Amicaux : Oppositions Nationale – Fédérale 1, la hiérarchie respectée

0

En fin de semaine dernière se déroulaient deux rencontres mettant aux prises des clubs de Nationale et de Fédérale 1. Le jeudi 26, le SC Appaméen accueillait à Magnagounet un autre SCA, celui d’Albi. Le samedi 28, à Ernest-Argelès, le Blagnac SCR recevait une autre formation parée de rouge et bleu, à savoir l’ASV Lavaur XV (voir résumé en page 2). L’occasion pour chacun des staffs de poursuivre la revue d’effectif et de tirer les premiers enseignements de la préparation… (Par Marco Matabiau)

PAMIERS – ALBI 

Devant un large public, enfin de retour au stade, Pamiers démarrait bien et ouvrait le score (sur ballon porté) grâce au troisième ligne Pradaud (5 – 0, 8è). Malgré la sortie prématurée du seconde ligne Fourès, Albi réagissait, également sur ballon porté et envoyait Gaillard derrière la ligne (7 – 5, 13è). S’en suivait une longue période de domination albigeoise: le pack tarnais prenait le dessus sur son vis-à-vis et Castant (par deux fois) concrétisait. A la pause, les visiteurs menaient 19 à 5.

sans titre (2019899 sur 184) 1
La prise à deux mains du Namibien Ludick va amener l’essai de Pradaud. C’était le bon quart d’heure des Ariégeois (Photo Jacques Massine).

A la reprise, Pamiers contrôlait davantage le ballon et se voyait récompensé par un essai du néo-arrivant Tolofua (12-19, 47è). Dans la foulée, l’ex-Caouec offrait néanmoins un essai à… l’ailier albigeois Marzocca (ex-Dijon), auteur d’une interception de filou (26 – 12, 49è). Les débats restaient relativement équilibrés mais Albi scorait à la moindre occasion, d’abord en force, puis un essai de pénalisation venait couronner un beau travail de l’arrière Pilet avant que l’ailier Fabre ne conclue (par un plongeon pas forcément nécessaire à cet instant de la rencontre) une belle offensive initiée par l’ex-Appaméen Tagotago, tout juste entré en jeu (47-12, 62è). Cela ne douchait en rien les ardeurs ariégeoises, puisque les Damiers terminaient sur une bonne note grâce à deux essais de Khalkhal et Gmir (ce dernier sur une superbe passe au pied transversale de Boscus). De quoi donner au score final de 47 – 24 une allure plus conforme à la physionomie du match.

Pamiers
A l’image de Walencik (bien pris ici par Couchinave), les attaquants appaméens n’ont, notamment dans le premier acte, que trop peu souvent réussi à trouver des brèches dans la défense visiteuse (Photo Pierre Bras).

Pour cette ultime répétition générale avant la reprise du championnat, Albi et Pamiers ont montré de belles dispositions, même si les hommes du trio Mercadier-Bégu-Renart devront rectifier les soucis constatés en conquête directe (de nombreux ballons perdus dans l’alignement). Sans parler de l’indiscipline (4 cartons jaunes reçus, un essai encaissé à 12 contre 15 en seconde période). Du positif aussi sur lequel s’appuyer, à commencer par les deux bonnes entames de mi-temps et le dernier quart d’heure, sans oublier l’activité du capitaine Gatti et le bon comportement de la mêlée. De quoi travailler pour préparer la réception de l’US Marmande le weekend prochain à Balussou (les travaux, notamment la réfection de la piste d’athlétisme) devraient alors être terminés. Quant à eux, solides sur les fondamentaux (défense, conquête en touche), bien organisés autour des charnières Trussardi – Vidal ou Pouzoullic – Hardwick, les Albigeois ont engrangé leur second succès consécutif (après la victoire 27-15 face à Blagnac) et font le plein de confiance avant l’ouverture du championnat de Nationale à l’occasion de laquelle ils se rendront en terre dijonnaise.

sans titre (2019944 sur 184) 9
A la pointe du combat, le talonneur Castant (ballon en main) a inscrit un doublé (Photo Jacques Massine)

Réactions

Eric Mercadier (Manager, Pamiers): « On a encore beaucoup de travail, notamment de réglage sur la touche, domaine dans lequel on n’a pas été performants. On va bosser là-dessus, David (Bégu) fait du bon boulot, donc pas de souci pour ça. On est victimes d’un petit sentiment d’infériorité d’entrée. On n’a pas osé joué le jeu que l’on est capables de produire, on a subi. A partir du moment où on a tenu le ballon, on n’a pas été ridicules face à une équipe qui est quasiment du niveau de Pro D2. Je voudrais rajouter que le club est souvent décrié quant à son recrutement. Ce soir, nous avions cinq joueurs entre 18 et 21 ans issus de la formation appaméenne ».

Pamiers 4
Partie de dribbling entre l’Appaméen Khalkhal et l’ouvreur sud-africain d’Albi Hardwick (Photo Pierre Bras).

Mathieu Bonello (Entraîneur, Albi) : « Positif dans le résultat. C’est bien pour la confiance même s’il faut rester modéré. Une solide équipe de Pamiers. De bonnes intentions mais il reste encore pas mal de travail à accomplir. Il y a une marge entre la Nationale et le match de ce soir. C’est bien de retrouver du contact ».

Pamiers 3
Mathieu Bonello sait que la rencontre face à Dijon sera d’un autre acabit (Photo Pierre Bras).

Cédric Gatti (Troisième ligne et capitaine, Pamiers): « On joue contre une équipe qui est candidate à la montée en Pro D2. Une équipe forcément plus en place qui s’entraîne deux fois par jour alors que pour nous, c’est trois fois par semaine. On voit qu’on parvient à compenser par l’envie. Par rapport au match à Fleurance, on est mieux, on fait tomber moins de ballons, on est plus appliqués. En première période, on entame bien, mais on subit ensuite sur les mauls portés. En touche, on est un peu défaillants, mais ils nous rendent tous 10 centimètres. Je pense que si on garde le même enthousiasme et la même envie pour la réception de Marmande, ce sera pas mal. On sait qu’il y a du boulot, ce qui est normal étant donné qu’on n’est qu’au début de la saison. On est sur la bonne voie ».

Pamiers Dubiau 2
Duel de numéros 7 en touche: Gatti prend le dessus sur son homologue Guillaume (Photo Alain Dubiau).

Vincent Calas (Troisième ligne, Albi): « Un deuxième match après celui face à Blagnac. On se devait d’élever le curseur de jeu face à cette équipe de Pamiers. Une équipe dense que l’on avait joué lorsque nous étions en Fédérale 1. On savait qu’on serait attendus dans leur stade, devant leur public, pour le premier match depuis bien longtemps. Ils avaient j’imagine des choses à se prouver, envie de retoucher du ballon ensemble. Pour notre part, nous débuterons par un déplacement à Dijon. On devra être plus concentrés, laisser les fautes au placard. On sait que le championnat de Nationale est très relevé. Le nouveau staff se met en place avec un nouveau projet. Les 30 ou 35 joueurs de l’effectif sont là pour relever ce défi, à commencer par la semaine prochaine ».

sans titre (2019983 sur 184) 12
« Caillou » Calas (bien soutenu par Tchapnga et Veyrac) a de nouveau réalisé une véritable moisson dans l’alignement (Photo Jacques Massine)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here