4ème série – Un match arrêté à la…8ème minute !

2

C’est l’histoire d’un match de 4ème série, qui a débuté à 15h15 au lieu de 15h, et qui s’est terminé à 15h25 au lieu de 16h40. Voici les explications…

rcxv-tac_la-puissance-du-pack-de-castelginest-copie
Comme ici face au TAC en octobre dernier, le massif pack de Castelginest n’a pas eu le temps de s’exprimer…sportivement (photo Vdc – RugbyAmateur.fr

Pour le compte de la 7ème journée du championnat de 4ème série en Midi-Pyrénées, Castelginest se déplaçait à Rieucros. le club Haut-garonnais s’était déjà distingué le mois dernier « en posant un lapin » au Plateau de Sault, le matin pour l’après-midi même alors que le club hôte préparait des festivités autour de cette rencontre. Cette fois, Castelginest est bien arrivé en Ariège, mais à 14h40, et au compte goutte, pour débuter à 15h. En cause une communion (!). Le match a finalement commencé avec un quart d’heure de retard, réglementaire, pour permettre aux visiteurs de se préparer à minima. Dans un climat que plusieurs personnes nous ont décrit comme électrique, Rieucros prenait la partie à son compter d’entrée, et inscrivait un essai suite à une pénalité rapidement jouée. Un essai que les visiteurs ont mal vécu visiblement, en voyant deux en-avant au passage. On jouait alors la 7ème minute, et l’arbitre est devenu la cible de nombreux noms d’oiseaux, de réactions plus que vives, justifiant selon lui l’arrêt du match.

Patrick Etenor, entraîneur joueur de Castelginest, joint par téléphone, a bien voulu nous expliquer ce qu’il s’était passé : « J’étais entraîneur, joueur, et même capitaine. C’est pourquoi j’ai prévenu l’arbitre que nous avions deux joueurs malentendants avant la rencontre, et qu’il devait en tenir compte en cours de match pour s’adapter au mieux. J’ai trouvé sa façon de faire avec eux inappropriée. Il leur parlait comme s’ils étaient handicapés mentaux. Son attitude m’a dérangé à ce moment-là. Sur le renvoi qui suit l’essai, je suis au grattage, et l’arbitre me sanctionne. Je suis allé le voir pour lui dire qu’il se trompait selon moi, et que sur 4 décisions, il venait de se tromper 3 fois. Il m’a demandé de rester gentleman, et d’arrêter de protester. Je lui ai répondu ok, mais je lui ai dit « Ne soyez pas partial ». Là, il me dit qu’il arrêtait la rencontre. Je n’ai jamais vu ça en 30 ans de rugby, et pourtant j’ai joué à tous les niveaux ».

Difficile d’imaginer qu’un arbitre mette fin à la rencontre pour « si peu », mais Patrick Etenor répond sans détour : « Je pense qu’il (l’arbitre) est incompétent, tout simplement, ce que je lui ai dit au club house ensuite. Oui il y a eu des insultes, mais après qu’il ait sifflé la fin du match. Les joueurs n’ont pas compris ce qu’il se passait, et il étaient énervés. Je leur ai demandé à tous de rentrer aux vestiaires. Rieucros était prêt à reprendre la partie, nous aussi. Mais nos dirigeants craignaient que ce soit pire, donc on en est restés là. Je pense qu’il valait mieux en effet ».

Nicolas Arnaud, président de Rieucros, porteur du tee au buteur, était au cœur de l’action. Il a accepté de nous donner son sentiment : « Je tiens déjà à préciser qu’il ne s’est rien passé entre les joueurs, et que seul l’arbitre qui a craint pour son intégrité, a pris la décision d’arrêter la rencontre. Il m’a dit qu’il avait une famille, qu’il n’était pas là pour se faire traiter de tout, ni de se faire menacer. Il a fait son rapport, la Commission de discipline avisera en fonction. Le capitaine de Castelginest a eu la bonne réaction en ne souhaitant pas reprendre la partie, lui aussi a dû sentir que ce n’était pas souhaitable. C’est vraiment regrettable d’en arriver là, je ne tiens pas à faire plus de commentaires ».

La Commission de discipline va avoir du travail donc…

Aucun article à afficher

2 Commentaires

  1. Il est facile de tirer sur un arbitre, mais il serait bien, je dirais même judicieux de commencer par éduquer les clubs ainsi que le public à avoir des comportements responsables.
    Les gens ne se comportent pas au bord des terrains comme ils se comportent dans la vie.
    J’entends bien que l’on peut être un passionné, mais la passion n’excuse pas la bêtise.

    En tant que joueur ou personne lambda, nous ne laisserions personne nous menacer ou nous insulter.
    Pourquoi cela devrait-il être différent pour un arbitre.
    Dans la rue, si vous insultait un policier, vous finissez en prison pour outrage envers une personne dépositaire de l’autorité public.
    Dans le cadre du sport, l’autorité est représenté par les arbitres.

    L’arbitre a eu raison d’arrêté la rencontre et j’espère que plus d’entre eux le feront afin de conserver les valeur de notre sport.

  2. aucun geste, aucun carton aucunes insultes qui a provoqué l’arrêt du match comme l’a dit Patrick Etenor, ensuite certaines paroles ont été lâchées mais à qui la faute. On sait très bien que la fédération ne désavouera pas son arbitre. En fait Castelginest traine une réputation depuis 20 ans c’est bien dommage que les instances en soient encore la.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here