Fédérale 2 – Poule 5 et 6, ça promet !

0

L’ouverture du championnat de fédérale 2 a déjà donné livré son lot d’émotions fortes. Coup de projecteur sur les poules 5 et 6…

Poule 5

fctt prades 09 17
Le FCTT a tenté, et a cru tenir la victoire jusque dans les derniers instants, mais… (photo Sylvie Tiné)

Leucate a confirmé son statut de favori en s’imposant dès le samedi soir sur le terrain de la Salanque (15-21). Une grande première et une performance qui aurait pu être contrariée par le retour des locaux, menés 0-15, ils sont remontés à 15-15. Mais deux pénalités feront la différence en fin de partie. Une victoire ternie par deux blessés côté leucatois, qui avait déjà son infirmerie bien remplie. Un succès malgré tout, important, qui ne demande qu’à être confirmée lors de la réception de l’autre vainqueur du samedi, Saverdun. L’UAS, au forceps également, et c’est peu de le dire, grâce à une pénalité réussie par Arnaud Lopez sur la sirène, est venu à bout de Mazamet 25-23. Le buteur ariégeois a marqué 20 des 25 points de son équipe. Le duel sur les bords de la méditerranée s’annonce aussi venté qu’intéressant.

21640721_974366522705510_7847528968671611730_o

21458197_974366626038833_2134548198645364790_o
Oui, Saverdun a senti le vent du boulet samedi dernier contre Mazamet (photo Pascal Villalba)

Villefranche de Lauragais a remporté le derby face à Castelnaudary (15-3, voir le résumé et le réactions), sans forcément briller, mais peut lancer parfaitement sa saison à condition de gagner une deuxième fois consécutive au Parc Municipal dans un autre derby, du 31 cette fois, contre Balma. Des Balmanais sèchement défaits à Millau et qui auront à coeur de réagir pour ne pas se mettre sous pression avant leur premier match à domicile.

Pamiers, pour ses débuts en fédérale 2, a assuré l’essentiel, un large succès 32-12. Mais derrière ce résultat, le contenu a laissé sur sa faim un public venu en masse (1 500 personnes). Pas de bonus offensif (4 essais à deux), en ayant joué pourtant à 15 contre 14 pendant plus d’une heure (après un carton rouge logique sur un plaquage dangereux). Le SCA est en rôdage, mais, le déplacement à Mazamet permettra d’en savoir un peu plus sur sa capacité à réagir. Car nul doute qu’au pied de la Montagne Noire, les débats seront autrement plus compliqués.

Enfin, pour son retour à ce niveau, le FCTT s’est fait piéger par Prades (24-26). Pourtant les Toulousains pensaient avoir fait le plus dur en inscrivant un essai à la 75ème. Mais les valeureux joueurs du Conflent ont encore démontré qu’il ne fallait jamais lâché prise, et s’imposent sur le fil grâce à un essai de Aroun à la 80ème. Prades recevra Millau pour confirmer, tandis que le FCTT poursuivra son apprentissage à la catalane, en se rendant à l’Etoile Sportive.

21753384_974359472706215_1341110295168056659_o
Le pied gauche d’Arnaud Lopez a été d’une précieuse et redoutable précision contre Mazamet. Le buteur de Saverdun n’a pas tremblé lors de la pénalité de la gagne (photo Pascal Villalba)

Réactions

Nicolas Bruzy (entraîneur Prades) : “Je suis content de cette victoire sur le fil. Nous avons su réagir après le dernier essai du FCTT. Cependant, ce n’est que le début de la saison et nous avons encore du travail.”

Antoine Bourdin (entraîneur avants FCTT) : «J’ai commis une erreur de jeunesse en première mi-temps. Notre buteur était sur une bonne dynamique et, alors que nous menions 9-3 (32e), j’ai demandé une touche de pénalité voyant que ça se passait bien dans ce domaine. Mais, à cinq mètres de la ligne, chacun a oublié son rôle. J’apprends en même temps que mes joueurs et c’est une erreur que je ne commettrai plus. Nous avons eu beaucoup d’ambition pour un début de saison. Il aurait fallu être plus pragmatique. Maintenant, il ne faut pas s’affoler. Le groupe est de qualité et, même s’il n’y a pas que des jeunes, c’est encore une jeune formation.»

