L’interview décalée de…Kevin Dissane (Marssac)

0

Ton surnom (et pourquoi) ?

Kéké, le plus souvent. Sinon plus jeune à Mazamet, le gaulois. Pour mon côté un peu rustre

Ton fantasme féminin ?
Fergie, la chanteuse des Black Eyed Peas

Ta principale qualité ?
La générosité. Dans tous les sens du terme

Ton principal défaut ?
Je coûte des points à mon équipe. C’est ce qu’on me dit

Ce qui t’énerve ? 
il faut me pousser pour être énerver mais la tricherie… même s’il m’arrive de tricher aussi. Mais les autres, c’est pas pareil

Une couleur ?
Le jaune…et le bleu. Les couleurs de Marssac

Un fruit ?
Je les déteste ! ça ne sert à rien de manger des fruits…même pas une orange à la mi-temps, rien.

Un alcool ?
Du Get 27. Même si les lendemains de get sont compliqués, on se comprend hein ?

Un plat ? 
Les lasagnes de ma mère. Incomparable !

Un livre ?
Je ne suis pas trop lecture, ou alors les magazines sportifs. Même à l’école je ne lisais pas. Sinon, dernièrement, la biographie de Sébastien Loeb

Un film ?
ça dépend si c’est avant ou après le premier samedi du mois. Mais mon préféré reste Jour de Tonnerre

Une chanson, un chanteur, un groupe ?
Il y a de très bons chanteurs dans l’équipe : Franck Tayac et Jean Robert Casals dit la Roufle

Un numéro (et pourquoi) ?
Le 4…j’aurais aimé pouvoir dire le 10 mais visiblement, c’est pas possible

Un jour de ta vie ?
La naissance de ma fille

Un endroit en Midi-Pyrénées ?
Au café Les Bastides de Marssac, les apéros du jeudi soir. Il y a aussi la maison des grands-parents 2 à Payrin (Tarn) . Dans cette maison, on a fait tellement de choses avec les potes, que j’y vais encore passer du temps au moins une fois par mois.

La première chose que tu fais en te levant ?
J’allume la machine à café

La dernière chose que tu fais avant de te coucher ?
J’éteins les bougies…clin d’œil à une soirée romantique que m’avait réservée ma douce. Je l’ai dit aux copains et depuis, c’est resté

Ton passe-temps favori ?
Le moto cross. J’avais arrêté et je m’y suis remis il y a peu de temps. Ma femme m’a offert une moto pour mes 25 ans, lors d’une soirée anniversaire mémorable. Résultat ? j’ai fait ma première course le mois dernier. Bilan ? J’ai cassé le moteur. Saison terminée !

Ta plus grosse honte ?
Si on m’appelait le gaulois, c’est parce que je ne crains pas grand chose. Je n’ai pas honte en fait

Ta dernière grosse colère ?
Dimanche lors de notre dernier match

Ton joueur préféré ?
Olivier Massuyès, notre ouvreur. Le seul 10 qui fait 100kg, qui arrive à percer sur 80m, et qui fait des feintes de passes pendant toute sa course, même au public

Ton club favori ?
Marssac bien sûr !

Un stade ?
Saint-Maury (terrain de marssac)

Ton meilleur souvenir ?
le titre de champion en 2009 de pyrénées 4ème série. Le club venait d’être crée en 2008. On a pris des roustes toute la saison. L’année d’après, on est champions, et avec la meme équipe

Ton pire souvenir ?
le 1/4 de finale contre Grisolles l’an passé. On se mange le match tout seul. J’ai pris un rouge aussi en passant.

Une anecdote de vestiaire ?
Avant la finale de 2009, on pensait à une seule chose…la bringue d’après. Le coach nous a même motivé, en nous demandant de penser à la fête qui allait suivre si on était champions…la bringue a été mémorable !

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ?
Philippe Cayrac à Mazamet, qu’on appelait “Eric” (Cayrac). Un barbu qui habitait au dessus de Mazamet, dans les montagnes, qui m’a entraîné en cadets et juniors. Inoubliable ! Et puis Jean Puech dit “Nine”, notre coach actuel. C’est un sorcier ce type. On a pris le bus pour la première fois dimanche dernier pour aller à…Valence d’Albi. Oui, pour faire 30 km. Alors qu’on avait pris nos voitures pour aller jouer au Brulhois par exemple. Il a fait une telle causerie avant de monter dans le bus, on a entendu les mouches volées pendant tout le trajet !

La phrase préférée du coach ?
Disons qu’il se rate souvent. Une parmi d’autres, il ne dit pas on va au Brulhois, il dit “on va au bruloir”.

Comment définirais-tu ton club ?
Marssac, c’est une belle bande de potes. Un club ambitieux, mais pauvre. Mais cette année, attention : on a un club house!!!

Le comique de l’équipe ?
Un nouveau Christophe Brayette, demi de mêlée, dit kéké. Le vendredi soir, les avants et les arrières se changent dans deux vestiaires différents. Et lui, il vient toujours nous provoquer, nous éteindre la lumière…De toute façon, on va l’attraper bientôt. Il y a Guillem aussi, gros client, ingénieur, 30 ans, Qui montre son cul dans le bus…

Le plus fêtard en 3ème mi-temps ?
Christophe Puech, dit Petche. Il joue ailier. il se jette partout, même sur les bouteilles

Le plus fashion ?
Steven Guez, ailier lui aussi. Toujours au top. il se recoiffe en courant !

Pour ou contre le rugby féminin ?
Pour ! Sauf pour ma femme et ma fille

Sur le terrain, tampon ou tant pis ?
A ton avis ?

La question qu’on ne t’a pas posée (et la réponse) ? 
Qu’est-ce que je ferai si on est champions de France ? Je me jette du pont de Marssac, dans le Tarn !