Fédérale 1 – Castanet ferme les Vannes trop tard

0

Mal parti la saison dernière, l’Avenir Castanéen s’était promis de s’éviter une course poursuite à la qualification tout au long de la saison. C’est dans cette optique que les joueurs de Thierry Fossat se rendaient dans le Morbihan, à Vannes, avec de l’ambition mais sans se douter que le périple breton allait engendrer beaucoup de frustration au final. (par Jeremy Guscott)

 

castanet-vannes-fédérale1
Castanet a perdu de précieuses munitions dans l’alignement (photo Michel Renac)

 Le match

L’identité des adversaires de la poule connue, les Castanéens s’étaient préparés à de longs déplacements que ce soit Cognac, Saint-Nazaire ou Soyaux Angoulême. Et ils allaient être servis pour le premier match de la saison avec le plus long trajet de la saison vers Vannes, en Bretagne. Ces mêmes Vannetais, éliminés la saison dernière par le futur champion Montauban, après une belle résistance, comptaient bien profiter de l’avantage certain de recevoir. Malgré une arrivée la veille du match, on pouvait supposer que les 9h de bus laisseraient quelques traces dans les organismes des banlieusards toulousains. Et ce n’est pas l’étouffante chaleur au coup d’envoi qui allait démentir cette crainte. Ni même l’entame catastrophique des rouge et blanc complètement apathiques. En témoignent deux essais et une pénalité encaissés en à peine un quart d’heure, l’Avenir était mené 15-0 dès l’entame (16e). Ne voulant pas saborder 18 heures de transport par un quart d’heure breton, les coéquipiers de Sentenac se remettaient courageusement dans la partie dans le sillage d’une mêlée conquérante. Un essai de Ducousso juste avant la pause ramenait même les visiteurs à un écart qui pouvait laissait entrevoir un retour en Haute-Garonne avec des points (15-7, 40e).

 

Le froid réalisme du RCV

castanet-vannes
Assomés en début de rencontre, les Castanéens n’ont pas pu rattraper cette entame ratée (photo Michel Renac)

Au retour des vestiaires et sous une chaleur accablante, Castanet continuait de croire en un impensable come back. Mieux, Vaysse à la 65e ramenait les siens à 3 points de Vannes. Malheureusement le dernier quart d’heure allait connaître une issue aussi frustrante qu’immeritée. À cinq minutes du terme, Castanet enfonce la mêlée vannetaise près de l’en but adverse et entrevoit un partage des points. L’arbitre en décidait autrement et sanctionnait dans les ultimes secondes à deux reprises les visiteurs qui finissaient par s’incliner 21-12 (80e). Si les joueurs de Fossat semblaient avoir mis du temps à descendre du bus en début de rencontre, nul doute qu’ils n’allaient pas être pressés de regagner leur véhicule pour le périple retour vers Toulouse, le cœur gros et la besace vide.

 

Réaction

Adrien Vergnaud (3ème ligne Castanet) : On fait une très mauvaise entame en étant menés 15-0 dès le premier quart d’heure. On ne se désunit pas malgré tout et on revient dans la rencontre grâce à une mêlée dominatrice. Même si nous avons été imprécis en touche ce qui est normal avec deux nouveaux talonneurs, on arrive à revenir au score. La fin du match nous laisse vraiment un goût amer avec une pénalité oubliée en notre faveur qui nous aurait permis d’égaliser. Pire, on est sanctionné deux fois dans les ultimes minutes, ce qui nous sort du bonus défensif. Le bilan est frustrant et même si notre entame médiocre ne nous autorisait pas à espérer la victoire, un point aurait été amplement mérité. Cependant, je pense que le coach à été  satisfait de notre état d’esprit et notre investissement. Également le fait de ne pas avoir lâché malgré les éléments contraires et cette terrible chaleur (deux pauses fraîcheurs ont été faites). Et je ne parle pas des 18h de bus…

 

Fiche technique

A Vannes, RC VANNES bat AVENIR CASTANEEN  21-12 (mi-temps : 15-7)

Arbitre : M. Desvaux. 1000 spectateurs environ.

RC VANNES : 2 essais de Platon (2’) et Paagalua (16’). 1 transformation d’Olivier (16’). 3 pénalités d’Olivier (14’, 79’) et Mistura (80’+1)

AVENIR CASTANEEN : 2 essais de Ducousso (40’), Vaysse (65’). 1 transformation de Ducousso (40’)

 

Compositions :

RC VANNES : Platon – Duplenne, Paagalua, Burgaud, Omondi – Olivier (o), Payen (m, cap.) – Brazier, Soltz, Bourdrel – Lagioiosa, Delangle – Pacheco, Grobler, Phelipponneau.

Entrés en jeu : Loubéry, Cochereau, De Bruin

Entraîneurs : Jean-Noël Spitzer, Esteban Devich et Wilfried Lahaye

 

AVENIR CASTANEEN : Vernetti – Vaysse, Edmond-Samuel, San Vicente, Villetorte – Cortes (o), Sentenac (m, cap.) – Brody, Cazabat, Vergnaud – Mazur, Bageag – Belhaouari, De Freitas, Turini.

Entrés en jeu : Ducousso, Trassoudaine, Moeakiola, Pautou, Tarroque, Perès, Batchali, Delpech

Entraîneurs : Thierry Fossat et Jean-Louis Dessacs

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here