Fédérale 1 – A Lannemezan, Auch envoie un signal fort

0

Auch assume son statut depuis le début de cette saison : 3 victoires à domicile, 1 à l’extérieur à Lombez, et un nul à Fleurance. C’est donc en favori invaincu que le RCA se présentait à Lannemezan, dont le parcours est beaucoup plus irrégulier. Avec deux victoires pour trois défaites, le CAL sait qu’il faut engranger des points pour ne pas regarder dans les rétroviseurs. 1 200 personnes étaient présentes pour assister à ce derby, qui allait réserver bien des surprises… (par GR Vin)

Des Auscitains leader invaincu avec 4 victoires et un match nul concédé à Fleurance se présentent sur le plateau avec le plein de confiance. A l’inverse Lannemezan est plutôt à réaction avec un début de championnat pénible (défaite à la maison contre Fleurance en ouverture). Mais le CAL est réconforté avec la victoire contre Anglet dimanche dernier et veut rééditer cette performance. Beaucoup d’espoirs de part et d’autre pour un derby prometteur.

Ducau accroché par Demai Hamecher et Massart
Ducau accroché par Demai Hamecher et Massart, prêt pour un « Auch-load »

Première minute et première attaque pour Auch, faute du plaqueur qui ne se sort pas, ouverture du score de l’arrière et buteur Vignes. Le temps de remettre en jeu, Magnoc alerte sa cavalerie, en bout d’aile Demai Hamecher fait parler sa vitesse, cad’deb sur son vis à vis et essai en coin transformé par Vignes (0-10). Les Gersois sont maîtres du terrain et du jeu. Le CAL cherche l’air à l’inverse d’une équipe auscitaine en démonstration. Le capitaine Clauzade vient crucifier les locaux avec un essai entre les barres, transformé. 0n joue depuis 7 minutes et le score est de 0-17 ! Passé le choc, Lannemezan qui n’a pas trop vu le ballon, se ressaisit, Rust ouvre le compteur suite à un plaquage haut (3-17) Mais ce moment de répit est de courte durée. Vignes pour Auch rajoute trois points (faute sur une chandelle, botteur gêné 3-20). Dans la foulée, une superbe combinaison 10- 12 -13 met le 3eme ligne Soufflet sur orbite. Il faut un retour désespéré de Baisagale pour éviter le pire aux joueurs du plateau. Le coup de sifflet de l’excellent Evan Urruzmendi (il faudra se rappeler de son nom) met fin à cette superbe première mi-temps des Gersois.

Gros affrontement en mêlée
Gros affrontement en mêlée, la preuve !

Et Lannemezan « Auch » la tête…

La deuxième mi-temps ne pouvait pas continuer sur ce rythme pour des locaux vexés et plein de caractère. Le capitaine Paris sonne la révolte. Une pénal touche bien négociée et c’est Bonnecarère qui marque entre les barres l’essai de l’espoir (10-20) On pense un instant que le CAL peut rendre la monnaie de la pièce à son adversaire. Mais Ducau pour un plaquage haut, arme le pied de Vignes qui ne se fait pas prier (10-23). Rust à l’occasion de lui répondre mais le poteau renverra le ballon. Dans la minute suivante, la mêlée rouge et blanche prend le dessus et Rust réduit le score (13-23). Les Gersois gèrent néanmoins et reprennent leur marche en avant. Une pénal touche, une grosse intensité sur le ballon porté et Camy écroule le maul. Carton jaune, essai de pénalité contre des locaux à nouveau emportés (13-30). De quoi vous donner envie de baisser la tête. Mais ce n’est pas le genre de la maison.

Les Lannemezanais investissent le camp adverse et sur une deuxième pénal touche, c’est Manso Moyano, très actif depuis son entrée, qui passe la ligne. Avec la transformation de Rust les locaux reviennent à portée du point de bonus (20-30). C’est à force de pousser et sur le gong que leurs efforts sont récompensés Rust passe la dernière pénalité. Lannemezan a sauvé ce qui pouvait encore l’être. 23-30, score final ! Gros match d’une équipe d’Auch très solide devant, très vite derrière, parfaitement en place qui a jouée un cran au-dessus. Elle sera difficile à déloger de cette première place, partagée à ce jour avec St Jean de Luz, dont le face à face est programmé le 7 novembre prochain. Le RCA peut légitimement avoir de grosses ambitions. Ce que Grégory Menkarska a expliqué à ses joueurs : « Les gars on est premiers, il faut continuer, mais gommer cette indiscipline. On veut l’excellence, il faut engranger dans la phase aller tous les points que l’on peut. Et vous savez quoi ? on n’a jamais rien donné à Auch, alors les points de bonus, il faut les prendre, c’est pour ça que je m’énervais après c’est très très bien. On va continuer comme ça. » De son côté, Lannemezan (8ème désormais avec 2 victoires pour 4 défaites) n’a pas démérité, mais est tombé sur plus fort, tout simplement. Les objectifs ne sont pas les mêmes, il faudra juste rebondir.

