Dawid Poplawski (FCTT) : “Une fierté de jouer pour la Pologne”

0

Né à Sochaczew, à côté de Varsovie, Dawid porte le maillot de l’équipe nationale depuis l’âge de 16 ans. Débarqué en France à l’âge de 17 ans, le joueur du FCTT dispute depuis début septembre, des matchs internationaux dans le cadre du Championnat Européen des Nations Division 1 B. Après deux victoires à domicile face à la Suède (29-17) et aux Pays-bas (9-8), l’arrière du FCTT est reparti au pays pour disputer demain le troisième match de la poule en Moldavie. S’en suivra une trêve hivernale assez longue, avant de jouer contre la Belgique, puis l’Ukraine. Objectif : monter dans la Division 1A avec la Russie et la Géorgie…(par Jonah Lomu)

dawidC’est une expérience de vie humaine et rugbystique unique que vit Dawid Poplawski. Si l’ambiance des matchs de Fédérale 3 est parfois intense, il n’y a aucune comparaison possible avec la véritable ferveur qui entoure l’équipe de Pologne. Car oui, il y a bien du rugby à l’est. Et ces pays qui restent dans l’ombre des géants de notre sport, n’en disputent pas moins des rencontres internationales, officielles, qui tendent à les faire progresser, et ancrer un peu plus les racines de l’ovalie. Avec des niveaux qui vont de la deuxième divison, A, B, C, et D, jusqu’à la Division 1B, celle de la Pologne donc. Un premier succès contre la Suède, puis un second, plus compliqué, face aux Pays-Bas, place les rouge et blanc en bonne position. “Contre la Hollande, c’était un match très intense, très dur” nous confie Dawid. Il faut dire qu’il y a une dimension physique qu’on ne soupçonne peut-être pas bien de chez nous. “Le niveau équivaut à de la bonne Fédérale 1, on avait joué un match amical contre Bourg-en-Bresse, avant qu’ils ne montent en Pro D2, et on avait perdu de cinq points”. Un niveau relevé qui progresse très vite grâce à l’explosion du Rugby à 7 aussi. Le futur sport olympique à Rio a permis à des nouveaux pays de s’installer sur l’échiquier mondial. Ainsi ces joueurs de 7, défendent aussi les couleurs de leur pays à XV. “Et ça se voit, car les gars vont très vite” continue Dawid. Il n’est pas rare non plus de voir quelques Néo-zélandais, des Australiens, Anglais et donc Français, renforcer ces équipes de Deuxième division. Ce qui rehausse forcément le niveau. Comme cet ouvreur hollandais qui venait de Nouvelle-Zélande. Mais la Pologne est sortie vainqueur d’un match tendu et accroché jusqu’au bout. “On a fait moins de fautes, on est resté plus discipliné, et c’est ce qui nous a permis de l’emporter d’un tout petit point”. Deux victoires en deux matchs, reste à confirmer en Moldavie. Juste avant de prendre l’avion, Dawid nous faisait part de sa fierté de jouer ce genre de match, d’autant qu’il venait d’apprendre qu’il serait titulaire à l’arrière : “Ce sera un gros match, contre une équipe solide, qui a gagné son premier match contre l’Ukraine. Un match très important.” Il faut savoir en effet, que cette Coupe Européenne dure deux ans, à la fin de laquelle, l’équipe qui termine en tête, intégrera la Division 1A, celle de la Russie ou de la Géorgie par exemple. Un sacré challenge, pour celui qui retrouvera ses camarades de jeu au FCTT, dans quelques jours…

Voir le résumé vidéo de la rencontre Pologne – Pays-bas

dawid poplawski
Un match engagé mais une victoire tout de même pour Dawid et ses partenaires…
pologne rugby
La photo officielle de la saison 2014-15

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here