Fédérale 1 – Blagnac mangé à la sauce béarnaise

0

On s’attendait à une entame plus tonique de la part des locaux, et pourtant le match débute timidement. Picabea, le buteur d’Oloron en profite même pour ouvrir le score sur pénalité. Ce qui réveille Blagnac, et dès sa première incursion dans le camp adverse, Lauvernet remettait les deux équipes a égalité (3-3). Après un quart d’heure de jeu, le match n’a toujours pas trouvé son rythme. Oloron bénéficie d’une pénalité à cinq mètres de la ligne. Tout le monde s’attend à un tir au but, mais Cruzalebes le demi de mêlée, trompe la vigilance blagnacaise, joue rapidement et va aplatir sans opposition. Picabea transforme (3-10). Blagnac tente bien de réagir, mais sa conquête en touche est défaillante. Heureusement la mêlée reste dominatrice, ce qui permet d’obtenir une pénalité convertie par Lauvernet (6-10). Dans la continuité, Blagnac se montre dangereux mais ne score pas. Le match commence à se durcir. L’arbitre appelle les deux capitaines, mais cinq minutes plus tard, sort deux cartons jaunes pour Casassus (Oloron) et Guiral (Blagnac) pour brutalité. Les deux équipes termineront la mi-temps à quatorze.

Picabéa enquille tout

A la reprise, c’est Oloron qui se montre plus entreprenant. Bien en place dans le jeu au sol et les rucks, les béarnais prennent confiance, sentant sûrement qu’ il y à un coup a faire. Lespénalités meublent le tableau d’affichage. Picabea et Lauvernet se répondent tout à tour (9-13). Blagnac commet beaucoup de fautes. Picabea, le canonnier d’Oloron ne se fait aps prier pour transformer les pénalités que l’arbitre lui offre. Le score enfle (9-19). Sur une nouvelle faute, Bouras (Blagnac) prendre même un carton blanc. Ca sent le vinaigre. Mais les hommes d’ Eric Gardet et Alexandre Castola, même en infériorité, trouvent les ressources pour revenir au score grâce à Fuertes (12-19). Un dernier coup de collier en toute fin de match ramène Blagnac à deux mètres de la ligne. Mais sans concrétiser. cet essai en début de match aura été fatal. La reprise après une coupure de trois semaines a été compliqué. La météo n’a rien arrangé assurément mais que de ballons perdus. Dommage, car avec cette défaite, le sporting recule au classement et vient de griller son dernier joker s’il veut espérer se qualifier. Son adversaire du jour devient un solide dauphin à Tyrosse.


Les temps forts :

3″ pénalité Picabea ( Oloron ) 0-3
16″ pénalité Lauvernet (Blagnac) 3-3
15″ essai Cruzalebes (Oloron) 3-8
transformé Picabea 3-10
40″ carton jaune Guiral (Blagnac) et Casassus (Oloron)
40″ pénalité Lauvernet 6-10
43″ pénalité Picabea 6-13
49″ pénalité Lauvernet 9-13
55″ pénalité Picabea 9-16
64″ pénalité Picabea 9-19
65″ carton blanc Bouras
73″ pénalité Fuertes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here