Fédérale 1 – Auch, le dauphin, crée l’attraction au PARC

0

C’est un véritable exploit qu’ont réalisé les joueurs du F.C. Auch ce samedi en battant le Pays d’Aix 16 à 15. Les coéquipiers de Frédéric Medves mettent fin à l’invincibilité du leader qui conserve néanmoins une confortable avance au classement. (par Jeremy Guscott)

14 matchs et 9 mois sans défaite, 15 mois sans revers à domicile, dossard n°1 des poules de Fédérale 1, le Pays d’Aix Rugby Club présentait le profil d’une forteresse imprenable. Mais c’était sans compter sur la croisade des Auscitains en Provence qui allait déjouer les statistiques et faire chuter l’ogre aixois.

Dans un match rendu compliqué par des conditions climatiques épouvantables qui avaient hypothéqué un moment la tenue de la rencontre, les hommes de Christian Labit ouvraient le score par Bouillon (4′), les Gersois ripostaient par un essai de Thierry (6′), transformé par Griffoul. Logiquement dominés par leurs hôtes pourtant brouillons, Auch affichait un état d’esprit remarquable et une force collective qui laissaient présager d’un possible exploit. Le score de 10-6 à la pause pour les Diables Rouges incitait à la prudence tant on pouvait craindre que les insubmersibles aixois finiraient par prendre le dessus. La botte de Bouillon grâce à deux pénalités coup sur coup (44′, 46′) donnait l’avantage au PARC mais Griffoul rétorquait de nouveau (49′) et Auch repassait devant. Arc-bouté face à des locaux peu inspirés et gênés par l’état du terrain favorisant l’équipe qui défend, le FCA a cru son exploit lui échapper quand Bouillon dans les arrêts de jeu convertissait une pénalité (81′) quasi définitive. Pourtant, sur le renvoi, les rouge et blanc, nullement résignés, récupéraient le cuir et offraient au buteur maison, Léo Griffoul, la possibilité de signer l’exploit de la saison.

Le vestiaire gersois pouvait légitimement savourer sa victoire
Le vestiaire gersois pouvait légitimement savourer sa victoire

Réactions

Deux acteurs majeurs de cette victoire, Frédéric Medves le capitaine et Mickaël Lacroix, ont bien voulu revenir sur le chemin retour sur cette victoire mémorable.

Quelle est votre réaction à chaud après cet authentique exploit ?

Frédéric Medves (capitaine et troisième ligne Auch) : C’est une superbe victoire chez le leader Aix qui était invaincu. Ça ne changera pas le classement mais ça montre que nous sommes capables de rivaliser face à un favori pour la montée.

Mickaël Lacroix (deuxième ligne Auch) : Tout d’abord une grande fierté pour tout le club, c’est le fruit du travail fourni depuis le début de l’année et je suis très content pour tous les jeunes pour qui c’était un vrai test qui se rapproche du niveau au-dessus. Toutefois il ne faut pas se voir meilleurs que ce que l’on est car il est évident que les conditions climatiques nous ont certainement avantagés, on a encore beaucoup de travail mais au moins on se rend compte qu’on a les capacités de battre une grosse équipe de ce championnat.

Comment s’est construit ce succès de prestige ?

F.M. : Nous avons su mettre les mémes ingrédients que Aix lorsqu’ils sont venu chez nous. Une grosse défense, une bonne conquête et surtout nous avons marqué en premier un essai.

M.L. : Depuis le début de la semaine dernière on avait axé le travail sur la défense et la conquête. On s’est servi de la défaite du match aller contre Aix-en-Provence pour essayer de réaliser un match parfait à l’extérieur contre une équipe qui est supérieure à la nôtre. Tous les joueurs ont réalisé un gros match collectivement, c’est la victoire de tout un groupe.

Feuille de match

A Aix-en-Provence – LE PARC 15 – 16 F.C. Auch (score à la mi-temps : 6 – 10)

Temps nuageux. Vent nul.

Pour LE PARC : 5 pénalités Bouillon (4’, 26’, 44’, 46’, 81)

Pour Auch : 1 essai Thierry (6’), 3 pénalités (10’, 49’, 83’) et 1 transformation Griffoul (7’)

Réserves : LE PARC 25 – 18 Auch

Compostions

PARC : Zakashvili, Bisciglia (cap.), Pataraia – Nasiga, Navickas – Driollet, Longépée, Potente – Clément (m), Bouillon (o) – Naioko, Uys, Vakacegu, Labarthe – Levy.

Remplaçants : Lescadieu, Ndiaye, Havea, Guillaume, Noutary, Jacquet, Poujol, Cossia

F.C. Auch : Abadie, Esteriola, Lomidze – Lacroix, Arif – Medves (cap.), Dastugue, Naïkadawa – Doubrere (m), Ford (o) – Pimienta, André, Thierry, Kalo – Griffoul.

Remplaçants : Hollet, Rocca, Moretto, Blondin, Boyadjis, Touton, Verdier, Eberland, Lagardère

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here