Fédérale 2 -Decazeville-Levezou-Segala, que d’émotions pour le derby

0

Le Stade Camille Guibert a réouvert ses portes pour le début d’une saison prometteuse, et pour un savoureux derby face à Levezou-Ségala. Un match qui restera dans les mémoires pour diverses bonnes raisons…(photos Sébastien Murat)

decazeville-levezou-seb-murat-1
Plus de 1000 spectateurs présents

Il y avait foule, et ce, dès le levé de rideau qui opposait les réserves des deux clubs. La tension palpable en première période, s’est concrétisée en fin de partie par une générale peu glorieuse, mêlant joueurs et quelques supporters qui ont cru bon s’inviter. L’arbitre a sagement arrêté un match qui pourrait coûter cher au club hôte tant au niveau sportif que financier. Le président Jean-Luc Delaneau a très peu goûté à cette explication de texte musclée, et a fermement condamné ces agissements.

decazeville-levezou-seb-murat-3
Beaucoup d’émotion lors de la minute d’applaudissements

L’arrivée des équipes premières était accompagnée de chaleureux applaudissements. Tout comme l’hommage à Bernard Filhol, ancien président du Comité de l’Aveyron et grand personnage du département, disparu il y a quinze jours. La minute d’applaudissement saluée également la mémoire de Guy Soulié, trésorier du Sporting. Le match a offert un joli bras de fer entre des joueurs du LSA toujours aussi vaillants, et des locaux entreprenants, indisciplinés aussi, mais qui ont fini par l’emporter 21 à 10. Un score clôturé par Jérôme Accorsi, de retour à la compétition après sa grave blessure en fin de saison dernière. “J’ai retrouvé de bonnes sensations, je suis rentré en seconde période, tout va bien. Il reste encore du boulot pour tenir un match entier, mais j’y bosse !” nous a confié l’ouvreur du Sporting.

L’entraîneur Fabrice Landes appréciait quant à lui la victoire et l’état d’esprit de son groupe : “Ce fut un match engagé comme peut l’être un derby, et le principal pour nous reste la victoire bien sûr, mais aussi l’état d’esprit de l’équipe dans les moments difficiles. On s’attend à un tout autre match dimanche prochain avec un, voir le favori de la poule, Bergerac. Ils se sont inclinés à Malemort et veulent forcément rattraper le coup chez nous à Decazeville. On se prépare en conséquence avec nos moyens, et la seule certitude que j’ai, c’est qu’on ne lâchera rien à cette équipe, ni à personne d’ailleurs. Notre souhait est de rester invaincu à domicile, tout en sachant que ce sera très compliqué bien sûr !”

decazeville-levezou-seb-murat-10
Jérôme Accorsi de retour sur le pré

Un deuxième succès à domicile contre Bergerac placerait le Sporting sur de bons rails. Et nul doute que tout le club aura une pensée pour Raymond Bras, victime d’un malaise dimanche dernier au stade. Le dirigeant au club depuis 50 ans, a en effet été victime d’un AVC. Actuellement à l’hôpital de Rodez, Raymond Bras a retrouvé la parole, et devrait débuter très prochainement une rééducation…tout en étant ravi d’avoir appris la victoire de ses protégés. Une première journée dense et forte en émotions donc. Et ce n’était que la première d’une poule 7 de fédérale 2 qui s’annonce passionnante…

decazeville-levezou-seb-murat-7
Quelle journée intense !

Merci à Sébastien Murat pour ses photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here