Décalé : l’énorme « barathon » des réservistes du LEC pour encourager la Une

1

Le weekend dernier, le LEC (comprenez le Limoges EC, Régionale 1 Nouvelle-Aquitaine) a défié le SA Trélissac, dans l’antre Firmin-Daudou, qui accueillait encore des joutes de Fédérale 1 il y a quelques mois à peine. Pour ce duel, seules les équipes premières étaient concernées, le SAT n’ayant pas engagé de réserve pour cette saison. Bien décidés à aller encourager leurs copains de la Une, les réservistes limougeauds en ont profité pour faire un long weekend « cohésion », sous le signe de la dégustation… 

En effet, suite à l’annonce par le staff des retenus pour le match en équipe fanion, les plus valeureux des « non-sélectionnés » se sont retrouvés dès le samedi midi du côté des Halles Centrales de Limoges. Au programme : de la cohésion pour les réservistes, et une préparation adaptée pour supporter le LEC le dimanche après-midi en Dordogne.

Samedi, 11h59 : début de la prépa.
Samedi, 11h59 : début de la prépa.

« Fourrière », capitaine de la B surnommé ainsi depuis une sombre histoire de voiture oubliée un jour de fête nationale, était notre envoyé spécial au plus près de l’action. Le réveil musculaire s’est fait au comptoir des Nines, à base de vin blanc. Afin d’éviter la fringale, de la charcuterie était mise à disposition, avec du fromage au cas où, et ce, jusqu’à 14h30.

Tout juste sortie des Halles, l’équipée sauvage s’est engagé dans un périple au centre ville,  fait un détour du côté du Marché de Noël de Limoges. Connaissant déjà bien les lieux, les plus vaillants se sont positionnés au niveau du Chalet de vin chaud, avant d’enchaîner par des sandwichs pour certains, ou kebabs pour les plus attentifs à leur condition physique.

Un beau programme de cohésion pour les réservistes du LEC
Arrêt(s) au(x) stand(s) !

La suite ? A L’heure du Multiplex Top14 en ce samedi après-midi, arrêt obligatoire chez un bar partenaire du Limoges EC. Bières pour les piétons, coca pour le bien-nommé « Pfizer » (Pfeiffer de son vrai nom, mais renommé suite à une certaine actualité), conducteur sage du jour. Après des cris, des rires, et des supporters de Perpignan en pleurs à la fin du match, certains irréductibles ont terminé leur soirée du côté du bien nommé Stade Beaublanc, où le voisin de l’USA Limoges accueillait Périgueux. Selon nos infos, les Rhinos lecistes ont plus suivi du regard la buvette que les points au score. Avec, pour le Capitaine, une pensée émue envers un de ses coéquipiers, pris d’une fatigue intense sur son lieu de travail le samedi soir, contre-coup probable de cette préparation physique intense.

"Rugby Amateur, Rugby Amateur ! Hé coucou, c'est les gars de la B du LEC !" (crédit photo Jeremy VdC)
« Rugby Amateur, Rugby Amateur ! » Les gars de la B du LEC savent se faire remarquer… (crédit photo Jeremy VdC)

Remis de leurs efforts de la veille, les champions des bars parallèles partent le dimanche midi en direction de Trélissac, avec 130km de route joyeuse au programme. Arrivés dans le froid, les premières constatations sont de mise : « le terrain semble hostile, et la bière n’est pas vraiment au niveau du stade ». Les réservistes font rire l’entourage pendant le match avec des commentaires tels que : « Dis donc le 11, t’as glissé sur une pâquerette pour hurler de douleur ? » ou « Le 16 t’as un physique de machine à laver… mais t’es une promo chez Darty non ? » Malgré ces encouragements fins d’esprit, Limoges s’inclinera 28-15.

Une fois le match terminé dans la bonne humeur, certains profiteront de la présence d’un « local de l’étape » au sein de l’équipe leciste pour se « rafraîchir », avant d’entreprendre le chemin du retour en Haute Vienne. La légende raconte qu’une dernière tournée aurait eu lieu tard le dimanche chez un autre bar partenaire, afin de préparer la prochaine journée de cohésion. Hasard du calendrier, ce dimanche, le LEC reçoit le RC Palaisien, pour un derby haut-viennois. Et pas de match des réserves en vue, le RCP n’ayant pas de « B ». On dit ça…

Après de la prépa sans ballon le samedi, direction le terrain le dimanche
Après de la prépa sans ballon le samedi, direction le terrain le dimanche
Petit arrêt "ravito" chez Crama, le Trélissacois du LEC
Petit arrêt « ravito » chez Crama, le Trélissacois du LEC
Weekend cohésion réussi pour les réservistes lecistes
Tourisme LEC plus ultra
Au premier plan, le capitaine Carpouche profite du selfie pour vérifier ses cernes, tout en vérifiant que tout va bien pour ses coéquipiers
Au premier plan, le capitaine Carpouche « fourrière » prend un selfie en compagnie de ses pintes potes et de deux animaux sauvages aux longs cous. Beau weekend donc !

Aucun article à afficher

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here