3ème série – Face à un Mirepoix lourd, le TRC solide

0

Après une première défaite concédée sur la pelouse du Haut-Salat, Le Toulouse Rugby Club partageait la première place avec Mirepoix. Les deux équipes se rencontraient pour un choc au sommet qui se disputait sur les hauteurs de Pech David à Toulouse (par Fantomas)

Maul gros plan
Grosse bataille pendant 80 minutes devant

Les Mirapiciens venaient en leader (une seule défaite sur le terrain du Haut-Salat) et ambitionnaient clairement de venir faire un coup chez leur adversaire du jour. Sans pression a priori, conscients de leurs forces, ils obtenaient la première pénalité dès la 6ème minute, mais n’était pas convertie. Cette première mi-temps voyait une domination franche des visiteurs dans l’occupation, et surtout la possession du ballon. Le TRC répondait par un gros engagement physique et des montées défensives rapides. Mais c’était sans compter sur les qualités globales et les ambitions opportunes du groupe ariégeois. Touche conquérante à 60 m de la ligne toulousaine, transmission sans faille de la balle jusqu’à l’ailier Estivill, qui fait valoir ses qualités offensives, avec une belle course de presque 50m, contournant puis transperçant une défense du TRC qui s’est laissée surprendre. Résultat : un essai transformé pour Mirepoix, qui prend alors l’avantage au tableau d’affichage (0-7, 28ème). le TRC reviendra à un point grâce à deux pénalités de Larregain. Le buteur ariégeois lui, ratait la cible à deux reprises. 6-7, c’est le score à la pause.

Combat TRC
Combat de gros bras pour conserver le ballon

Dès l’entame de la 2ème mi-temps, la physionomie de la rencontre va changer. Une volonté des deux équipes de dynamiser, et un partage plus homogène de la possession du ballon, laissait espérer plus de volume dans le jeu : mais les très nombreuses fautes de main ont marqué cette seconde période, d’arrêts de jeu dommageables. Des turn-overs incessants, une défense intraitable, au près comme au large, vont brider cette rencontre vraiment très disputée et d’un niveau global vraiment intéressant. Dans ce défi, grâce à l’implication des remplaçants entrés en jeu, c’est le TRC qui saura optimiser ses chances en scorant à deux reprises (12-7, 55’ et 63’). A l’inverse, les visiteurs, dominateurs ne concrétisent pas et laissent en cours de route de nombreux points avec un 4ème échec, pourtant en bonne position, à la 69ème minute. Partie remise à la 73ème, M. l’arbitre indique une nouvelle action coupable du TRC en défense, à 23 m face aux poteaux. Les Mirapiciens ont une nouvelle occasion de transformer ce temps fort au planchot. Or, à la surprise quasi générale, les visiteurs se laissent griser par cette période de domination et décident de jouer la pénalité à la main. Un choix discutable, d’autant qu’ils perdent la balle. Le TRC parviendra à sortir de son camp et la tête de l’eau. A la 77ème, sur un maul dynamique suite à une touche à 30 m de la ligne du RCM, les Toulousains obtiennent et passent une pénalité pour hors-jeu. 15-7, score final ! Alors qu’ils pouvaient encore tutoyer la victoire quelques minutes plus tôt, les Ariégeois sortaient d’un bonus défensif qu’ils pouvaient légitimement briguer, a minima, sur la physionomie de cette rencontre. Et si l’on observe les résultats et l’évolution du classement dans cette poule 1, il ne faudrait pas que les Ariégeois regrettent ce capital qui sera certainement précieux en fin de saison régulière. Avec le RC Labarthe-sur-Lèze , la lutte à 3 est vraiment ardue en tête et les places ne cessent de changer de main, match après match. Coïncidence et hasard du sport, c’est ainsi que, sur la prochaine journée, on retrouvera à nouveau une opposition similaire, avec le second, Labarthe-sur-Lèze (31 points) qui recevra le premier, le TRC (33 points).

 

Les réactions

Laurent MAMY  (vice-président du TRC)  : C’est une belle victoire du TRC face à une très belle équipe de Mirepoix qui était certainement venue pour faire quelque chose, et que l’on prive d’un bonus, ce qui va être important pour nous pour la fin de la saison. On n’a pas de blessé, ce qui est aussi important (NDLR : le capitaine Thomas JAMMES est sorti souffrant de la rencontre). Je suis aussi très fier des garçons car des consignes avaient été données avant le match en termes d’intensité et de rigueur et le groupe les a parfaitement appliquées. Ceci est vraiment très positif après la déconvenue au Haut-Salat. Pour la fin de l’année civile, il nous reste encore un match très important contre Labarthe-sur-Lèze. Je pense que nous y serons attendus, mais on y va un peu plus confiants et désormais en leader : on récupère notre place, et c’est important. Par rapport à nos objectifs, nous sommes dans les clous puisque dans notre volonté de montée en fin de saison, nous devons être 1er ou 2nd. 

