Belascain – Causeries et debrief

0

Poule 6

On commence par un premier derby, entre l’ES Catalane et La Salanque, qui avait une odeur de phase finale. D’un côté Argelès pouvait assurer sa qualification, de l’autre Salanque pouvait (devait) se relancer. Argelès solide, renforcée par ses cadres jouant en seniors dominera la première mi-temps 11-8. En seconde, même scénario, sauf que les locaux vont cruellement manquer de réalisme. Et la Salanque va punir l’ex co-leader de la poule 6 inscrivant un essai en sortie de mêlée par son numéro 8 à 2 minutes de la fin. Un essai qui donne la victoire 19-22, et relance la Côte Radieuse dans la course à la qualification.
Dans l’autre derby catalan, Céret s’impose à Thuir 8-14 et privera Thuir de phase finale, bien dommage car cette équipe avait fait un beau parcours la saison dernière. Le leader Balma s’impose avec le bonus offensif contre Mazamet 59-0. Castanet a déclaré forfait pour la réception de Villefranche de Lauragais qui marque 5 points.
Un derby très engagé entre la Salanque et l'ES Catalane mais dans les règles de l'art
Un derby très engagé entre la Salanque et l’ES Catalane mais dans les règles de l’art
Réactions 
Jérome Perez ( co-entraîneur Salanque ) : “C’était un match primordial pour la qualif pour l’Etoile car s’ils gagnaient, ils étaient qualifiés. Nous avons réalisé le match parfait à l’extérieur, nous avons joué avec nos qualités, à partir du moment où ils n’arrivent pas à tuer le match, on a fait le dos rond, pour aller chercher les 4 points en fin de partie.

Louis Boudau ( ouvreur Salanque ) : “C’était un match crucial pour les deux équipes concernant la 3ème place, synonyme de qualification. L’équipe victorieuse prenait une réelle option concernant cet objectif. Nous étions dans une position délicate car cette année nos résultats loin de chez nous ne sont pas forcément très flamboyants. Deuxièmement nous restions sur deux défaites consécutives dont une à domicile qui nous a fait très mal et une victoire longue à se dessiner contre Mazamet, le dernier de poule. L’équipe d’Argelès était quant à elle plus confiante que nous de part ses derniers résultats mais aussi de part son très bon 8 de devant qui est composé de beaucoup d’anciens joueurs des crabos de l’USAP. La pression était clairement sur nos épaules, mais malgré une entame de match compliquée de notre part, on a réussi à prendre le dessus sur eux petit à petit, notamment grâce à nos ¾, même si on loupe une ou deux occasions d’essais. En seconde mi-temps, avec le vent, nous marquons un essai qui nous permet de prendre le score (11-15). La suite fût laborieuse de notre part, suite à cet essai il y a eu un relâchement collectif et Argelès en a profité pour reprendre le dessus sur nous avec encore et toujours leurs avants. Les dix dernières minutes furent complètement à notre avantage, nous marquons l’essai de la victoire à quelques minutes de la fin du match. On peut toujours pouvoir prétendre atteindre notre objectif de début de saison qui était une place qualificative.

Didier Doumenges ( Responsable administratif Céret) : “Ce fut un match engagé mais correct, la Salanque a clairement été plus opportuniste que nous, on perd notre capitaine d’entrée ce qui nous handicapera tout le match. Peut être que le plus fort a gagné et que la Salanque avait plus envie que nous ”

Fabien Cayuela ( Capitaine Etoile Catalane ) : “On n’a pas réussi à concrétiser nos temps forts, en passant 25 minutes dans leurs 20 mètres sans scorer. On les a laissé dans le match en commettant trop de fautes de jeu comme de main. C’est dommage car il y avait la place.

Capture d’écran 2016-04-08 à 22.21.10

Poule 7
Graulhet et Gaillac s’affrontaient pour être le dauphin de l’Entente Sud Aveyron qui domine la poule (comme en témoigne sa nouvelle victoire devant le RAS St-Cernin Landes 0-61). La première partie du match sera dominée par les visiteurs en creusant un écart de 14 points menant 0-14 à la mi-temps. C’était sans compter sur le mental des locaux qui par un premier essai transformé se relançaient dans la partie. Les dernières minutes sont difficiles pour Gaillac qui encaissera un essai assassin face à poteaux. Le buteur de Graulhet n’a plus qu’à transformer…mais se fait contrer ! Le score en reste donc à 12-14.

Dans le dernier match de cette poule l’Aviron Castrais a gagné par forfait contre St Juéry. Un forfait de plus dans cette poule et plus globalement dans cette catégorie, qui provoque la colère de chaque entraîneur se plaignant de jouer trop peu de matchs.

Gaillac a su mettre de la vitesse grâce à ses trois-quarts (photo Yéti)
Gaillac a su mettre de la vitesse grâce à ses trois-quarts (photo Yéti)

Réactions 

Romain Lalliard ( co-entraîneur Gaillac ) : ” Un match équilibré entre deux équipes très proches. On réalise une superbe première mi-temps en menant 0-14 avant que Graulhet nous confisque le ballon grâce à son paquet d’avant très solide. Le match nul aurait été équitable.

Nico Adell ( Numéro 9 Gaillac ) : “Heureux de gagner chez le troisième, c’était un match important car on sortait d’une défaite à la dernière minute contre les premiers. On avait à cœur de faire un gros match en plus du contexte du derby. Toute l’équipe s’est donnée à 100%, maintenant on se remet au travail pour notre dernier match de poule avant d’attaquer les phases finales ” .

