1ère série – Causeries et debrief

0

Poule 1

Verfeil Severac 2014 (7)
Verfeil a retrouvé le chemin de la victoire (photo RugbyAmateur- archives)

Verfeil après deux défaites et un match nul se devait de réagir…et l’a fait ! Il y avait pourtant en face, une des équipes en forme de la poule, Brassac, mais les vert et rouge l’ont emporté sans encaisser le moindre point. Une manière de remettre les pendules à l’heure. Et distancer Villemur, qui n’est pas passé loin de s’imposer à Labruguière. Montech prend un bol d’air à L’Union, qui s’enfonce un peu plus. Montredon cartonne Vielmur, tout comme le TEC, que plus rien n’arrête, face à Séverac.

Réactions

Jean-Louis CASTRO (entraîneur des avants Verfeil) : On a mis les ingrédients qu’il fallait. Le groupe s’est remis en question. On a été présent dans l’agressivité, au combat et tout s’est enchaîné plus facilement. Après, nous avons fait quelques modifications dans la composition de l’équipe et nous en sommes satisfaits. On a deux jeunes de 18 ans qui montent tout juste de Juniors qui ont occupé des postes importants (8 et 10), ils ont beaucoup amené sur la partie. Je pense qu’on a été patient, agressif en défense et on a marqué 2 beaux essais construits collectivement. Il faut continuer à travailler, à être présents aux entraînements. Rien n’est encore fait au classement. Espérons que l’on aura pas à regretter les points que l’on a laissé en chemin, mais si on garde cet état d’esprit là, ça devrait avancer. A nous de confirmer contre Montech dès ce week-end.

Jean-Michel Forest (président US Brassac Sidobre) : Nous sommes toujours déçus après une aussi lourde défaite. Nous sommes tombés sur un gros morceau et la partie a été difficile. Nous nous ne sommes pas découragés en tenant la dragée haute à notre adversaire. Nous étions venus chercher un point de bonus défensif mais c’est le sport. Nous avons joué les coups à fond mais nos intentions n’ont pas été récompensées. Il y a eu quelques fautes de mains et des mauvais choix coupables dans cette défaite. Verfeil a fait preuve de réalisme sur ces 2 ou 3 occasions d’essais, ils concrétisent à chaque fois. Il y a des jours avec et des jours sans. Il faut continuer dans cet état d’esprit volontaire. 

montech
Montech s’est rassuré à l’Union

Bertrand Molina (entraîneur Montech) : On attendait une réaction des joueurs par rapport à nos deux dernières prestations. Il fallait absolument se recentrer sur les fondamentaux et montrer un visage beaucoup plus déterminé. Face à une équipe joueuse et vaillante, on a su faire le dos rond durant le premier quart d’heure, en s’appuyant sur une défense appliquée. On inscrit ensuite deux essais par l’intermédiaire de nos avants qui, au final, nous donneront la victoire. L’Union lancera bien plusieurs attaques mais nous sommes restés vigilants pour préserver ce résultat qui fait du bien au moral de tout le groupe.

Maurice Caumette (entraîneur Labruguière) : Nous recevions le leader ex-aequo avec Verfeil alors que nous sommes dans le dur cette saison. C’était essentiel de gagner pour ne pas s’enliser dans le bas du tableau. Malgré un effectif encore incomplet, notre prestation du jour est intéressante. Face à des gabarits hors-normes nous ne sommes pas tombés dans leur jeu basé sur les mauls pénétrants. Mes garçons ont su jouer et déplacer la gonfle pour l’emporter. Ce n’était pourtant pas si simple car à la pause nous sommes menés 10 à 6. Nous étions dans le dur, mais on a su se recadrer en respectant les consignes qui étaient de jouer tous les coups à fond. Notre rapidité et notre activité ont asphyxié Villemur et on l’emporte grâce à notre culot. Villemur pouvait l’emporter car c’est une formation vraiment gaillarde et armée pour jouer les premiers rôles. Nos trois-quarts ont su parfaitement déstabiliser l’adversaire malgré quelques ballons tombés. Nous sommes encore en course pour le maintien car il faut maintenant être lucides, il faudra viser cela cette saison. Tous les points seront importants à prendre et face à un favori déclaré à la qualification, nous réalisons un bon coup ce week-end. Notre place n’est peut-être pas à ce niveau du classement mais cette année est laborieuse. Il ne faut pas pleurer et s’abattre sur notre sort mais continuer à bosser pour arriver à faire des performances de la sorte. Nous entamons la phase retour le week-end prochain en allant à Montredon-Labessonié. Ce sera compliqué de faire un coup là-bas car cet adversaire a largement dominé Vielmur ce week-end. Quand cet effectif est au complet et se trouve, ça attaque dans tous les sens. Nous irons jouer ce derby sans stress après le poids enlevé de la victoire de ce week-end. A l’extérieur, si on peut faire un coup, on ne va pas se gêner. 

