saison (Poule 6 pour Rieumes, Poule 5 pour Castelnaudary)?

PM: On comprend que l’on va jouer des matchs intéressants et très intenses. Beaucoup de derbys avec Fleurance, L’Isle Jourdain, Miélan et Gimont notamment. On sait que ce seront des matchs tendus mais j’ai le sentiment que nous pouvons néanmoins tirer notre épingle du jeu. Ce sera certes compliqué mais j’ai confiance en ce groupe.

RF: On s’attendait à avoir une poule aussi relevée. Après, l’an passé, on bat Villefranche et Millau à la maison. Chaque saison est différente. A nous de nous mettre à la hauteur des exigences et de voir si nous sommes capables de relever le défi. Pour mapart, je pense qu’on sera prêts.

RA: Une dernière question pour vous Patrick Miquel. Comment s’est passée l’intégration des deux nouveaux entraîneurs arrivés en début de saison (Jean-Baptiste Soussec pour les avants, Claude Guiraud pour les trois-quarts)?

PM: On a accueilli un entraîneur confirmé, Claude Guiraud (en provenance de Tournefeuille), qui est loin d’être un inconnu dans le monde rugbystique, ainsi que Jean-Baptiste (dit “Bruno”) Soussec, qui est en formation, un passionné de ce jeu que l’on met dans le bain. Je n’ai aucun doute qu’il fera la “maille” à ce niveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here