1ère série – Foix fait ses cartons

2

Conques sur Orbiel aura donc été le terminus de la grande saison fuxéenne. Ce quart de finale contre Maureilhan-Montady laissera un goût amer aux Ariégeois, comme un sentiment d’une opportunité manquée, d’un travail inachevé peut être. Un match accroché, à la limite parfois, ce que M. l’arbitre a sanctionné à grands coups de cartons : 1 rouge et 4 jaunes pour Foix, 2 rouges et deux blancs pour Maureilhan-Montady. L’exploit contre le Servette de Genève restera sans lendemain…

IMG_0662
Le camion bleu et rouge n’était pas sans rappeler celui de leurs illustres aînés bitterois des années 70-80

Le début du premier acte était à la faveur des Héraultais qui profitaient d’une supériorité numérique pour marquer un essai par Igounenc, avant de passer trois points de plus sur pénalité (8-0) par le buteur maison, Legendre. Foix revenait dans la partie petit à petit, par du jeu au près, et au score (8-6). La distribution des cartons pouvait commencer, d’abord contre Maureilhan, avec un carton rouge avant la pause, puis un autre au retour des vestiaires.

Mais Foix ne passait pas entre les gouttes et recevait aussi sa dotation en rouge et jaune. La rencontre est quelque peu faussée, les Héraultais assureront l’essentiel, c’est-à-dire, convertir les occasions de marquer. A 18-6 à la 50ème, il restait pourtant du temps pour revenir. Foix tentera bien de forcer le verrou adverse, sans y parvenir. Les Rouge et Bleu ont sorti les barbelés. Une petite générale en fin de match traduisait sûrement la frustration des sangs et or, qui avaient peut être cru que le plus dur avait été fait en dominant le Servette de Genêve au tour précédent. C’est dommage, l’USF ne touchera pas du bois cette année, mais rejouera en Promotion Honneur en septembre prochain.

L’été ne sera pas de trop pour régénérer les organismes, évacuer ces déceptions, et ne garder que le meilleur d’une année plus que réussie malgré tout.

IMG_0767 (2)
Carton ! Presque le geste du match (photo Pascal Villalba)

Les réactions

Pierre Rouch (coprésident de l’US Foix) : «On ne fait pas un bon match. De plus, nos joueurs se sont fait agresser durant toute la rencontre».

Sébastien Lozano (coprésident de l’US Foix) : «On n’a pas eu notre rendement habituel face à une équipe vicieuse. Il fallait à tout prix éviter l’affrontement face à la solidité héraultaise».

Anthony Sandré (ouvreur de l’US Foix) : «On n’a jamais joué ensemble, la faute à trop d’excès de personnalité. Il y avait quand même en face des bonshommes de valeur».

Yannick Delrieu (coentraîneur de l’US Foix) : «Nous sommes tombés sur une équipe rugueuse. Malgré leur infériorité numérique, les Héraultais nous ont donné une leçon de courage. Après le grand match contre le Servette, on s’est peut-être vus un peu trop beaux». Source DDM

IMG_0762 (2)

IMG_0764 (2)
Après sa finale perdue en championnat Midi-Pyrénées, le mauvais oeil s’est aussi abattu sur Foix en championnat de France.

2 Commentaires

  1. Le rugby a l’ancienne cela commence a faire,n’oubliez pas que c’est un sport de gentlemen crée pour des gentlemens…pas besoin de costumes deux pièces pour l’être!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here