1ère série – La bonne affaire de Villemur/Fronton contre Montredon

0

Un temps idéal pour pratiquer le rugby en cet après midi de novembre où Villemur/Fronton recevait son dauphin Montredon. Il y avait du monde au Stade Vélodrome pour voir ces deux équipes au potentiel identique…(par Beud Spencer)

villemur-montredon-photo-lea-e-1
Beaucoup de jeu au près et du défi permanent (photo Léa E.)

Le match débute par une grosse pression des locaux, dont le schéma de jeu est simple : ils ont les armes pour contrer Montredon devant et ne vont pas s’en priver. La preuve avec une première pénalité que les locaux iront jouer en touche. Mais le ballon est perdu, un première munition envolée. Cinq minutes plus bis répétita. Alors, à la troisième faute des visiteurs, l’USVF prendra les poteaux, sans plus de réussite. Montredon va sortir de son camp petit à petit. Sur une action anodine l’ailier de USVF à la réception d’une chandelle fait un en avant, aussitôt les visiteurs profitent de cette erreur pour marquer le premier essai par Galvado (13′, 0-5). Villemur-Fronton continuer d’insister devant. les gros seront récompensés sur une pénal touche où le cuir sera bien capté pour entreprendre une cocotte qui finira dans l’en but, essai collectif transformé par Bruel (19′, 7-5). Beaucoup de fautes côté visiteur, l’arbitre après plusieurs mises en garde, sera obligé de sortir Curvale (carton blanc 29′). Suite à un hors jeu, Bruel passe trois points de plus (37′, 10-5). On se rapproche de la mi temps, les visiteurs font le forcing pour revenir au score. Mais par excès de précipitation, commettent des petites erreurs, et rendent le ballon au adversaire. Villemur-Fronton tape une pénalité mais ne trouve pas la touche, l’ailier tarnais à la retombée, relancera son équipe avec une belle personnelle avant d’envoyer dans l’en but Galvado : essai transformé par Michael Molinié, (40′, 10-12).

Un drop à la dernière seconde…

michael-molinie
Michael Molinié ajuste le ballon et sa frappe (photo Maxx)

Les intentions seront les mêmes dès la reprise, de par et d’autre on voit du jeu d’avant, des erreurs aussi, le match devient haché. La pression monte, les joueurs deviennent fébriles, les locaux se montrent plus entreprenants, ils obtiennent une pénalité par Bruel qui ne loupera pas l’occasion de remettre son équipe devant (47′, 13-12). Sur la même occasion, l’arbitre voit une faute technique : carton blanc pour Severac (Montredon), (47′). Pas du tout déstabilisés, les Tarnais obtiennent même une pénalité que Molinié ajuste (52′, 13-15). A l’heure de jeu, les joueurs manquent de réalisme, le match peut basculer d’un côté comme de l’autre, chacun veut sauver la patrie, et cela donne un match un peut brouillon, avec toujours autant de maladresses et de fautes, surtout à l’encontre sifflé de Montredon, mais Bruel a la tremblote et enchaîne trois échecs (55′, 63′, 74′).

On ne voit pas comment USVF pourrait gagner ce match avec toutes ces occasions ratées, mais il fallait rester jusqu’à la fin pour voir une dernière charge dévastatrice de Prando omniprésent, qui mettra Massol dans l’axe des poteaux pour inscrire sur le drop de la victoire sur le gong (80′, 16-15). A défaut de tenir ses promesses, ce matcha aura valu par son suspense. « Boule » Gauthier, Prando, et Massat auront surnagé lors de cette rencontre pour Villemur-Fronton. Côté tarnais, Curvale aussi s’est bien distingué.

villemur-montredon-photo-lea-e-4
Le drop de la gagne est passé, Villemur-Fronton peut exulter (photo Léa E.)

Les réactions :

David Loubet (entraîneur Montredon):  on a montré un beau visage, nous jouons avec beaucoup de jeunes, il faut un peu d’expérience pour jouer ce genre de match. L’USVF est une bonne équipe, nous étions chez le premier, il ne faut pas l’oublier, cette défaite ce n’est pas la fin du monde.

Mickael Molinié (capitaine Montredon): on a beaucoup subi en seconde mi temps, mais on les a fait douté, on n’a pas à rougir de cette défaite. Nous avons mis un bon état d’esprit, c’est un bon point. C’était un match fermé, où la défense a pris le dessus sur l’attaque.

Gérard Bouisset (entraîneur USVF): nous avons eu une conduite aux pied moyenne, on ne met pas les points que l’on doit mettre et en les laissent dans la course, sans faire trop de choses, ils nous ont faits douter. On va retenir la victoire, qui était importante pour la suite.

Alexis Mosso (capitaine USVF): on savait que ce match se jouerait devant, maintenant si on marque sur les deux premières incursions, tout est complètement différent. Les joueurs de Montredon ont joué sur nos erreurs, ils ont une équipe complète, ça nous a souri aujourd’hui tant mieux.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here