Capture d’écran 2016-04-09 à 03.48.57

Poule 8

Le leader Blagnac, se déplaçait chez une équipe coriace de Castelsarrasin qui va prendre le match par le bon bout en menant 9-0 rapidement. Les visiteurs vont réagir par deux fois et passer devant d’un point à la pause.
Castelsarrasin va lâcher petit à petit cédant face au collectif blagnacais qui marquera un troisième essai synonyme de bonus offensif, et une victoire 12-23.
Le RC Montauban a déclaré forfait pour la réception de Valence d’Agen, St Medard gagne aussi par forfait contre Nérac. Langon a bien joué par contre et atomisé les coquelicots de Montech 61-5. Lormont s’impose 10-24 face à Rugby Agen Garonne.

Réactions 

Mr Garioub ( Entraîneur CAC ) : “Défaite logique mais le score est un peu lourd, on n’a pas su garder la dynamique de l’entame. Je pense que globalement les jeunes ne jouent pas assez, le calendrier est mal réparti et les équipes qui déclarent forfaits faussent le championnat ” .

Geoffrey Taillard ( Capitaine CAC ) : “Encore une fois on fait une très bonne entame de match grâce notamment à notre buteur qui met 12 points au pied. Puis, on se relâche en défense, on fait beaucoup trop d’erreurs qui nous coûterons cher. Même si cette fois l’équipe a été beaucoup plus soudée que d’habitude ”

Cédric Pujos ( Co-entraîneur Blagnac ) : “Satisfait d’avoir réalisé ce coup à 5 points. C’est le cas de le dire mais c’est que du bonus. On savait que ce serait compliqué, on s’était bien préparé en fonction. Maintenant à nous de tout faire pour conforter notre 1ère place.

Dayal M’changama ( Capitaine Blagnac ) : “Nous sommes venus à Castel avec comme objectif une victoire bonifiée pour conserver la première place de la poule. Malgré tout nous avons tardé à rentrer dans le match en faisant trop de fautes. Notre premier essai nous a relancé, avec plus d’application dans notre jeu, nous avons réussi à marquer un second essai sur une belle action collective. En seconde mi-temps nos gros ont fait le boulot marquant l’essai du bonus sur un beau porté. Ce n’est pas le score que nous attendions mais nous sommes contents de ce résultat au vu de l’enjeu et du contexte particulier car Corentin Sabrier, 3ème ligne de l’équipe, venait de perdre un proche mais a souhaité participer à cette rencontre.
Capture d’écran 2016-04-09 à 04.02.19

Poule 12

Grenade, le champion en titre se déplaçait dans la région toulousaine affronter le TUC. Un match serré pendant près de 55 minutes grâce à une belle défense locale, mais aussi un manque de rythme pour les visiteurs. Grenade fera néanmoins la différence dans les 20 dernières minutes, jusqu’à obtenir le point du bonus offensif (7-31). Les jaune et noir sont toujours aussi impressionnants de maîtrise, et poursuivent leur incroyable série. Ils ont invaincus depuis un an et demi !

Pendant ce temps-là, le Haut-Comminges a battu la Vallée du Girou 35-14, Piemont domine largement L’Isle Jourdain 35-0 et confirme son statut de grosse écurie. Le gros coup de la journée est réalisé par Auch qui va s’imposer à Gimont, avec le bonus offensif.

Le TUC a longtemps contrarié le champion de France (photo club)
Le TUC a longtemps contrarié le champion de France (photo club)

12974377_1704305493156802_40056498058526346_n

Réactions 

Kamel Merini ( Co-entraîneur du TUC ) : ” Le premier sentiment après ce match est la fierté, fier de mon groupe qui a su tenir la dragée haute à cette belle équipe de Grenade qui l’emporte logiquement tant sur le plan collectif, physique ou individuel. Ils étaient supérieurs tout simplement. On manque de repères sur l’animation offensive, entre les absences de joueurs aux entraînements, et les matchs trop espacés entre eux, qui ne favorisent pas une équipe comme nous ”

Thomas Grégot ( Capitaine du TUC ) : ” Après les deux dernières défaites qui nous ont définitivement privé de qualification, on avait à coeur de montrer quelque chose face à cette belle équipe de Grenade. On voulait les accrocher, faire un résultat positif pour notre dernier match à domicile et quelques copains qui nous quittent pour des stages ou autres. On a fait une belle première mi-temps, face au vent, avec beaucoup d’engagement défensivement. Mais nous n’avons pas réussi à scorer sur les quelques occasions que nous avons eu. Contrairement à eux qui ont marqué 2 essais sur des erreurs de notre part. On entame bien la seconde mi-temps avec un essai, on est arrivé à tenir jusqu’à l’heure de jeu et après les détails ont fait la différence. Les automatismes de Grenade aussi. Malgré la défaite, le score qui ne reflète pas vraiment le match ni notre engagement. Je suis fier de notre belle bande de pote qui s’est bien envoyée. A nous de finir la phase de poule sur une bonne note en essayant de gagner nos deux derniers matchs afin de bien se préparer pour le championnat Midi-Pyrénées “

Pierre Pélissier ( Co-entraîneur Grenade ) : “C’était un match délicat, on le savait, compte tenu du contexte et du manque de rythme évident. Entre mauvais choix de jeu et maladresses le match fut pénible pendant plus d’ une heure avant qu’on pose un peu notre jeu pour aller chercher ce bonus offensif en fin de match”

Adrien Ospital ( Centre de Grenade ) : ” On a fait un début de match poussif dû à trop de fautes de main, je pense que nous avons mal utilisé l’appui du vent. Le TUC y a cru et s’est mis en confiance logiquement. En seconde mi-temps on a tenu le ballon, et ils nous l’ont beaucoup rendu quand on le perdait, du coup en étant un petit plus altruiste on a réussi à scorer, mais cette performance est à revoir.

Capture d’écran 2016-04-09 à 05.13.34

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here