2ème série – Puylaurens y est, Aussillon miraculé, Villefranche-de-Rouergue dépité

0

Si Puylaurens a quasiment les deux pieds en 1ère série, le deuxième strapontin convoité par Aussillon et Villefranche-de-Rouergue, a connu un dénouement incroyable. A deux minutes près, les positions étaient inversées, mais…

Pac Vs Briatex le 01032015 095
Briatexte a bien joué le jeu, mais c’est bien Puylaurens qui l’emporte (photo PAC)

Des conditions climatiques et un terrain à la limite du praticable, mais Puylaurens discipliné, et bon gestionnaire du terrain et des temps forts, a fait plier une équipe de Briatexte qui n’a pas démérité.  Le président Salitot (Puylaurens) le reconnaissait bien volontiers :“Il faut rendre hommage à cette équipe de Briatexte, qui malgré une effectif réduit, n’a pas fermé le jeu. C’est une équipe de valeurs.” Les Tarnais avec un match en moins et huit points d’avance sont presque en 1ère série. Un avenir prometteur à l’image de Pierre-Elie Pagès et Ludovic Mercier, deux Belascain auteurs d’une belle rencontre.

Par ailleurs, peut-être avons-nous assisté à un tournant de la saison. Aussillon, qui perdait 6-0 à quelques minutes de la fin de son match à Castelnau-Montratier, a poignardé les Lotois sur un essai en contre pour remporter un très précieux succès. Surtout que dans le même temps, à Viviez, Villefranche-de-Rouergue s’inclinait au bout du temps réglementaire.

Benjamin Cabrié, capitaine de l’Avenir ne pouvait contenir sa déception, voire un peu plus : “Nous savions que ce match allait être compliqué, un derby reste un derby. De plus l’absence de 5 joueurs titulaires nous a handicapés. Mais au-delà du jeu, c’est une frustration collective qui fait surface après un coup de sifflet tardif…sifflé à la 85eme minute ! En effet nous avons dominé le match et n’avons pas encaissé d’essai. Mais une multitude de pénalités ! Les locaux, eux, ne semblaient jamais être à la faute. Le match s’achève par un ballon bloqué debout par notre centre, un soutien collectif important de notre équipe pour maintenir ce joueur adverse debout, afin de récupérer le ballon sur une introduction en mêlée et ainsi mettre fin à ce match. Mais l’arbitre n’en a pas décidé ainsi et c’est avec une grande stupeur que nous avons concédé une pénalité face aux poteaux à 15 mètres. Motif : un maul soit-disant écroulé volontairement. On menait d’un point toute la seconde mi-temps et voilà. Se faire voler de la sorte, car c’est ce qu’il s’est passé qu’on se le dise, fait mal au moral. Puylaurens l’avait dit, on le confirme, il est impossible de sortir vainqueur à Viviez. Je tiens à féliciter l’ensemble du groupe, les entraîneurs et aussi les supporters venus en nombre. L’avenir n’est pas mort et va continuer son travail jusqu’au bout”.

Il reste deux journées et Ausillon a son destin en mains…et un dernier match à disputer à Puylaurens. Rien n’est joué mais sûr que ces deux minutes de dimanche dernier pèseront lourd pour la montée directe.

 

Classement

2ème

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here