Fédérale 1 – Blagnac et Lavaur dans un mouchoir

0

Pour cette reprise du championnat en Fédérale 1 (Trophée Jean-Prat), se déroulait un choc en rouge et bleu puisque, dans son antre d’Ernest-Argelès, le Blagnac SCR recevait l’ASV Lavaur. Les deux clubs se retrouvaient pour un remake du quart de finale palpitant (emporté au final par les Vauréens) de la saison passée. Entre deux des favoris d’une poule 3 particulièrement relevée, il s’agissait d’ores et déjà d’un premier test à négocier de la meilleure des façons… (par Marco Matabiau)

Le début de match, équilibré, permettait aux buteurs des deux équipes de se mettre en valeur. Si, des 40 mètres en coin, l’ouvreur vauréen Gabriel (transfuge de Saint-Jean d’Angély) ouvrait la marque, son homologue blagnacais Ducousso lui répondait trois minutes plus tard avant de doubler la mise au quart d’heure de jeu (6-3, 16ème). Sur l’action, le Tarnais Marsoni plaquait Fono sans ballon et écopait du premier carton (jaune) de la rencontre. Le match peinait à prendre du rythme, les équipes multipliant les fautes (dans le jeu au sol notamment) et ralentissant au maximum les sorties de balle, sans oublier les imprécisions dans le secteur de la touche. A ce petit jeu-là, ce sont néanmoins les Caouecs qui allaient tirer les marrons du feu. Suite à une action initiée par la capitaine Vachon, auteur d’un beau franchissement plein axe, le ballon revenait petit côté et Piffero marquait en force. Ducousso, depuis la touche, transformait (13-3, 31ème). Lavaur ne s’affolait pas et recollait à quatre petits points avant la pause grâce à deux nouvelles pénalités de Gabriel (36è, 40è+2), toujours consécutives à des irrégularités dans le jeu au sol. Aux citrons, Blagnac menait  13 à 9.

SAM_5707
Le staff caouec au grand complet. De gauche à droite: Christophe Deylaud, Romain Fuertès, Eric Escribano et Julien Ricarrère (soigneur) – (Photo RugbyAmateur).

Un final crispant

Dès la reprise, les hommes du président Trey accentuaient leur avance sur une nouvelle pénalité de Ducousso (16-9, 45è) mais allaient se faire surprendre sur le renvoi. Le ballon n’était pas maîtrisé, roulait dans les 22 mètres… et c’est le deuxième ligne Falga (ex-Castanet), après avoir poursuivi au pied, qui pointait en but. Gabriel se chargeait de la transformation et ramenait les siens à égalité (16-16, 46è). Blagnac réagissait, reprenant l’avantage par la patte de son artilleur Ducousso (19-16, 52è) puis allait profiter d’un carton (blanc) reçu par le pilier entrant vauréen, Grolleau, pour une faute en mêlée (62è). Dans la foulée, le pack blagnacais mettait son homologue au supplice et récoltait les fruits de son labeur, à savoir un essai de pénalisation (26-16, 64è).

blagnac lavaur 09 17
La mêlée blagnacaise a été l’une des satisfactions de la rencontre (Photo RugbyAmateur).

Lavaur ne désarmait toujours pas et revenait à sept petits points sur une pénalité de Sirven, entré en jeu quelques minutes auparavant pour remplacer Gabriel (26-19, 67è). A la 73ème, la mêlée tarnaise refaisait enfin surface, dominant (pour une fois) son adversaire, mais M. Colon, l’arbitre du match, ne laissait pas jouer l’avantage alors que le troisième ligne Durand semblait pourtant pouvoir exploiter cette situation. Cette action provoquait la colère (contenue) du banc visiteur. Deux minutes plus tard, le Blagnacais Van Blerk, qui avait remplacé Mignonat, recevait un carton jaune pour un plaquage haut. Lavaur profitait de cette supériorité numérique pour inscrire un nouvel essai par son centre et capitaine Hecker, après un début d’action dynamique emmené par les entrants Macciota et Clergue. En revanche, Sirven ratait la transformation et l’égalisation (26-24, 77ème). Les Vauréens essayaient bien d’arracher la victoire en fin de rencontre, mais les Blagnacais faisaient bonne garde et ne lâchaient rien.

SAM_5720
Mathieu Bonello sait que ses hommes ne sont pas passés loin d’un exploit pour cette ouverture du championnat (Photo RugbyAmateur).

Au final, le BSCR s’impose donc de deux petits points face à l’ASV. Même si tout n’a pas été parfait, début de saison oblige, les hommes du trio Deylaud – Escribano – Fuertès ont su profiter des nombreuses fautes adverses, s’appuyant notamment sur une mêlée conquérante. Les piliers Rocca (en provenance d’Auch) et Pointud (ex-Castanet) ont dominé leurs homologues. Le buteur Ducousso, malgré quelques échecs, a tout de même concrétisé les temps forts des siens (14 points) tout en organisant le jeu des lignes arrières autour du puissant centre Tolofua, le plus souvent utilisé en fixation. Pour leur part, les Vauréens ont commis beaucoup trop de fautes pour espérer s’imposer, comme en témoignent les trois cartons reçus au cours de la rencontre. Malgré tout, au vu du nombre conséquent de nouveaux joueurs présents sur le terrain et du potentiel affiché (Auvergnas et Macciota, ex-Bobigny, Zanarelli, Avizou et Bouzon, trois ex-espoirs du CO, ou encore Gabriel et Falga pour n’en citer que quelques-uns), nul ne doute que les coachs Mathieu Bonello et Alexandre Albouy disposent d’un effectif de qualité, à même de réaliser de belles choses et de confirmer les excellents résultats de la saison passée.

