Beau(x) geste(s) : bien plus qu’un maillot pour Sarah

0
Sarah souffre de la maladie de Wilson, une maladie génétique orpheline (caractérisée par l’accumulation toxique de cuivre dans l’organisme, essentiellement dans le foie et le cerveau), qui s’est déclarée quand elle avait 18 ans. Les conséquences sur le quotidien sont lourdes, vous allez le constater, mais l’espoir de guérison, bien réel. Elle est devenue une des plus fidèles supportrices de l’Union Sportive d’Adé (65) proche de Lourdes, qui évolue en 2ème série Occitanie, et du Stade Toulousain, qu’elle adore. Et elle a eu droit à une belle surprise dimanche…
53336777_2192994234285569_8035086591871418368_o
Sarah, son joli sourire et son regard qui vaut bien plus que des paroles
Au match aller, le club de Villeneuve du Paréage (09), qui recevait les Haut-Pyrénéens, avait vu Sarah pour la première fois, découvert sa maladie et d’un commun accord,  décidé de lui offrir la recette de la bourriche du jour. Un beau geste très apprécié, on s’en doute, par la principale concernée et l’US Adé. Un premier beau geste en fait…
52861329_2187646901486969_5954716532335443968_n
Véritable mascotte de tout le club
Lors du match retour, dimanche dernier, le club ariégeois s’en est fendu d’un nouveau, tout aussi remarquable et symbolique. N’ayant pas oublié Sarah, ni sa passion pour le Stade Toulousain, les joueurs de Villeneuve Paréage, grâce à quelques relations internes, ont prévenu leurs homologues haut-pyrénéens durant la semaine, qu’ils arrivaient avec un petit cadeau à leur remettre : un maillot officiel du Stade Toulousain, dédicacé par les joueurs.
“C’est un très beau geste oui, plein de sympathie et de générosité” nous a confié, ému, un dirigeant du club, qui a été, comme toutes les personnes présentes, très touché par cette attention qui méritait un coup de projecteur appuyé.
Sarah, 20 ans aujourd’hui, ne peut ni marcher, ni parler, mais elle a bien voulu s’exprimer pour nous, par écrit : “J’étais très contente que les joueurs de Villeneuve Paréage m’offrent un cadeau déjà, mais le maillot du Stade Toulousain, ça m’a encore plus fait plaisir. Je me suis prise de passion pour le rugby. Je suis prisonnière de mon corps, mais ça va s’améliorer dans le temps grâce à un traitement que je dois suivre à vie. C’est une des seules maladie qui se guérit. Depuis qu’elle s’est déclarée, je rencontre un humanisme incroyable et non de la pitié, pour moi c’est très important. Je sais que le chemin sera encore long, mais j’ai un entourage très positif, des parents extraordinaires, et je fais des nouvelles rencontres très positives. Le club de l’US Adé m’apporte beaucoup aussi.”
Des mots forts, qui ne laissent pas insensible. Tout comme ceux des joueurs du Stade Toulousain, qui, en plus du maillot, avaient glissé un mot destiné à Sarah. Elle a bien voulu nous en dire le contenu : “Ils me souhaitent de continuer à me battre, à mener ce combat, que je suis sur la bonne voie. J’en profite ici pour les remercier, tout comme les joueurs de Villeneuve du Paréage aussi…”
Les fameuses valeurs du rugby sont toujours là, qu’on se le dise, encore faut-il en parler. Bravo pour ce bel exemple, et que Sarah sache que toute la communauté RugbyAmateur pense fort à elle. Rendez-vous est pris pour évoquer sa plus belle victoire, dans un proche avenir…
54257593_2194523427465983_8045851648225968128_n
La remise du maillot, sous les applaudissements nourris de l’assistance

53478284_2194523464132646_7405049614358806528_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here