Fédérale 1 – Blagnac – Valence-Romans, le drapeau à damiers n’est plus très loin

1

Pour ces retrouvailles, Valence-Romans endossait le costume de favori. Blagnac, tout comme face à Bourgoin était présenté comme l’outsider, mais pris très au sérieux par un adversaire dont la montée en Pro D2 était clairement présentée comme l’objectif majeur à atteindre… (par Beud Spencer et David Campese)

IMG_4060

Si Valence-Romans marque les premiers points rapidement par Maxime Javaux sur pénalité, Blagnac montre que sa place à ce niveau n’est pas usurpée. Autant en attaque qu’en défense, les Caouecs se donnent sans compter. En conquête, ils viennent même contrarier des pénal touches, et anéantir des occasions franche d’essai. Javaux doublera malgré tout la mise à la demi-heure de jeu (0-6) mais Ducousso, entré en jeu prématurément convertira un ballon gratté illicitement au sol pour réduire la marque. 3-6, score à la pause.

Mais le retour des vestiaires sera fatal aux locaux. Valence va perforer le défense blagnacaise par l’intenable arrière Alexandre Vaffier très en jambes qui marque l’essai (41′, 3-13). Le jeu est très ouvert, les attaques se succèdent d’un côté et de l’autre. c’est au tour de Blagnac de se mettre à l’honneur suite à une pénal touche, un ballon bien capté et une cocotte se forme pour finir dans l’en but, essai du talonneur Benoit Piffero transformé par Gérald Augustin (46′,10-13). Les visiteurs reprennent un peu le large grâce à leur buteur Javaux (49′,10-16), qui loupera les barres quelques minutes plus tard. Mais qu’à cela ne tienne, ses avants font le boulot et filent à nouveau en terre promise peu avant l’heure de jeu (10-23). Les remplaçants de Blagnac font une bonne rentrée et ne sont pas étranger à l’essai de pénalité qui leur est accordé (62′,17-23). La dynamique s’inverse, c’est au tour des visiteurs de sortir les barbelés. On pense alors que Blagnac peut marquer à nouveau et coiffer sur le poteau le grand favori. Mais non seulement les hommes de Christophe Deylaud ne marqueront pas, mais en plus, ils prendront un contre fatal en toute fin de partie (17-30, 80ème). Dur, car à quelques détails près, la victoire aurait pu changer de camp. Mais ce sont ces détails qui séparent peut être une équipe programmée pour la montée et une autre en devenir. Ce n’est pas pour autant qu’il faut considérer que le sort de cette demi-finale est définitivement plié. Mais cette fois, on parlerait bien d’exploit en cas de qualification. Valence-Romans est prévenu, mais n’a pas besoin de l’être…

60401864_2412300592126493_1639005321684844544_o
Mathieu Vachon remobilise ses troupes, le capitaine des Caouecs ne veut pas avoir de regrets à l’issue des deux matchs (photo Laurent Bonnet)                                                                               

   

Réactions :

Johann Authier (entraineur Valence): c’était un gros match avec une grosse opposition, nous sommes passés près de la correctionnelle en première mi temps, mais c’est une victoire aboutie dans l’investissement, et l’engagement. Pour l’instant, rien n’est fait, nous avons gagné la première manche, il faut gagner la seconde, je suis très fier d’être encore invaincu, mais il faudra quand même faire un gros boulot au match retour j’en suis certain  

Thomas Larrieu (capitaine Valence): c’est une grosse performance de notre part, on savait que nous étions attendus, Blagnac a une grosse force collective, et il a fallut combattre pour conserver notre invincibilité, et en faire de même pour le amtch retour           

IMG_4052
Le staff de la Drôme très attentif                   

Eric Escribano (co-entraîneur Blagnac): nous savions que Valence-Romans était une machine de guerre, nous avons bien résisté en première mi temps, mais on craque en début de seconde période, cela nous met dans la difficulté, on court après le score, on domine mais on ne conclut pas, c’est dommage pour les garçons, il reste 80mn à jouer, et on va tout donner                                                                                                 

Vincent Clerc (retraité international): on a vu deux stratégies différentes, entre deux équipes qui ont des objectifs différents aussi Mais on a vu un bon match avec des joueurs à gros potentiel, c’est dommage pour Blagnac de n’avoir pas su concrétiser à la fin, car il y avait la place de marquer Mais Valence a récupéré un ou deux ballons dans des rucks, à des moments importants, ce qui fait la différence au score à la fin. Le match retour sera intéressant à suivre malgré tout. 


Composition des équipes :   

Blagnac: Martin, Piffero, Marie, Van Blerk, Mignonat, Medves, De Freitas, Vachon, Ferrary, Augustin, Villemur, Piron, Tolofua, Dauraubedin, Vernetti, Biscioni, Zipf, Baniere, Mutel, Brun, Ducousso, Verdy, Lebrequier

Valence/Romans: Badiu, Larrieu, Goze, Cotte, Hannoyer, Barriere, Loutogo, Souquet, Faltrept, Javaux, Tuatagaloa, Hunt, Silafai Leaana, Scalese, Vaffier, Colliat, iapteff, Vuagnat, Lespinasse, Faure, Neisen, Quinnez, Brison

1 COMMENTAIRE

  1. Deux Couserannais, Souquet a Romans et Pifferro a Blagnac, allez le Couserans
    Bonne chance a pif pour sa sélection pour la coupe du monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here