Equipe de France Féminine : la région bien représentée

0

Après la formidable épopée de l’équipe de France l’été dernier et sa 3ème place à la Coupe du Monde, on attendait avec impatience la nouvelle liste à plus d’un titre… (par Jeremy Guscott)

equipe de france feminine
Entre le stage de Tignes l’été dernier, préparatoire à la Coupe du Monde, et le prochain à Romans,  début janvier, il y aura beaucoup de nouvelles têtes dans la sélection (photo FFR)

Tout d’abord car certaines héroïnes bleues ont tiré leur révérence, ensuite car le staff a été profondément remanié. Et le moins qu’on puisse dire c’est que ce dernier n’a pas été avare en surprises pour le stage du 2 au 4 janvier à Romans, préparatif au prochain Tournoi des VI Nations. Ainsi, l’ancien joueur du Stade Toulousain, Karl Janik (manager), Jean-Michel Gonzalez, ancien international (entraîneur) et Philippe Laurent (entraîneur) ont amené un vent de fraîcheur sur l’escouade tricolore. On peut tout de même s’étonner de l’absence de certaines cadres même si l’avènement de son homologue à 7 peut expliquer certains forfaits. En effet, la fédération a ainsi fait le choix, à l’instar des garçons, de prendre sous contrat certaines joueuses pour l’équipe de France à 7 pour se donner la meilleure chance de qualifier la France pour les Jeux de Rio 2016. Cette politique a pour conséquence de démunir le XV de France de certains éléments lorsque le calendrier chevauchera deux événements en l’occurrence le Tournoi et l’étape du 7 à Wellington en février 2015. Ce qui explique notamment l’absence pour ce stage de Marjorie Mayans (Blagnac Saint-Orens) ainsi que d’autres comme Camille Grassineau, Shanon Izar, Caroline Ladagnous et Jennifer Troncy en contrat semi-pro avec la FFR. Des joueuses qui ont nettement pris part au parcours estival des Bleues et qui seront dures à remplacer. La chose plus étonnante réside dans le fait de ne pas retrouver dans cette liste des filles habituées à la tunique bleue. Parmi elles, Manon André (Blagnac Saint-Orens) mais également Safi N’Diaye (élue meilleure joueuse française de l’année) ou encore la serial marqueuse Marion Lièvre. Peut-être que le nouvel encadrement argumentera ces choix dans les jours à venir*.

Quoiqu’il en soit, ce renouvellement sera l’occasion pour de nouvelles têtes de prouver au staff qu’il a eu raison d’élargir le groupe et même pour certaines pensionnaires d’élite 2 Armelle Auclair (2ème division) d’intégrer la meilleure équipe européenne 2014. On retrouvera notamment côté régional les Bsorfeuses Audrey Forlani et la jeune Carla Neisen, souvent associée au centre à Marjorie Mayans cette saison, mais surtout la Toulousaine Morgane Peyronnet (Stade Toulousain) qui vient récompenser la formidable saison de son club toujours invaincu en Élite 2.

*Safi N’Diaye a tenu à préciser sur son compte Twitter que son absence était due à un départ en vacances

Le groupe :

ANNERY Julie (Bobigny)
ARRICASTRE Lise (Lons)
BOUJARD Caroline (USAP)
CABALOU Camille (Bayonne)
CERAVOLO Elisa (Montpellier)
CHOBET Christelle (USAP)
DELAS Laura (Tarbes)
DENADAÏ Marine (Montpellier)
DIALLO Coumba Tombe (Stade Bordelais)
DIVOUX Wendy (USAP)
DUVAL Julie (Ovalie Caennaise)
FERRER Céline (Bayonne)
FORLANI Audrey (Blagnac -Saint Orens)
GRAND Laetitia (Lons)
KOITA Assa (Bobigny)
MENANTEAU Marie (Bayonne)
MIGNOT Gaëlle (Montpellier)
NEISEN Carla (Blagnac -Saint Orens)
OKEMBA Séraphine (Saracens)
PEYRONNET Morgane (Stade Toulousain Rugby Féminin)
PIN Sophie (La Valette)
PORTARIES Elodie (Montpellier)
POUBLAN Elodie (Montpellier)
RABIER Sandra (Ovalie Caennaise)
RAYSSAC Pauline (Montpellier)
TREMOULIERE Jessy (Romagnat)
VAZ Marjorie (Romagnat)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here