Départ : Julien Rivière, embarquement immédiat pour la Réunion

1

En novembre dernier, il était devenu l’ouvreur le plus célèbre de France pour son rapport poids-taille 1.68m pour 104kg  (voir l’article : “Julien Rivière, l’ouvreur très solide au poste). L’ouvreur de Carbonne (1ère série Midi-Pyrénées), vient de disputer son dernier match avec son équipe de Carbonne, avant hier. Il quitte en effet le territoire métropolitain pour la Réunion. La raison ? Une proposition qu’il ne pouvait pas refuser…

christophe rivière carbonne (3)
Comme le ballon qu’il s’apprête à martyriser de son pied droit, Juju est prêt à s’envoler (photo Pascal Villalba)

“Mon père est de la Réunion, ma mère de la Nouvelle Calédonie, j’ai le physique d’un joueur du pacifique en somme”, voilà ce que nous avait dit, non sans humour, Julien, il y a quelques mois pour justifier son gabarit hors normes. Il faut croire que ses origines ont refait surface et l’ont appelé à revenir sur ses terres. Il nous a expliqué pourquoi : “J’ai eu une offre d’emploi pour devenir brancardier à l’hôpital de Saint-Denis à la Réunion. J’ai 25 ans, et je ne suis pas sûr d’avoir ce genre d’opportunité plus tard, ni d’avoir la possibilité de la saisir, alors je pars oui, je vais en profiter.” Son passage à la Réunion en novembre dernier, et la présence d’une partie de sa famille ont sans doute joué un rôle important dans sa prise de décision.

Son départ est calé pour ce soir, 23h. A l’heure de quitter la métropole, le gaillard nous a confié son sentiment : “Ça va me faire bizarre de partir oui, je le sais, je m’y suis préparé. Le rugby et les copains vont me manquer c’est certain. Mais je suivrai leurs exploits sur RugbyAmateur (rires)!”. 

Il lui restait un match à disputer donc. Et clin d’oeil du destin ovale, il a joué contre son ancien club, Labarthe : “Je m’attendais forcément à un match particulier, c’était mon dernier ici, contre mon ancienne équipe en plus. C’était difficile car nous n’étions que 18, mais bon, c’était sympa de jouer contre mes anciens coéquipiers aussi. Malgré la défaite, je retiendrai aussi et surtout mon émotion. J’avais préparé un dernier apéro et un repas créole pour l’occasion. Je me répète, mais il est clair que mes amis vont énormément me manquer”.

28504582_1914282188883452_1825818331_o
Dernier souvenir festif pour Juju, en compagnie des féminines du club dimanche. Mais aussi en présence des gendarmes venus leur demander de faire un peu moins de bruit. Ce qui a été respecté, mais après le selfie d’usage !

Mais qu’on se le dise, ce ne sera pas le dernier match de Juju, puisqu’il va prendre une licence une fois arrivé sur l’Île. Plus que de découvrir un nouveau groupe, sa crainte principale est : “J’ai peur que l’on me propose de jouer au talon (rires) ! Mais je ferai le nécessaire pour continuer à jouer derrière.”

Alors Juju, bon vol, bon voyage et bonne vie au bord de l’Océan Indien. On attend un beau selfie dans ton futur club…

23517581_1863010814010590_3688403712652207081_n

1 COMMENTAIRE

  1. Slt atoi je suis bernard mailhos ariegeois et ancien du rugby agafous etc…. contactes moi je connais bien le milieu rugbystique et je t’y presenterai avec plaisir mon tel
    0692009491

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here