Fabien Arriubergé (directeur Comité Midi-Pyrénées) : “Enthousiaste et déterminé”

0

Comment s’est passée ta nomination à la direction du Comité ?
C’est assez simple, un camarade de promotion (CDES Limoges) à Marcoussis m’a fait part de cette offre. J’ai postulé en mai puis passé un premier entretien en juillet avant d’être retenu dans la short list pour un deuxième entretien en octobre. La décision finale est intervenue fin novembre pour une prise de fonctions officielle le 2 janvier 2014.

En tant qu’ancien handballeur professionnel, trouves-tu des similitudes avec le rugby ?
Bien sûr, il y a des analogies notamment en termes d’état d’esprit et également au niveau de la proximité avec les gens. Le président Battut dit que nous sommes cousins ! Ces ressemblances ont participé à faciliter mon intégration au niveau humain. D’ailleurs, j’avais commencé à jouer au rugby à Oloron mais une grave blessure m’a éloigné des terrains pendant un an. Je me suis alors tourné vers le handball car je n’avais le droit que de jouer dans les buts pour finalement ne plus quitter ce sport. C’est donc un retour aux sources pour moi (rires).

Tu as donc fait le chemin inverse de Philippe Bernat-Salles, ancien international de rugby et aujourd’hui président de la Ligue Nationale de Handball ?
En quelque sorte oui. C’est vrai qu’il y a pas mal de passerelles entre ces deux sports. Fabien Leclerc qui est un ancien rugbyman est aujourd’hui directeur du syndicat des joueurs de hand, Pierre Bousquié, directeur administratif du Biarritz Olympiques était avec moi au Sports Études handball de Talence. Sans parler de Claude Onesta, qui est un passionné et connaisseur de rugby, les exemples sont nombreux. Parle-nous des missions qui t’incombent ?
Je suis d’abord chargé de coordonner tous les services. Nous sommes 11 salariés donc il y a aussi une gestion humaine à effectuer. Ensuite, parmi les missions assignées par le Président Battut, il y a le suivi budgétaire qui revêt un caractère très important. Puis, évidemment, des missions de représentations, j’ai pu ainsi assister au débat public sur le Grand Stade de la FFR la semaine dernière. Je m’appuie beaucoup sur les gens présents et qui ont l’expérience comme Marie-Claude Augier (secrétaire générale) ou Pierre Cros (secrétaire général adjoint), ce sont les élus qui gèrent avec moi la partie administrative. Fonctionnellement, ce sont mes responsables hiérarchiques avec le Président.

Quelles sont les chantiers en cours et les projets du Comité ?
Il y a tout d’abord l’extension de la Maison du Rugby où nous sommes basés. Et puis la Coupe d’Europe FIRA, prévue aux alentours d’avril 2015 que je serai chargé de piloter avec Alain Laffon au niveau du Comité. Quoiqu’il en soit, je prends mes marques et je suis très heureux. C’est un beau projet professionnel dans lequel je vais pouvoir me lancer avec enthousiasme et détermination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here