Belascain (champ. de France) : Lombez-Samatan est là aussi

0

Grenade est donc dans le dernier carré en compagnie de Chambéry, Tyrosse et…Lombez-Samatan. Les Gersois, décidément héroïques cette saison, sont venus à bout de Bourg-en-Bresse au terme d’un quart de finale à grand suspense. 3-3 à la mi-temps et 6-6 à la fin du temps réglementaire, il a fallu recourir à la séance des tirs aux buts. Dans cet exercice périlleux, ce sont les joueurs de Rémi Biaggini qui se sont montrés plus adroits et solides mentalement. Ce dernier ainsi que plusieurs joueurs nous ont livré leur sentiment d’après rencontre…

lombez belascain quart
Toujours une folle ambiance dans les rangs gersois, on les comprend

 

Réactions 

Rémi Biaggini (entraîneur) : Bourg était une équipe très gaillarde, bien structurée. On a pris le dessus en première, mais ils nous ont dominé en deuxième période. Comme le score est resté serré, les deux équipes ont utilisé plus de jeu au pied, pour occuper le terrain et minimiser les risques. On va aux prolongations et là, c’est la roulette russe. On passe de justesse, mais on passe. Maintenant, on va jouer contre le grand favori, invaincu. On va jouer notre jeu, sans calculer le leur, car c’est notre philosophie. Ce sera une nouvelle fois un match très dur, on sait que Grenade est une équipe très complète.

Benjamin Charlas :  Un match très dur contre une belle équipe de Bourg en Bresse. On fait une belle première mi-temps mais on ne score pas. Par contre, en seconde période, Bourg en Bresse a dominé, mais on a bien défendu.On gagne finalement 6 tirs aux buts à 5. C’est vraiment énorme, nous allons jouer une demi-finale du championnat de France !

Benoît Tropis :Que du bonheur, après 3 échecs en quart de finale depuis cadet, nous avons enfin levé la malédiction. Un match très serré, mais gagné grâce à une amitié forte.

Adrien Tourrou : C’est une grosse satisfaction. C’était un match très compliqué face à une très belle équipe. Le match a été très éprouvant. Mais on est fier de pouvoir continuer l’aventure.

belascain lombez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here