Fédérale 1 – Blagnac fait payer l’addition à Bagnères

0

Le jeu de mouvement prôné par Blagnac depuis le début de saison était quelque peu à l’arrêt ces derniers temps. La faute à des terrains gras, mais aussi et surtout à une infirmerie bien remplie. La défaite à Rodez (26-16), sans qu’elle ne soit déshonorante, a été peu apprécié par le staff, qui parlait surtout d’un manque d’humilité. La remise en question durant la semaine dernière, avant la venue de Bagnères, était donc nécessaire… 

blagnac lombez 01 18 (5)
Blagnac a retrouvé du coffre samedi (photo José Cruz)

Et au vu de la prestation des Blagnacais, le message a été bien entendu. Une première mi-temps ponctuée par quatre essais, et un 27-6 qui faisait mal aux têtes bigourdannes. Les murs de leur vestiaire du Ramiers ont tremblé d’ailleurs à la pause. Une remontée de bretelles bénéfique puisque les Bagnérais allaient redonner au score des allures plus admissibles (32-13). Blagnac reprend son trône de leader avec un point d’avance sur Lavaur, celui du bonus glané hier, synonyme de remise en question et de retour au premier plan… du jeu.

Les réactions :

Patrick Bentayou (Entraîneur Bagnères): “On perd le match sur des erreurs individuelles. En seconde période nous avons pris le jeu à notre compte, grâce à un autre état d’esprit. C’est dommage car sur le carton rouge à la fin du match, l’arbitre se trompe de joueur, on va voir avec la vidéo si on peut rétablir la vérité. C’est notre talonneur qui prend le rouge, et cela nous démunit à ce poste. Cela va nous causer des problèmes. Blagnac reste une belle équipe qui a su profiter de nos erreurs.”

Roland Bertranne (Président Bagnères, 69 sélections en Equipe de France): “Nous avons subi toute la rencontre. Par moments, nous avons bien gardé le ballon, mais à chaque ballon perdu Blagnac a marqué. Nous avons assisté à un beau match de rugby. Blagnac est une équipe solide.”                              

Sébastien Pettigiani (Capitaine Bagnères): “Nous avons bien débuté la rencontre mais au fil du temps sans engagement et sans combat face à Blagnac, on l’a payé cash. Il faut juste retenir la seconde mi-temps, dans laquelle nous avons mis les ingrédients pour jouer notre rugby. Néanmoins, il ne faut surtout pas oublier la première période pour gommer nos lacunes.”

Eric Escribano (Entraîneur Blagnac): “Il fallait remettre tout le monde dans le droit chemin. Nous n’avons pas un gros effectif, il faut bosser la semaine sinon il nous arrive ce qu’il nous est arrivé à Rodez. Les joueurs ont bien bossé dans la semaine et cela s’est avéré payant. Une très bonne première mi-temps où nous avons mis du mouvement et de la vitesse. Je suis content des joueurs qui ont mis du sérieux et de l’application.”                      

Matthieu Vachon (Capitaine Blagnac): “Les entraîneurs nous ont tapé sur les doigts cette semaine. Nous avons fait une première période dans l’esprit de ce que l’on faisait en première partie du championnat. Beaucoup de mouvement et de vitesse, nous avons proposé un meilleur visage que sur les trois derniers matchs. Nous avons l’infirmerie pleine, cela nous pénalise aussi, mais nous sommes fiers d’intégrer de jeunes joueurs dans le groupe de l’équipe première.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here