Décalé : les cagolins du week-end

0

Une fois n’est pas coutume, mais nous avons décidé d’intégrer aux Cagolins amateurs, un international. Vous avez peut être une idée de qui s’agit-il non ?

Honneur aux dames tout d’abord. Quand deux cagolins sont de la même famille : Tigrou et Bouriquet. Une est des Cigalunes de Lunel et l’autre des féminines du FCTT. L’une a manqué son coup de pied au point de le renvoyer dans son propre camp, l’autre…c’était pour fêter son premier capitanat. Le rugby féminin a un bel avenir devant lui on vous dit !

28906891_10214834862932526_1063749993_n


 

Jérôme Meyer, joueur à Montastruc (31), est également entraîneur des U14. Son action mémorable : il a sauté par dessus le ruck (au prix d’un superbe vol plané) dans l’axe, mais vu que le ballon était déjà sorti, son vol s’est avéré aussi inutile que comique.  Et comme l’atterrissage n’a pas été une franche réussite, il a été élu cagolin, haut la main !

28938806_10155567237812809_1633967868_o


 

Difficile de ne pas (encore) féliciter les deux compères de Sor Agout, élus cagolins de la semaine pour leur petite erreur de GPS : voir l’article 

29133222_10214156993931814_4391007545037160448_o


 

Mais le grand gagnant, toutes catégories, du mois, est notre ami Lionel Beauxis, qui ne nous en voudra peut être pas en le nominant comme le cagolin du premier trimestre, après son coup de pied désastreux contre l’Angleterre. Vous savez, ce dégagement qui nous a mis dans tous nos états pendant trois minutes… Bravo Yoyo !

29103552_10156315570394479_2995551161370542080_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here