Fédérale 2 : Hendaye privé de phases finales ?

2

Solide troisième de sa poule 7 de fédérale 2, et prétendant légitime aux phases finales, le Stade Hendayais Rugby risque fort de ne pas en connaître les frissons le printemps venu. Pourquoi ? Pour un non respect au règlement indiquant qu’un club de fédérale 2 se doit d’avoir une équipe juniors et cadets à XV…

Or si le club basque répond aux exigences pour les U19, ce n’est pas le cas pour les U16, malgré des efforts permanents pour former une entente avec Saint-Jean-de-Luz notamment. L’épée de Damoclès planait dangereusement, et elle vient de tomber. Et comme si cela ne suffisait pas, l’équipe se verra retirer 5 points au classement.

Hendaye compte faire appel de cette décision qui en a surpris plus d’un, à commencer par leurs adversaires. Un appel qui n’a que très peu de chances d’aboutir puisque les dirigeants étaient déjà au courant de cette potentielle sanction en début de saison.

Ce que nous a confirmé Thierry Murie, vice président en charge du rugby amateur à la FFR, joint par téléphone hier soir : “On connaît la situation des clubs, on leur tend justement la main pour trouver des solutions avant même que la saison ne commence. On les informe de toutes les échéances et des règlements, mais parfois, les présidents les interprètent comme ça les arrangent, ou espèrent que la sanction ne tombera pas. Or, nous sommes là pour faire respecter les règlements. Ce n’est pas à la FFR de s’adapter, puisque le cadre est connu, au niveau des obligations sportives comme financières. Les clubs connaissent les conditions pour lesquelles ils engagent leurs équipes en compétitions officielles. Il ne faut donc pas s’étonner des sanctions quand elles tombent, alors que l’on a laissé le temps à tous de s’organiser en conséquence. Je comprends la déception de certains, mais les commissions sont indépendantes, et ne proposent pas de sanctions à la carte. On entend ceux qui ne sont pas contents, c’est le jeu, et je le comprends, mais il y a eu 10 clubs sanctionnés sur 96 en fédérale 2 et 168 en fédérale 3. Et les clubs qui respectent les règlements, on ne les entend pas, évidemment.”

Une position compréhensible, qui n’empêche pas les clubs sanctionnés de faire appel dans un délai de 5 jours après avoir reçu le courrier officiel de la Commission de la FFR. Mais à moins de nouveaux arguments, et sauf grande surprise, il semble peu probable que ces sanctions, prononcées en première instance, soient modifiées. Entraînant des rebondissements de dernière minute au classement…

hendaye
Il va falloir beaucoup de solidarité au groupe séniors pour faire face à cette mauvais nouvelle (photo club)

féd 2 hendaye

2 Commentaires

    • il y a deux sanctions en première instance : -5 points et interdiction de disputer les phases finales, donc la question ne se pose pas Grégou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here