Fédérale 1 : La résistance héroïque de Lombez contre Blagnac

0

Moulis et Lauvernet, deux anciens caouecs avaient sûrement à coeur de bien figurer sur la terre de leurs anciens exploits. Dans leur sillage, c’est toute l’équipe de Lombez qui a offert une résistance digne des valeurs du club, face à Blagnac. Car c’était le match des extrêmes entre le leader ( 8 victoires, 2 défaites, 38 points) qui recevait le dernier (1 nul, 10 défaites, 5 points). Deux mondes différents aussi, le rugby des villes face à celui des champs. Mais au delà des clichés faciles, et des pronostics qui donnaient le vainqueur sans doute, aucun, il y a eu match… (par Beud Spencer, photos José Cruz)

blagnac lombez 01 18 (1)
Presque un jeu de miroir entre les deux équipes 

Et rien que pour cela, le LSC mérite le respect. Et l’a gagné aux Ramiers, comme partout où les Gersois passent. La résistance a duré longtemps, il n’y avait que 15-8 à une minute de la fin. Et le deuxième essai marqué tout en puissance par Piffero pour les locaux, donnaient au résultat final une ampleur pas forcément méritée pour des visiteurs qui entrevoyaient le bonus défensif, à raison.

Mais comme Olivier Argentin, le manager de Lombez, l’avait dit, son groupe s’était déplacé sans pression. Pour espérer encore, même de façon embryonnaire, le maintien, la venue de Saint-Sulpice sur Lèze, donnera plus qu’une indication en fonction du vainqueur de ce duel.

Côté blagnacais, exempt ce week-end, on va pouvoir se reposer et apprécier à sa juste valeur, une place de leader qui ne demandera qu’à être confortée lors des prochaines échéances.

blagnac lombez 01 18 (4)

blagnac lombez 01 18 (3)

blagnac lombez 01 18 (2)
Symbole de cette rencontre, la défense gersoise a donné du fil à retordre aux Blagnacais 

Les réactions :

Eric Escribano (co-entraîneur Blagnac): Toujours difficile de reprendre après 1 mois et demi de non compétition, il faut s’adapter à cette situation d’hiver. Cela n’a pas été simple, mais je pense surtout que l’on a eu un valeureux adversaire, qui nous a donné du fil à retordre. Il ne fallait surtout pas les sous estimer, Lombez est un club formateur qui bosse avec ses moyens, ils n’ont pas trop de résultats mais ils font le dos rond, ils restent humbles, et ça, ce sont les valeurs du rugby. Notre objectif ? Cela reste toujours la qualification pour les phases finales !


Christophe Deylaud (entraineur Blagnac): un match compliqué oui, nous sommes dans une position où toutes les équipes viendront à Blagnac pour nous couper la tête, elles seront conditionnées pour cela, donc à nous d’être vigilants. On sait que les conditions vont se prêter à un jeu restreint. Il faut savoir s’adapter. C’est très bien d’avoir gagné, cela nous permet de rester dans une dynamique de victoires…et en tête.                                                                                                                 

Alexandre Breuils (entraineur Lombez): Il faut plus se nourrir d’espoirs, il nous faut des points. Nous attaquons un nouveau championnat avec un nouvel état d’esprit, nous avons répondu présent en conquêtes, nous les avons mis en difficultés… Il est certain que nous avons pas les kilos, ni les centimètres de Blagnac, mais nous avons un état d’esprit digne de ce club. Nous avons beaucoup de regrets pour le bonus défensif, car sur la fin, l’arbitre nous sanctionne, je sais pas pourquoi, mais c’est la loi du sport.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here