Patrick Mirosa (co-entraîneur du SC Pamiers) : «Il y a du bon et du moins bon. On doit produire autre chose. On n’a pas su s’adapter. En face, ils ont été très accrocheurs, ils nous ont perturbés».

IMG_1884
La plaquage dangereux d’Enrique sur Sentenac a contraint M. l’arbitre de sortit le carton rouge (photo Pascal Villalba)

IMG_1991

 

Poule 6

36470591333_5cc1d1e113_b
Decazeville, sous la pluie, a fini par plier face à Lannemezan (photo S. Murat)

Pas moins de trois victoires à l’extérieur pour cette première journée, le ton est donné. Fleurance à Rieumes (13-28), Tournefeuille à Gimont (13-25) et Lannemezan à Decazeville (8-21). Des grosses performances donc qui lancent idéalement la saison des trois voyageurs.

L’Isle Jourdain est resté maître à domicile contre Levézou, qui ramène malgré tout un bonus défensif, objectif avoué des Aveyronnais. Ces derniers auront à coeur de valider ce point chèrement glané en recevant Rieumes, déjà sous pression après son revers à la maison. Les coéquipiers d’Adrien Rowling, de retour au bercail, auront l’occasion de confirmer ce premier succès, toujours devant leur public, contre Lannemezan. Pas une mince affaire donc.

21640729_10213863232557069_6974997033504547517_o
Les remplaçants de l’Isle-Jourdain applaudissent l’essai sous le regard (ou presque) du dernier défenseur de Lévezou)

Astarac Bigorre a réussi son retour en fédérale 2 et a aussi ravi ses supporters grâce à un succès sur Castelsarrasin (27-22). Eric Mercadier, le coach du CAC a encore du travail devant lui avant la réception de Gaillac dimanche.

astarac castelsarrasin (1)
Astarac Bigorre a réalisé quelques belle figures pour dominer Castelsarrasin (photos Philippe Barthe)

astarac castelsarrasin (2)

Dans le duel des vignobles justement, pas de vainqueurs mais la bonne opération reste pour Cahors qui repart avec le nul (12-12) de Gaillac. Ce dimanche, il va y avoir des étincelles dans cette poule avec le derby gersois Fleurance-Gimont, le “Classico” entre Cahors et Decazeville, et la réaction attendue donc de Castelsarrasin qui reçoit Gaillac. Il y aura du monde pour assister à Levézou-Rieumes à n’en pas douter. Un nouveau faux pas des Rieumois les mettrait au pied du mur avant de recevoir le week-end suivant l’Isle-Jourdain et leur ancien coach, Stéphane Bohn.

Éric Fernandez (Entraîneur decazevillois) «On est tombé sur une équipe qui maîtrise son sujet avec des joueurs à des postes clé qui pèsent dans l’occupation, dans le jeu avec une belle performance près des lignes. Nous nous avons eu des joueurs qui se sont mis trop de pression, ils ont été timorés et n’ont pas su se libérer. En 2e période ça s’est amélioré et le contenu est meilleur de par leur relâchement. On avait pris trop de retard avant la pause. Les conditions climatiques nous ont desservies et on a eu un trop gros déficit en touche pour mettre en place notre travail. Tout n’est pas à remettre en question, il faut continuer à travailler et accepter la défaite. Il faut se remettre en question. Je n’ai peut-être pas su bien préparer les joueurs pour ce premier rendez-vous. À nous de rebondir dès dimanche à Cahors au moins dans le contenu.»

Schneider (Entraîneur Lannemezan) : «Je suis satisfait du résultat bien sûr et surtout de notre première mi-temps. On aurait souhaité faire un peu plus de jeu si le temps l’avait permis. On s’attendait à un gros défi devant mais on a bien répondu. Je suis vraiment très satisfait de cette entame de championnat.»

Poule 7

Voir les réactions de Mauléon, Hasparren, Peyrehorade et Orthez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here