Fédérale 2 – La superbe performance de L’Isle-Jourdain

0

L’Isle-Jourdain avait réalisé une grosse performance dimanche dernier en remportant la première manche 16-3, qu’il fallait confirmer en Gironde. Les coéquipiers du capitaine Nicolas Ufferte ont une nouvelle fois fait étalage de leur solidarité et de leur grande force mentale dans un match qui aurait pu basculer pour Saint-Médard…

l'isle jourdain...
L’USL voit la vie en bleu (photo club)

Saint-Médard ne devait pas traîner pour refaire son retard. Après une pénalité, les Girondins inscrivaient rapidement un essai collectif, qui comblait en grande partie le déficit points accumulés à l’aller. Flo Le Berre réduisait bien le score pour les Gersois, mais Saint-Médard appuyait là où ça faisait mal, et marquait un nouvel essai collectif, transformé. A 15-3, on se dit alors que la mayonnaise tourne mal, surtout quand Nicolas Ufferte se voyait refuser un essai pour un en-avant discutable en amont de l’action. Le Berre enquillait tout de même trois points de plus avant la pause. Le buteur maison, en manque de réussite au match aller, faisait un quasi sans faute, et claquait même un drop de 50m , qui permettait à L’isle-Jourdain de recoller au score à une demi-heure du terme. La solidarité défensive fera le reste, les hommes de Jalabert et Idrac ne cèderont plus, et se qualifient brillamment pour les 8ème. Une très belle performance quand on sait que l’équipe drivée par Laurent Jalabert et Yannick Idrac n’était pas au mieux cet hiver. Elle renaît au printemps, et s’offre même un sulfureux et très attendu derby face au voisin Lombez-Samatan. La Save est déjà en ébullition paraît-il…

Réactions

Laurent Jalabert (co-entraîneur L’Isle-Jourdain) : On aurait pu l’emporter avec plus de 13 points d’écart. C’était beaucoup et peu à la fois, mais on avait livré un match plein et devant et derrière. On s’attendait une réaction de Saint-Médard, et on prend deux essais collectifs. Flo (Le Berre) nous maintient dans le match, et l’équipe n’a rien lâchée, propre dans le troisième rideau, en mêlée, en défense. Vraiment, c’est un groupe formidable, qu’il faut féliciter intégralement, y compris ceux qui ne jouent pas toujours, et qui sont là, à pousser derrière. L’équipe 2 s’est elle aussi qualifiée en battant Nafarroa, donc c’est un grand week-end pour tout le club. Maintenant, place au derby face à Lombez, qui nous a battu deux fois cette saison. Le meilleur l’emportera, ce sera dur, mais j’ai confiance en notre groupe pour donner le meilleur encore une fois.

flo le berre
Flo Le Berre peut avoir le sourire (photo club)

Florian Le Berre (ouvreur L’Isle Jourdain) : C’est énorme de se qualifier pour les huitième de finale du championnat de France, cela faisait un petit moment que le club attendait ça. La solidarité de ce groupe est énorme, l’envie aussi, je suis très fier de jouer avec des mecs comme ça. Le drop ? On n’avançait plus trop, j’appelle Paul à la mêlée, je tente ma chance, sans me poser de questions (rires)

Nicolas Ufferte (capitaine L’Isle-Jourdain) : On a pris conscience de nos capacités progressivement. Il n’y a pas de hasard dans la vie, si on en est là, c’est qu’on a bossé pour. Notre parcours était bon en poule, à part en janvier où on perd à la maison contre Lombez. Chacun est au service du collectif, il n’y a pas de star. On pense à aller le plus loin possible lors de ces phases finales. On voulait en profiter, c’est ce que l’on fait. ce match à Saint-Médard reflète bien l’état d’esprit qu’il y a dans ce groupe.

DSC_8033
Comme ici, lors du match aller, les joueurs de l’USL ont réalisé une très belle prestation à Saint-Médard (photo club)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here