Jean-Michel GATTI (co-président du RC Mirepoix) : On nous avait dit qu’on venait affronter une belle équipe, et c’est le cas! Le TRC a mieux su gérer les temps forts et les temps faibles. Ils ont aussi eu plus de réussite sur le jeu au pied où, je pense, s’est fait la différence aujourd’hui. A nous de corriger cela pour la suite. On sait que notre buteur nous a manqué aujourd’hui, mais cela peut arriver encore. Il faut donc que les jeunes s’entraînent : il n’y a pas de secret, la réussite passe par le travail aux entraînements. Nous avons assisté à un match agréable des deux côtés. Jusqu’à présent, les entraîneurs faisaient tourner l’effectif en rappelant que le groupe va se refermer au fil de la compétition. Tout le monde a sa chance, le mérite sera un argument majeur. L’objectif du Club est de remonter cette saison en raison du potentiel de joueurs en nombre et de sa qualité. Ainsi, nous pourrons aligner une équipe réserve. La dynamique actuelle est intéressante dans ce sens, surtout qu’il ne faut pas oublier que nous étions en difficultés depuis 2 ou 3 saisons, où nous avions connu des descentes. Et chacun sait que lorsque l’on descend, il est très difficile de retrouver les niveaux supérieurs. Au même titre que sur Toulouse, la concurrence entre clubs est forte en Ariège, notamment autour de Mirepoix.

Jef PEDESSEAU (co-entraineur/Joueur du RCM) : Une bonne équipe du TRC qui nous prend sur la vaillance. Nous savions que ce serait un gros match. Nous venions avec des ambitions, a minima repartir avec un bonus. Et là, c’est une opération à 0 point. C’est un petit coup d’arrêt et c’est dommage. Nous n’avons pas de réussite au pied, 12 points laissés en route. Je pense qu’un match nul aurait été mérité. A l’inverse, le TRC a un buteur sans faille. Nous pouvons prendre le point de bonus défensif mais là, je ne sais pas, on s’emballe, on joue vite, à tort. Le stress certainement. Si l’on marque là, on revient à 2 points. Mais c’est comme ça. Nous recevons Castillon dimanche prochain : nous devons faire le plein à la maison pour nous remettre un peu à flots. Notre objectif est de finir dans les 2 premiers pour monter directement. Nous allons donc lutter jusqu’à la fin, et on fera les comptes au final. Sur les 5 prochains matchs, on reçoit 4 fois. Et en faisant un coup ici, vraiment, ça aurait insufflé une autre dynamique avant les fêtes de fin d’année.

Gaël ARRANDIGA (manager du TRC) : Je suis globalement plutôt satisfait du match parce que nous étions complètement passés à côté sur la rencontre précédente au Haut-Salat. On a fait une belle prestation. Je dis « belle », et pas « grosse » parce que nous n’avons pas été flamboyants dans le jeu et l’orientation. C’est d’autant plus positif pour une équipe qui ne s’est pas du tout entraînée de la semaine en raison des interdictions d’accès aux terrains (arrêté municipal). Cela s’est pourtant vu car on a manqué beaucoup de profondeur, de justesse dans les courses, ce qui ne nous a pas permis d’entrer dans le match comme on le voulait. On était encore inconstant donc il va falloir gagner en régularité parce que des matchs importants nous attendent. On voit que ça se met en place gentiment. Mais j’espère que nous pourrons nous entraîner correctement cette semaine. Cela nous permettra de continuer à aborder nos thèmes de travail. On a fait ce qu’il fallait pour les contrer et pour gagner le match en les sortant du point de bonus défensif. C’est très positif au niveau comptable. Maintenant, comme dans toute compétition, le plus important est désormais le match prochain à Labarthe. Ce qui est positif également, c’est que nous n’encaissons qu’un seul essai face à une équipe qui survolait la poule avec de gros scores jusque-là. Donc on commence à voir que le travail de défense que nous avons remis en place depuis 3 semaines porte ses fruits. Nous avions beaucoup de blessés depuis 2 mois et une grande partie des forces vives est revenue à la compétition ces derniers jours. D’autres sont à venir, mais nous déplorons la blessure de notre capitaine Thomas Jammes. Au sujet du calendrier qui nous attend, nous allons essayer humblement de prendre un point à Labarthe. Mirepoix repart aujourd’hui avec 0 point, et nous devons nous déplacer le week-end prochain avec l’idée de prendre le bonus défensif : avec beaucoup d’humilité parce que Labarthe est une grosse équipe. Nous les respectons et nous devrons nous déplacer avec l’envie de ne pas se sortir car sinon, cela sera très compliqué et nous pourrions revenir avec une lourde défaite.

Maul ballon RCM
Le TRC sort vainqueur de ce bras de fer mais sait qu’il faudra faire mieux à Labarthe-sur-Lèze ce dimanche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here