SAM_5696
Le combat a fait rage dans les zones de rucks (Photo RugbyAmateur).

Réactions

Eric Escribano (Entraîneur, Blagnac): “Une victoire poussive. On les laisse dans le match. On a certaines occasions qu’on ne concrétise pas. Eux ont fait le match parfait à l’extérieur. A la fin, s’ils le gagnent, il n’y a rien à dire. Ils ont su venir chez nous et marquer des points en fin de match. Heureusement qu’on a la bonne étoile avec nous (…) On avait demandé de mettre un peu plus de volume, mais les joueurs n’ont pas réussi à le faire. Lavaur a contrecarré nos plans en nous perturbant dans les zones de rucks. C’est selon moi une très belle équipe qui sera certainement difficile à manoeuvrer (…) A titre plus personnel, quand on débute sur le banc avec un nouveau club, ça fait du bien de commencer par une victoire.”

Mathieu Bonello (Entraîneur, Lavaur): “On n’a pas fait un grand match. Mises à part les dix dernières minutes, pas grand-chose à retenir (…) Le point positif c’est qu’on n’a pas lâché, on est restés solidaires en défense. Néanmoins, on n’était pas du tout en place. A moment donné, tu t’uses. De plus, on n’a pas été assez performants sur les fondamentaux, tant dans la conquête que dans la discipline. Dans ce cas-là, quand tu n’es pas dans un jour avec, le rugby, ça devient vite difficile (…) Ensuite, on joue vingt minutes à 14. Pas évident. De gros points à améliorer. Certes, on était venus sans pression pour ce début de saison. On aurait certainement pu faire mieux, mais pas avec autant de manques.”

Mathieu Vachon (Troisième ligne et capitaine, Blagnac): “Aujourd’hui, notre but était tout simplement de gagner le match. On s’était dit que la manière importait peu et qu’il fallait prendre les 4 points. Rien n’a été facile, mais nous sommes très satisfaits (…) On voulait axer notre travail sur la conquête. Notre mêlée a été déterminante, notre gros point fort, avec une première ligne très performante. Même si on a été plus défaillants en touche, l’essentiel est là.”

Jérémy Ducousso (Demi d’ouverture, Blagnac): “Contents du résultat. On voulait prendre 4 points face aux demi-finalistes de l’an passé.  Cela nous tenait à coeur de faire un gros match et de bien lancer la saison. Bien sûr, rien n’a été facile. On a été approximatifs, on a donné des points facilement. Néanmoins, on s’impose. Pour construire, c’est important (…) On a intégré pas mal de nouveaux. Pour trouver les automatismes, ce n’est pas toujours évident, surtout face à une équipe comme Lavaur, qui apparait comme le favori de cette poule. A nous maintenant de bien préparer le déplacement de samedi prochain.”

Nicolas Gabriel (Demi d’ouverture, Lavaur): “On est déçus par le résultat. Je pense qu’on pouvait venir chercher quelque chose ici même si on a subi. Dans l’ensemble, on a fait un match assez correct, on a été vaillants. On prend un point et on va continuer à travailler pour préparer la semaine prochaine (…) Les entraîneurs avaient demandé beaucoup d’agressivité, un point sur lequel on a répondu présents. Après, c’est le premier match, on a manqué un peu d’automatismes… mais çava venir au fil des matchs. On s’est fixé des objectifs. A nous maintenant de les atteindre.”

Feuille de match

A Blagnac (Stade Ernest-Argelès) : Blagnac SCR bat ASV Lavaur 26 à 24 (mi-temps:13 à 9)

Arbitrage: M. Stéphane Colon assisté de Jean-Marie Bouvier et Pierre-Olivier Julien (Comité Languedoc)

Pour les vainqueurs : 2 essais Piffero (31è), pénalisation (64è),  4 pénalités (6è, 16è, 45è, 52è) 1 transformation Ducousso.

Pour les vaincus: 2 essais Falga (46è), Hecker (77è), 3 pénalités (3è, 36è,40è + 2) et une transformation Gabriel, 1 pénalité (67è) Sirven

Cartons blancs : à Lavaur, Grolleau (62è) et Durand (80è).

Cartons jaunes : à Blagnac, Van Blerk (75è); à Lavaur, Marsoni (16è).

Composition Blagnac : Vernetti; Gaignard, Laguerre, Tolofua, Villemur; Ducousso (o), Pagès (m); Ilisescu, Vachon (cap), Medves; Fono, Mignonat; Pointud, Piffero, Rocca.

Sur le banc: Martin, De Carvalho, Banière, Van Blerk, Boissinot, Dauraubedin, Augustin, Lebrequier.

Entraîneurs: Christophe Deylaud, Eric Escribano et Romain Fuertes.

Composition Lavaur : Lenfant; Bouzon, Hecker (cap), Zanarelli, Avizou: Gabriel (o), Mouysset (m); Durand, Marsoni, Auvergnas; Falga, Lane; Burtila, Galy, Taumoepeau.

Sur le banc: Trassoudaine, Grolleau, Macciota, Clergue, Norkowski, Sirven, Atché, Tuncer.

Entraîneurs: Alexandre Albouy et Mathieu Bonello.

Le coup d’oeil…

SAM_5689
Joël Treffel, en fin connaisseur qu’il est, a sans doute apprécié le rude combat que les deux équipes se sont livré (Photo RugbyAmateur).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here