Carnet blanc : Eva et Jérémy, le couple « 100% rugby » va se dire oui

0

Eva et Jérémy se sont connus au lycée, en terminale. Premiers regards, premiers échanges, et la magie de l’amour a fait le reste, en août 2013. Eva est devenue depuis dirigeante au club de Saint-Jean du Falga, où joue Jérémy bien sûr, qui cumule la double casquette de secrétaire de l’amicale des joueurs. Ces deux passionnés de rugby vont officialiser leur union le 14 août prochain. L’occasion pour nous de mieux connaître les futurs mariés…

90685598_10219564187368356_3337432044190826496_n
Jérémy trouve l’ouverture aussi sur le pré

Le rugby au centre de toutes les discussions, les projections. Le couple cale son emploi du temps en fonction des entraînements, des matchs et de tout le reste. Eva prépare les repas du vendredi soir, elle tient la buvette lors des gros matchs. Jérémy s’investit pleinement dans la vie du club, et l’amicale, quand il n’est pas sur le terrain bien sûr. De quoi se constituer un album souvenirs bien chargé. Le meilleur ? Les deux tourtereaux répondent en coeur : « la finale à Ernest Wallon en 2017 ! » (voir l’article : « Des étoiles plein les yeux »). La finale de 3ème série, comme toutes les autres de feu le Comité Midi-Pyrénées, devenu Ligue Occitanie, se déroulait en en effet dans l’antre du grand Stade Toulousain. Un moment inoubliable, ponctué en plus par une victoire de St Jean du Falga contre Boulogne sur Gesse, pourtant favori. Ah, ce bouclier soulevé devant les supporters, les amis, la famille, ramené au village, pour une journée et une soirée interminables : magique !

image2
Des regards qui se passent de commentaires

Il faut dire que les troisièmes mi-temps rythment aussi la vie du couple, et en gardent quelques souvenirs indélébiles. Comme « le jeu du Buffalo », découvert avec Jérémy quand il jouait à Pic Saint Loup. Un jeu qui consiste à boire cul sec un verre si on ne le tient pas de la bonne main. Eva est gauchère, elle partait donc avec un léger handicap, et l’a payé en fin de soirée : elle s’est endormie sur une table. Notre ouvreur (ou centre c’est selon) est plus résistant. Même avec une épaule démise. Comme cette fois où, emmené par les pompiers pour la remettre en place, le gaillard a tenu à revenir au stade quelques heures plus tard… pour retrouver les copains, et boire l’apéro bien sûr !

Il est chaud notre rugbyman, tellement que même en hiver, il vient au stade en claquettes. Chaud et étourdi, puisque l’étudiant qu’il était est rentré sur Toulouse un dimanche soir en claquettes, en oubliant ses chaussures pour la semaine. Sa maman a donc été obligé de faire un aller-retour Pamiers-Toulouse… au pied levé. Eva n’est pas en reste côté route. Elle a même fait un trajet de trois heures pour aller encourager son amoureux, qui ce jour-là, a réalisé la performance… de jouer deux minutes ! Quand on aime, on ne compte pas dit-on.

image4
Selfie rugby amateur

Le jour du mariage approche (le 14 août), les préparatifs avancent à grands pas. Eva et Jérémy ont sélectionné leur DJ,  avec une requête absolue : passer « les marionnettes » de Christophe, chanson fétiche de 3ème mi-temps. Une chanson passée lors du weekend d’enterrement de vie de jeune fille, où la « team bride » a souhaité faire un clin d’œil à ce rugby omniprésent. Quelque chose nous dit que ce mariage sera très festif. Nous en profitons dès aujourd’hui pour adresser tous nos vœux de bonheur à Eva Cagde et Jérémy Pujade, un couple 100% rugby amateur !

213450140_1221361218324536_459251717525974825_n
Un enterrement de vie de jeune fille « ovalesque » selon nos sources

215869907_1221361264991198_6699951232701067283_n

image3
En exclusivité, la robe et le costume qui… ne seront pas portés lors du mariage !

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here