André-Pierre Leiva (La Saudrune) : “Je suis obligé d’arrêter le rugby”

0

andre pierre leivaVictime d’un coup reçu en plein visage contre Beaumont en septembre dernier, lors de la 3ème journée de championnat Honneur, André-Pierre Leiva n’a pas eu l’occasion d’étrenner très longtemps ses nouvelles couleurs à la Saudrune. Il avait même dû se faire opérer quelques jours plus tard. En effet, le coup reçu lui avait occasionné une fracture de la cloison nasale, mais surtout un décollement de la rétine avec plusieurs déchirures. André-Pierre nous raconte la suite : “Les examens passés un mois et demi après l’opération ont révélé que la rétine s’était bien recollée. Le problème, c’est que ma vision, elle, n’avait pas trop évoluée. J’ai repris avec la réserve, mais je n’avais pas les mêmes sensations. J’ai toujours l’envie de jouer, mais je crains pour mon oeil. Il y a certains comportements sur une terrain qui sont anormaux. Je n’ai pas toujours été un enfant de choeur, prendre des coups au rugby, c’est normal, mais il faut que ça reste loyal, pas pour faire mal gratuitement. Et puis, je n’ai pas envie de perdre mon travail quand même. Donc j’ai pris la décision d’arrêter”. 

A 28 ans seulement, l’arrière ne cache pas son amertume, mais compte bien assister à des matchs le dimanche du bord des terrains, histoire d’atténuer le manque de ne pas rechausser les crampons. Mais s’il venait à retrouver sa meilleure vue, peut être le reverrons-nous fouler les pelouses en rugby entreprise, avec le XV du refuge. Qui n’aura jamais aussi bien porter son nom…

12584195_1737800776451512_255570902_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here