Stéphan Brunel (président Villemur) : Une fois de plus, nous échouons de peu à l’extérieur, face à une équipe vaillante, mais largement à notre portée. C’est une déception car nous rentrons dans le match au bout de vingt minutes seulement, ensuite on a dominé mais cela n’a pas suffi. Notre fébrilité sur des passes hasardeuses et des attaques précipitées nous ont fait perdre ce match. Certes, l’équipe était remaniée, mais cela n’explique pas tout, notamment le manque au niveau des fondamentaux. La phase retour s’annonce difficile, puisqu’on enchaîne par un déplacement à Brassac. Mais j’ai confiance. 

Philippe Bapt (président TEC Rugby) : Je ne peux que féliciter l’ensemble du groupe senior pour son implication et son sérieux sur le terrain. Tout le monde ne gagnera pas Sèverac, une sacrée équipe, sur ce score. Chapeau à Fatch´ pour son coup du chapeau. Et plus globalement bravo à tous : dirigeants, bénévoles coachs et joueurs qui font bien vivre cette saison débutée dans la difficulté. Encore un dimanche et la trêve sera bienvenue pour tous.

Résultats

Montredon 37-8 Vielmur

Labruguière 17-15 Villemur

TEC 29-0 Séverac

L’Union 9-15 Montech

Verfeil 21-0 Brassac

Classement

 

Debs

Poule 2

seilh fousseret 12 14
Le Fousseret a vendu chèrement sa peau à Seilh (photo R. Denax)

Le match de la peur a tourné en faveur de Verdun qui recolle à Carbonne. La lutte pour le maintien sera tendue. La Tour-du-Crieu, en perdant une nouvelle fois à la maison, n’y prendra peut-être pas part sans réaction rapide. Bonnac en revanche, saisit sa chance et regarde vers le haut du classement désormais. Un classement dominé par Saint-Lys qui s’est employé face à une accrocheuse équipe de L’Isle-en-Dodon. Seilh a bataillé ferme aussi pour écarter Le Fousseret, qui reste un candidat sérieux à la qualif. Le choc entre Ramonville et Cazères a été reporté à cause des intempéries.

Réactions

Rémi Rézagui (capitaine L’Isle-en-Dodon) : Dès le coup d’envoi, on a subi une grosse pression de la part de Saint-Lys. Ils marquent un essai après une pénalité jouée à la main. Ensuite on va chez eux pour 3 points puis juste avant la mi-temps et on prend un autre essai pour tourner à 14 à 3. En deuxieme mi-temps on fait une interception puis une pénalité de chaque côté, il y a 17 à 16 à 10 minutes de la fin. Après une mêlée dans notre camp on prend un essai transformé qui scelle la rencontre. Très belle équipe de Saint-Lys, on aurait mérité un bonus pour l’énergie déployée, c’est dommage. Maintenant il faut préparer Ramonville, un autre gros morceau.

Laurent Manavit (Entraîneur L’Isle-en-Dodon) : Nous avons fait un bon match mais nous restons un peu déçus puisque nous passons à côté du point bonus défensif qui aurait été mérité. Nous avions une belle équipe en face avec une belle défense. Maintenant, nous attendons le match contre Ramonville avec impatience pour essayer de récupérer des points et gagner quelques places avant les fêtes.

Résultats

Verdun 27-6 Carbonne

Seilh Fenouillet 19-12 Le Fousseret

Canton Saint-Lys 24-16 L’Isle-en-Dodon

Ramonville – Cazères (reporté)

La Tour-du-Crieu 10-12 Bonnac

Classement

Debs

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here