Bélascain – Salanque fait céder Villefranche

0

Au Stade Jean Biart d’Esperaza (11), la journée était consacrée au championnat de France Belascain. A 14h, La Salanque a affronté Villefranche de Lauragais. Les Catalans s’étaient qualifiés directement par la phase de poule en terminant en tête de celle-ci avec une seule défaite pour 13 victoires. D’autre part, les Haut-Garonnais, quatrième de la poule 5, restaient sur quatre victoires consécutives en championnat puis se sont qualifiés contre l’entente Saves Comminges en barrages. Deux équipes au jeu similaires pour un choc attendu.. (Tobbey Flou)

18575460_1317485511701086_692463628_o
Les ailiers n’ont pas été privés de ballons par ce beau temps © Louis Ferries

Le coup d’envoi est pour le FCV. On sent que le combat sera âpre d’emblée avec de gros impacts. La Salanque ouvre le score avec une pénalité suite à une faute au sol des Rouge et blanc. Et après avoir manqué la mire une première fois, le FCV revient au score (3-3). Même si les fautes de main sont nombreuses, les 30 protagonnistes sont venus pour envoyer du jeu. Les deux équipes sont au coude à coude. Sous une chaleur de plomb, l’arbitre autorise une pause rafraîchissement. Retour au jeu où la Salanque marque puis transforme son premier essai.(10-3). Une pénalité pour chaque équipe hisse le score à 13-6. Et à quelques secondes de la mi-temps, c’est une pénalité supplémentaire catalane qui permet aux coéquipiers de Clément Boix d’agrandir l’écart au score. 16 à 6 à la pause.

18519104_1317485505034420_380018289_o
Les villefranchois ont été bien cernés par leurs homologues © Louis Ferries

La Salanque a toujours gardé son avance

Alors que les joueurs de la Salanque Côte Radieuse progressent dans le camp adverse avec plusieurs percées, un petit coup de pied rasant vient offrir un nouvel essai transformé (23-6). Mais les villefranchois n’abdiquent pas et repartent au combat. Preuve en est avec leur premier essai, malgré que la transformation soit manquée (23-11). Joie de courte durée, puisque pénalisés par un carton blanc après une faute technique, les coéquipiers de Maxime Nérocan encaissent trois nouveaux points. (26-11). Puis Villefranche revient dans son match et inscrit un second essai en coin cette fois-ci mais la transformation ne passera pas (26-16). Et la SCR parachèvera son succès avec une attaque placée qui se terminera sous les barres. (33-16). Des regrets côté villefranchois qui n’a pas montré son vrai visage tandis que côté catalans, c’est un soulagement d’avoir passé ce tour.

La Salanque affrontera Mauléon en 1/8ème du championnat de France ce dimanche à 15h.

18553820_1317485521701085_446154620_o (1)
Les catalans étaient pourtant marqués à la culotte © Louis Ferries

RÉACTIONS

Jerôme Perez (entraineur de la Salanque) : « On est forcément très content d’avoir passé ce tour car c’était l’objectif du club. On a beaucoup de joueurs cadres qui vont commencer à travailler en boulot saisonnier. On va donc perdre des élements importants et l’équipe en sera affaiblie. Pour nous, c’était un peu notre finale, et on l’a gagné. »

Clément Boix (troisième ligne et capitaine de la Salanque) :
« On est content de l’issue du match oui. On voit qu’on est en progression puisque ça fait trois ans qu’on est en Bélascain. La première année, on ne s’était pas qualifié, la deuxième on perd contre une équipe de Balma beaucoup plus forte que nous et cette fois, on y est arrivé. On joue ensemble depuis 15 ans, on est peut-être pas des grands joueurs, on sort peut-être pas des grandes écuries, mais on joue avec le cœur, et le reste (rires). J’espère qu’avec ces valeurs, on ira au bout »

Le trio Longchamp/Marty/Tidjini (entraineurs de Villefranche) :
« La route se termine ici avec un groupe formidable qui a accompli une très belle saison. On a été pris par l’enjeu du match et on n’a pas montré ce qu’on est vraiment capable de faire. Très déçu par l’entame de match, on se perd le match notamment en première mi-temps (…). Mais très fier d’avoir entraîné ce groupe. Je félicite quand même cette belle équipe de la Salanque. Maintenant on va se concentrer sur le challenge Grand Sud pour accrocher quelque chose dans l’armoire (…). Et pour finir, on remercie tous les supporters venus encourager les jeunes. »

18575394_1317491298367174_1406249684_o
Clément Fontagne et les siens retrouveront les terrains en Challenge Grand Sud © Louis Ferries

Clément Fontagne (trois-quart centre de Villefranche) : “Quand on est arrivé au stade, on avait déjà la pression devant le nombre de supporters venu nous encourager ! Sur la phase retour, nous avons effectué de gros matchs, on était confiant, peut-être trop.. On passe complètement à côté de notre match, autant chacun individuellement que collectivement. On préfère accélérer le jeu et jouer chez nous, contrairement à ce qu’on a pu réaliser sur les matchs précédents où on arrivait à s’installer chez l’adversaire. On fait de nombreuses fautes dans notre camp et on donne ainsi la possibilité à l’adversaire de scorer. Malgré tout, on ne se retrouve pas si détaché que ça à la mi-temps puisqu’on perd de 10 points en effectuant un début de match très mauvais. On ne décourage pas et amené par notre public on y croit encore. On marque par deux fois mais le dernier essai de la Salanque vient nous assommer à 10 minutes de la fin. On peut vraiment avoir des regrets sur le match, car nous ne sommes pas fiers de notre prestation, qui ne reflète pas du tout notre niveau de jeu habituel.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here