3ème série – Briatexte et Valence d’Albi au rendez-vous

0
Les favoris légitimes de chaque poule ayant été sortis au tour précédent, les demi-finales de 3ème série opposaient les 3ème et 4ème, soit une confrontation nord-sud, et plus précisément Tarn-Ariège…
valence d'albi
Les avants de Valence d’Albi ont fait parler leur puissance et leur expérience en fin de match (photo club)
Valence d’Albi n’avait pas forcément les faveurs des pronostics face au Haut-Salat. Les Tarnais, au terme d’un match acharné, ont su s’offrir la double joie d’une finale et d’une montée. Mais que ce fut dur et le scénario incroyable. Car remporter un tel succès 20-16, après avoir été mené 0-16 jusqu’à la demie-heure de jeu, relève tout de même d’une force de caractère profonde. les valenciens ont inscrit deux essais en cinq minutes, pour n’être qu’à quatre unités à la pause. Tous les espoirs étaient permis dans les deux camps. Surtout dans celui du Haut-Salat, à la 80ème quand ils menaient encore d’un point 15-16. Le match s’est joué à des détails, et ce renvoi aux 22m directement tapé en touché en est un, essentiel. Car les Tarnais, sûrs de leur force devant, et dans un coup de bluff final, marquaient un essai sur la sirène. La jeunesse est un atout mais souvent accompagnée d’un manque d’expérience par définition, et celle du Haut-Salat a sans doute était une cause de cette douloureuse défaite. En revanche, Valence d’Albi pouvait laisser éclater sa joie et communier avec ses supporters.
valence d'albi haut salat
Dernière minute, dernière action, et au bout du temps réglementaire, l’essai de la délivrance (photo club)
Castelnau-Bastide, annoncé favori de cette rencontre grâce à ses performances régulières depuis de nombreuses semaines, a raté son entame. En face, Briatexte avait déjà démontré ses valeurs, et les deux essais inscrits par les Tarnais Maynard et Brayette, ajoutés à une pénalité de Pezous, donnaient un air de course poursuite à la deuxième période (15-0 à la pause). Un second acte tout à l’avantage des Séronais, valeureux eux aussi, qui revenaient à l’heure de jeu grâce à un essai transformé. Pezous ayant passé trois points de plus bienvenus au préalable. Car la domination ariégeoise était sans partage, mais stérile. Briatexte tenait sa victoire, sa finale, et sa remontée en deuxième série. Pour Castelnau Bastide, c’est une déception, mais atténuée par une saison tout de même réussie, annonciatrice sûrement de beaux lendemains du côté de la départementale 117.
briatexte labastide st georges quart finale avril 16 (7)
Plus rien n’arrête Briatexte, qui retrouvera une nouvelle équipe tarnais en finale (photo C. Fabries)
Damien Brayette (demi de mêlée Briatexte) : ça fait toujours plaisir d’arriver en finale, surtout que pas grand monde ne s’y attendait. On marque rapidement aux 3ème et 15ème minutes, ce qui nous donne confiance. Et heureusement qu’on a pris cette avance, car en seconde période, on a pas trop vu le ballon. On a plaqué de partout. Ils ont réussi à marquer un essai mais on a su tenir le score ensuite. Maintenant on va soigner les quelques bobos et se préparer comme il se doit pour la finale. Valence d’Albi, on les connait bien, car on était dans la même poule cette année. On avait gagné chez eux, eux avaient gagné chez nous. C’est du 50-50, ça se jouera à l’envie, et on en a à revendre. La montée, c’est génial, on revient en deuxième série, c’est bien pour tout le club. Si on peut y rajouter un titre, on ne va pas se gêner bien sûr.
Bertrand Murillo (co-président Castelnau-Bastide) : Notre première mi-temps nous condamne, nous encaissons rapidement deux essais sur des erreurs défensives, il y a eu par la suite trop de déchets sur nos possessions, ballons perdus en touche, fautes de mains au contact, si on ajoute à cela un manque de réussite du buteur…La deuxième mi-temps a été à notre avantage et notre prestation de meilleure qualité mais nous avons butté sur une défense bien organisée et très courageuse. Nous marquons un essai qui nous permet d’y croire. Après cela nous allons dans l’en-but, notre ailier est repris à 1 mètre de la ligne mais ça ne marque pas. Briatexte a été plus propre, a fait moins d’erreurs, les matchs de phases finales se jouent souvent sur des détails, c’était le cas, ils méritent pleinement leur victoire. Je leur souhaite bonne chance pour la finale. C’est pour nous la fin de l’aventure, on est bien sur déçu mais le bilan de la saison est très positif. On a vécu des moments exceptionnels, et depuis le mois de décembre, on a pu construire quelque chose d’intéressant au niveau sportif après des débuts laborieux. Nous allons nous appuyer là-dessus pour préparer la saison prochaine avec l’objectif de connaitre à nouveau ce type de match. Je voulais aussi remercier tous nos amis supporters qui ont été formidables par leur ferveur et leur enthousiasme. La saison n’est pas terminée.  Nous avons maintenant 3 semaines pour préparer le championnat de france et pourquoi pas un petit parcours supplémentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here