Bosque à la percussion sur Nawaqadau
Bosque à la percussion sur Nawaqadau

Les réactions 

Patrick Bosque, co-entraîneur Auch : Très, très bon match, et pour être honnête, on ne s’attendait pas à ce que ça nous sourit autant.  On a senti que derrière, on se lâchait plus. On a vite marqué et puis après on a donné des points trop facilement. Il y a beaucoup de valeurs à Lannemezann on sait que devant, c’est complet. On savait qu’il y aurait un retour à un moment donné. Tout n’est donc pas encore parfait. On manque deux essais tout près de la ligne, on manque deux touches. Donc voila, si on veut se fixer des objectifs de haut niveau, il faut être plus précis. On a quand même vu un beau match avec en plus le temps qui s’y prêtait. Le club se reconstruit après cette période de Covid, on espère être sur la bonne voie.

P Bosque
Patrick Bosque a pris des notes…
Menkarska a tout noté
…Greg Menkarska aussi

Benjamin Magnoac, ouvreur Auch : On a très bien commencé le match, tout nous réussissait. On était très bien, dans ce genre de match c’est parfait. Mais on savait que Lannemezan allait revenir. C’est une équipe qui monte en pression depuis le début de la saison et ils avaient produit un bon rugby contre Anglet la semaine dernière. En deuxième mi-temps sur des détails, on n’arrive pas à bien sortir de notre camp et ils reviennent au score. Ensuite on a su se remettre la tête à l’endroit sur nos points forts pour reprendre le match à notre compte. On s’impose à l’extérieur, c’est très bien !

Thomas Rojo, troisième ligne centre du CAL : On a eu du mal à s’y mettre, on prend 2 essais rapidement. On ne s’attendait pas à autant de défi. On fait beaucoup d’erreurs défensives sur ce début de match. Après on se remet la tête à l’endroit mais on court après le score et ce n’est jamais facile. On prend le point de bonus défensif, ce n’est pas si mal, contre une équipe qui ira encore gagner à l’extérieur je pense.

Sébastien Pettigiani, co-entraîneur du CAL : On court de suite après le score. On manque des plaquages en un contre un, beaucoup d’indiscipline… On passe complètement à côté sur ce début de match. On fait une grosse entrée sur la deuxième mi-temps, on marque vite. Mais quand tu fais une entame aussi catastrophique, tu pars de trop loin pour pouvoir revenir. Comme contre Anglet, on s’était fait prendre au début, on peut revenir une fois mais pas tous les dimanches. Il va falloir qu’on travaille sur ces débuts de match compliqués. Il faut retenir quand même que l’on a eu les ressources mentales pour revenir dans le point de bonus, mais on ne peut pas se satisfaire de ça.

Le ciel tombe sur la tête de Pettitgiani
Le ciel tombe sur la tête de Pettitgiani

Feuille de match

CAL-AUCH 23-30 (Mi-temps 3-20)

Arbitre :Evan Urruzmendia (NA) assisté de Philippe Soupre et Marc Maestri (NA)

Spectateurs 1200 environ

Vainqueurs : 3 E Demai Hamecher (3) Chauzade (7) de pénalité (59) 2T Vignes 3P Vignes (1,18,48) Vignes

Vaincus : 2 E Bonnecarrere (42) Manso Moyano (63) 2T Rust 3P Rust (15,55, 80)

Evomution du score : 0-3, 0-10, 0-17, 3-17, 3-20 / 10-20, 10-23, 13-23, 13-30, 20-30, 23-30

Lannemezan : Dasque, Belzunce, Rust, Ducau, Baisagale (o) Serre Peyrigain, (m) Encausse, Rojo, Paris (cap), Camy, Daste, Liebenberg, Rixens, Tourreau, Granja.

Sur le banc : Manso Moyano, Gabarre, Orso, Nawaqado, Bonnecarrere, Aubanell Sevilla, Paris, Alvarez.

Entraîneurs : F.Pujo, S. Pettigiani, JP. Trille.

Auch : Vignes Vandekerkof, Lagardère, Andre, Demai Hamecher, (o) Magnoac, (m) Massart, Thierry, Clauzade, Soufflet, Loutocky, Guerois Galisson, Menenbdishvili, Bosque, Janlin.
Sur le banc : Balagna, Lombard Buret, Fossaert, Baczkowski, Lafforgue, Perusin, Gaignard, Halzuet.

Entraineurs : G.Menkarska, P.Bosque

Vous avez dit disputées les touches
Vous avez dit disputées les touches
Paris le pls vite sur ce ballon
Paris sera le plus vite sur ce ballon
Bonnecarrère tente d'échapper à Massart
Bonnecarrère tente d’échapper à Massart
Manso Moyano très actif des son entrée
Manso Moyano très actif des son entrée
Baisagale et Camy ne seront pas de trop pour stopper Loutocky
Baisagale et Camy ne seront pas de trop pour stopper Loutocky
IMG_0170
Evan Urruzmendia, un arbitre qui devrait faire parler de lui dans le futur

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here