Les Cagolins de la semaine : ils confondent Salvetat-sur-Agout et Salvetat-Saint-Gilles

2

Il y a quelques semaines, nous vous racontions la petite étourderie de Gabin et Romain de Rabastens, blessés, qui avaient pris la route en voiture pour aller voir leurs copains jouer le dimanche après-midi (voir l’article). Cette fois, il s’agit encore de deux tarnais, mais de Sor Agout. Et ils ont fait encore plus fort, car eux, étaient prévus sur la feuille de match…

Partis en voiture tous les deux donc, Vincent Noulir et Sébastien Bazin ont pris la route vers 10h du matin, histoire de ne pas être en retard. Les réservistes tarnais étaient ainsi parfaitement dans les délais pour arriver à la Salvetat, afin de disputer leur match prévu à 13h30. Peu avant midi, le coach reçoit un appel que nous vous retranscrivons tel quel :

– “Allô…Ben alors, vous êtes où ?”
– “Devant l’entrée, pourquoi ?”
– “Ben, nous aussi, pourtant on ne voit personne…”
– “Me dis pas que vous êtes à la Salvetat…sur Agout, quand même !?”
– “Euh….si. Pourquoi ?”

Et voilà comment les deux militaires (précision inutile à ce niveau du récit certes, mais qui méritait d’être signalée), se retrouvaient dans l’Hérault, dans le Haut Languedoc, au lieu d’être aux portes de Toulouse. Après une petite explication, les deux égarés ont très vite repris la route, direction la Salvetat…..Saint-Gilles (à côté de Colomiers pour aider à situer ceux qui ne connaissent pas). Arrivés juste à l’heure après 2h12 de trajet, ils ont ainsi pu se changer (très) rapidement et jouer. Bien leur en a pris, puisque le passage au pays de l’eau de source leur a apporté du gaz visiblement. Vincent et Sébastien ont effet pris part à… la défaite de leur équipe, 21-16.

Malgré ce résultat, l’ambiance dans le vestiaire, était bonne. Il faut dire que le périple des deux minéraux venus des profondeurs avait de quoi rendre l’atmosphère plus… pétillante que jamais. Après tout, on peut vivre de rugby et d’eau fraîche. Mais avant d’oublier cette étourderie, et leur statut de “Cagolins de la semaine”, il risque fort de s’écouler de l’eau sous les ponts d’ici là…

29133222_10214156993931814_4391007545037160448_o
Les deux héros du jour
28943596_1812405322137260_1494532413_o
Tournée générale à la fin du match !

2 Commentaires

  1. D’où la triste habitude de certains clubs de contracter leur appelation
    C’est = la salvetat St Gilles plaisance du rouch.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here