4ème série – Roquettes, derby tendu face à Roques

0

Rien ne semble arrêter le SC Roquettois en ce début de saison, avec trois victoires en trois rencontres. De son côté, le Roques Olympique Club, invaincu aussi, mais sur deux matchs disputés (un tout exempt) reste un des favoris de cette poule 2. Un derby à fort enjeu donc, dès ce début de saison. (par Cécilia McAlister)

Roquettes Roques 10 14 (2)
Les rouge et vert de Roquettes se sont montrés intraitables en défense

C’est sous un soleil radieux que débute la rencontre. Dès la 5ème minute Duprat, le buteur roquettois, inscrit les premiers points sur pénalité (3-0). Quelques secondes plus tard, c’est Soula qui a l’occasion de ramener Roques à égalité, mais sa pénalité échoue aux pieds des poteaux. Des visiteurs qui s’appuient sur leurs avants, avancent et mettent à la faute les locaux. Bov, tente à son tour d’égaliser, son ballon heurte les poteaux, mais retombe entre les perches (3-3, 6ème). Sur une mêlée, Roquettes récupère la balle, se dégage par l’arrière Zaccariotto, qui renverse le jeu et envoie Duprat sur une percée isolée inscrire le premier essai de la partie en bout de ligne. Un essai qu’il transforme lui-même (10-3, 19ème). Les Roquettois sont bel et bien lancés. Le Roques Olympique Club, de son côté, ne se décourage pas pour autant et envoie du jeu. Mais quelques maladresses stoppent leurs bonnes intentions. A la demi-heure de jeu, les hommes de Daniel Gaussens (Roquettes), récupèrent le ballon et obtiennent une pénalité que Duprat manque. Qu’à cela ne tienne, Cuoc part en escapade solitaire et prend de vitesse Pons, mais échappe le ballon à quelques mètres de la terre promise A la pause, les locaux sont devant au score.

Intentions et tension

Roquettes Roques 10 14 (4)
Conquête en touche propre pour les locaux

Au retour des vestiaires, le Roques OC renforce sa défense, face à une attaque Roquettoise bien en place. Cette dernière contrée, c’est devant que Roquettes décide d’avancer. Berge, le troisième ligne, récupère la balle, l’envoie à Dufourg qui se retourne et fait alors la passe décisive au trois quart Barbey, lancé comme une fusée, qui marque le deuxième essai (transformé) de la partie (17-3, 48ème). Le break est fait. Sous tension, les deux équipes oublient le jeu et partent en bagarre générale. Roques se voit sanctionner d’un carton jaune adressé à Le Diguerhen. Son coach Cyril Roux, demande à ses joueurs menés mais pas encore abattus, de continuer à envoyer du jeu. Mais la défense locale est intraitable, à l’image du troisième ligne du SCR, Maure, qui stoppe net la traversée de Zaccariotto par un beau plaquage. Beaux, justement, profite de la mêlée pour prendre la balle en main, l’envoyer à Villepontoux qui aplatit et offre le troisième essai à Roquettes. A 10 minutes de la fin, Cuoc transforme et creuse un peu plus l’écart (24-3, 60ème). Roques OC ne lâchera rien jusqu’au bout mais le score restera inchangé. Pour Roquettes, c’est donc une nouvelle victoire qui les conforte encore plus à la première place du classement. Une place de leader que les hommes de Daniel Gaussens iront défendre sur les bords de la save, contre Sport Passion, dans deux semaines. De son côté, Roques, après deux victoires, tombe pour la première fois, et voudra réagir avec la réception de l’autre équipe en forme de la poule, Boulogne-sur-Gesse.

 

Roquettes Roques 10 14 (1)
Roques n’a jamais baissé les bras et offert une belle résistance

Les réactions

Jean-Claude Di Fusco (Président Sporting Club Roquettois) : Je suis plutôt satisfait du match, même si cela a été plutôt tendu. Il reste encore du travail pour ne pas perdre de vue notre objectif de monter, mais nos quatre victoires en quatre matchs, nous donnent de la confiance. Tous les joueurs sont sérieux, assidus, et se sentent concernés. Cette nouvelle saison est bien partie pour le club, il faut continuer sur cette lancée. 

 

François Dufourg (joueur Sporting Club Roquettois) : C’était un derby, donc un match particulier, tendu et comme souvent, au détriment du jeu parfois. Mais nous avons su prendre l’avantage dès les vingts premières minutes. Nous avons aussi aussi profité des quelques ballons perdus. Ce match était le premier match «test». Nous sommes satisfaits puisqu’en plus de la victoire, il y a le bonus offensif. Nous avons un effectif de qualité, sérieux, qui joue et a de belles valeurs. C’est ce qui nous donne confiance pour la suite de la saison.

 

Marc Fontalbat (co-entraîneur Roques Olympique Club) : C’est un match décevant, que nous avons joué avec beaucoup de pression. Il y a eu un réel manque d’application des consignes derrière, trop de mauvaises passes. Il va donc falloir remettre l’équipe en question, intégrer de nouveaux joueurs et travailler les problèmes de gestuelle et de communication. Mais en fournissant plus de travail, plus de jeu libre et plus de sérieux, nous avons les capacités d’atteindre notre objectif, monter et finir dans les deux premières places. Nous restons donc positifs pour la suite.

 

Mikaël Jondot (demi de mêlée et capitaine Roques Olympique Club) : Malgré une bonne prestation devant, nous avons fait tomber trop de ballons ce qui nous a valu, en partie, cette défaite. Mais nous restons confiants pour la suite de la saison, puisque nous avons tout de même de bonnes qualités de jeu et à force de travail, nous y arriverons, le travail paye toujours. Nous allons prendre les matchs les uns après les autres, et espérons progresser.

 

 

Compositions

 Sporting Club Roquettois : Correia – Massat – Pons – Raynal – Olivie – Maure – Rouxel – Berge (cap.) – Cuoc – Duprat – Gaussens – Barbey – Seveillac – Villepontoux – Pointis

Remplaçants : Da Costa – Vidal – Davasse – Mianes – Pinel – Dufourg – Beaux

Entraîneur : GAUSSENS Daniel

 

Roques Olympique Club : Campourcy – Fernandes Matos – Kaviki – Garcis – Tornato – Scaravetti.J – Decaup – Le Diguerhen – Jondot (cap.) – Soula – Monsigny – Scaravetti.M – Bov – Catarina – Zaccariotto

 Remplaçants : Sorgente – Gaillard – Zicler – Marchal – Semenadisse – Reveille – Chabane

Entraîneurs : ROUX Cyril – FONTALBAT Marc

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here